Menu

Comment est établi le coût d’une assurance auto ?

Toutes les informations utiles

L’assurance Responsabilité civile auto est obligatoire pour circuler avec une voiture. Il est cependant courant de trouver des prix différents d’une compagnie à l'autre. Toutefois, elles établissent souvent leurs tarifs en fonction de facteurs similaires.

Quels sont les principaux critères de calcul du coût d’une assurance auto ?

Si le prix d’une assurance auto peut varier d’une compagnie d’assurances à une autre, on retrouve cependant des éléments communs pris en compte pour le calcul de la prime :

 

  • Les caractéristiques de la voiture
    Marque, modèle, puissance, énergie, valeur à neuf, équipements de sécurité et d'aide à la conduite ou bien encore âge du véhicule : ces critères sont pris en compte pour déterminer le montant de l’assurance auto. Selon les caractéristiques d'un véhicule, plus le coût de sa réparation s'avère onéreux et/ou plus il apparaît statistiquement exposé au vol ou aux accidents, plus la cotisation est élevée.

 

  • L’utilisation de la voiture
    Le prix de l’assurance auto peut varier également selon l’usage fait du véhicule, si le conducteur l’utilise plutôt à titre privé ou professionnel. Plus une voiture est utilisée, plus le risque de sinistre est élevé ce qui influe directement le prix de l’assurance. Le cas échéant, le kilométrage annuel effectué peut aussi être pris en considération, de même que, parfois, l'inutilisation du véhicule pendant la période hivernale.

 

  • Le profil du ou des conducteurs
    L’âge et la situation familiale peuvent être pris en considération, surtout la profession de l’ensemble des conducteurs compte-tenu de son incidence sur l’usage. L’information la plus essentielle est la date d’obtention de leur permis puisque la réglementation prévoit la possibilité d’appliquer une surprime pour le conducteur titulaire du permis depuis moins de 3 ans ou depuis plus de 3 ans s’il ne peut justifier d’une assurance au cours des 3 dernières années. Pour un véhicule de mêmes caractéristiques, la prime d’assurance, lorsqu’il est utilisé par un ou plusieurs jeunes permis, sera donc en principe plus élevée que celle de conducteurs plus expérimentés.

 

  • Le passé du ou des conducteurs
    L’historique des conducteurs est pris en compte pour étudier le risque à assurer. Il est en particulier inscrit sur le relevé d’informations récent à fournir pour chacun d’eux à la souscription d’un contrat auto. Le relevé d’informations est établi par contrat et liste les sinistres enregistrés ainsi que la part de responsabilité de l’assuré impliqué, au plus sur les 5 années précédant son établissement. Y figure aussi le coefficient de réduction ou de majoration (bonus - malus) acquis par le titulaire du contrat concerné. Le relevé d’informations du conducteur principal du véhicule à assurer déterminera le coefficient applicable au nouveau contrat : plus il aura acquis de bonus et moins la cotisation sera élevée, plus son malus sera important en raison des sinistres totalement ou partiellement responsables mentionnés et plus la cotisation sera élevée.
    De plus, en fonction du comportement passé des conducteurs, une ou plusieurs majorations de cotisation pourront, le cas échéant, s’appliquer du fait de certains évènements aggravants (suspension et/ou annulation de permis, délit de fuite,…).

 

  • Le lieu d’habitation
    Le risque d’avoir un accident de voiture ou de se faire voler son véhicule diffère selon le lieu de stationnement habituel. Habiter en ville plutôt qu’à la campagne influe donc directement sur le coût de son assurance auto : la circulation y est plus dense, ce qui est généralement à l’origine d’un taux de sinistres plus élevé.

  • Les garanties et la franchise
    Enfin, le niveau de couverture choisi ainsi que les options prises ou non en supplément font varier le prix d’une assurance auto. Plus la protection est étendue, plus le montant à payer par le titulaire du contrat va être important. Le coût d'une garantie sera aussi influencé par l'application ou l'absence de franchise. Certains assureurs proposent une réduction de prime en contrepartie d'une franchise majorée.

Comment les compagnies d’assurances modulent-elles leurs tarifs ?

Chaque société d’assurance est libre d’établir les prix qu’elle souhaite pratiquer. Leurs statistiques internes portant sur l’âge des conducteurs, le nombre, le coût et la catégorie des véhicules sinistrés ainsi que leur positionnement sont des éléments leur permettant de fixer leurs propres tarifs. Par exemple, une compagnie qui vise principalement les conducteurs expérimentés propriétaires d’une puissante voiture va proposer des prix plus intéressants pour cette cible plutôt que pour une personne jeune venant d’obtenir son permis. Un assureur peut également décider d’étudier sa situation professionnelle.

 

Certaines marques d’assurance choisissent également de proposer uniquement des services dématérialisés. Ainsi, elles réduisent leurs coûts de fonctionnement. Les prix des assurances auto pratiqués peuvent être alors bien inférieurs à ceux de la concurrence.

 

Dans tous les cas, le coût d’une assurance auto ne peut pas être modulé selon le sexe du conducteur.

À lire aussi : Comment payer son assurance auto moins cher ? 10 conseils



La Matmut vous accompagne à chaque étape de votre vie. Moins de 28 ans : retrouvez notre offre d’assurance auto dédiée aux jeunes conducteurs. Pour les autres, différentes formules sont proposées : obtenez votre devis auto personnalisé en ligne.



POUR ALLER PLUS LOIN :

Juin 2018