Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Comprendre les distances d’arrêt et de sécurité en voiture

Comprendre les distances d’arrêt et de sécurité en voiture

Article publié en novembre 2018

Sur la route, respecter une distance de sécurité suffisante permet une circulation plus fluide mais aussi et surtout, plus sûre. Ne pas suivre de trop près le véhicule qui vous devance réduit ainsi le risque de collision, d’accident, voire de carambolage. À quoi correspondent la distance de freinage et celle de sécurité ? Comment les calculer ? Les explications de la Matmut.

Comment calculer la distance d’arrêt ?

La distance d’arrêt d’une voiture correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant le temps de réaction du conducteur – environ une seconde – et la distance de freinage.

Ces valeurs évoluent et varient selon plusieurs critères.

Distance d’arrêt : les critères à prendre en compte

Le temps de réaction d’un automobiliste peut, par exemple, s’allonger en raison de :

  • la fatigue : elle entraîne une baisse de la concentration, les réflexes sont donc plus lents,
  • la nuit, 
  • la météo : la pluie ou le brouillard réduisent la visibilité et augmentent le temps de prise d’informations sur la route.

La distance de freinage est, elle aussi, amenée à varier en fonction de :

  • la vitesse du véhicule : plus vous roulez vite, plus la distance de freinage s’allonge,
  • l’état de la route : par temps de pluie, la distance de freinage est doublée. Elle est encore plus importante par temps de neige ou de verglas,
  • la pente : sur une route en descente, la distance augmente,
  • le mauvais état du système de freinage : freins, plaquettes, pneus, etc. 

Quelle distance d’arrêt sur la route ?

À titre indicatif, la distance d’arrêt en voiture et par temps sec est d’environ :

  • 26 m à 50 km/h : 14 m parcourus lors du temps de réaction, et 12 m de distance moyenne de freinage,
  • 70 m à 90 km/h : 25 m parcourus lors du temps de réaction, et 45 m de distance moyenne de freinage,
  • 129 m à 130 km/h : 36 m parcourus lors du temps de réaction, et 93 m de distance moyenne de freinage.

Comme expliqué précédemment, la distance de freinage est susceptible de doubler par temps de pluie, quand la chaussée est humide.

Comment calculer la distance de sécurité en voiture ?

En voiture, la distance de sécurité est impactée par la distance d’arrêt et permet à tous les usagers de la route de circuler en réduisant considérablement le risque d’accident. Derrière son volant, il n’est pas toujours simple de calculer le nombre de mètres à laisser entre votre véhicule et celui qui vous précède. Pour plus de clarté et de simplicité, le Code de la route fixe une règle simple : l’espace à laisser entre les deux véhicules doit correspondre au moins à la distance que vous parcourrez en deux secondes.

Pour ce faire, prenez un point de repère fixe, comme un panneau routier, une enseigne, ou un arbre. Attendez que le véhicule qui vous devance le franchisse et comptez deux secondes. Si vous atteignez ce repère avant la fin du décompte, la distance de sécurité n’est pas suffisante. Sur autoroute, la « technique » est plus simple : comme rappelé à intervalle régulier par des panneaux (« 1 trait, danger. 2 traits, sécurité »), il convient donc de laisser deux grandes lignes blanches entre les véhicules.

Si vous souhaitez calculer et connaître la bonne distance à conserver avec la voiture qui vous précède, il suffit de prendre le nombre des dizaines de votre vitesse et de le multiplier par 6. Par exemple, à :

  • 50 km/h, la distance de sécurité est d’environ 30 m
  • 90 km/h, la distance de sécurité est d’environ 54 m
  • 110 km/h, la distance de sécurité est d’environ 66 m
  • 130 km/h, la distance de sécurité est d’environ 78 m

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne sur toutes les routes et vous protège grâce à ses contrats d'assurance Auto. Réalisez votre devis personnalisé en ligne, en seulement une minute, afin de trouver la formule qui correspond le plus à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne

Limitation de vitesse

À lire aussi :

La vitesse au volant : limitations en vigueur, les risques et les sanctions

Selon la Sécurité Routière, les excès de vitesse ont été responsables d’environ un tiers des accidents de la route en 2016. Pour lutter contre la vitesse au volant, des limitations existent et doivent être respectées par chaque automobiliste sous peine de sanctions. Quelles sont ces limitations et quelles sont les sanctions encourues ?

Lire