Menu

Sécurité au volant

Attention à la pression des pneus de votre voiture

Souvent négligé, le contrôle de la pression des pneus est pourtant important d’un point de vue sécuritaire. Les pneus doivent en effet être correctement gonflés (ni trop peu, ni pas assez) afin que le conducteur puisse avoir la totale maîtrise de son véhicule lorsqu’il roule. Focus sur les principales choses à retenir concernant la pression des pneus.

Avoir des pneus bien gonflés, un gage de sécurité au volant

Les pneus sont en contact avec le sol et doivent être en bon état et bien gonflés afin de limiter les risques d’accident. Des pneus sous-gonflés ou trop gonflés peuvent en effet rendre la prise de volant dangereuse. En l’absence de contrôle régulier de la pression de leurs pneus, les conducteurs s’exposent ainsi à :

  • de potentielles difficultés de freinage,
  • une dégradation de l’adhérence du véhicule à la route, particulièrement lors des freinages ou de la prise de virages,
  • un risque d’éclatement accru, surtout en cas de sous gonflage,
  • une usure prématurée des pneus et notamment de la partie centrale de la bande de roulement lorsque les pneus sont trop gonflés.

En marge de ces différents problèmes pouvant impacter la sécurité du conducteur et de ses passagers, des pneus dont la pression est inadaptée exposent à une surconsommation de carburant.

Où est indiquée la pression des pneus ?

Pour connaître le niveau de pression applicable à chaque pneu, il faudra se fier aux indications figurant sur l’étiquette située sur :  

  • la portière du conducteur,
  • la trappe de carburant,
  • le manuel d’entretien.

Quand contrôler la pression de ses pneus ?

La pression des pneus doit être contrôlée a minima une fois par mois et systématiquement avant chaque grand trajet.

Comment mesurer et contrôler la pression de ses pneus ?

La pression des pneus doit être vérifiée à froid.

Pour connaître la pression de ses pneus, rendez-vous dans une station-service et procédez comme suit :

  • dévisser le capuchon de protection de la valve du pneu,
  • connecter l’embout du manomètre ou testeur de pression de la station à la valve du pneu,
  • noter le chiffre indiqué,
  • comparer le chiffre aux données indiquées par le constructeur puis gonfler ou dégonfler le pneu en conséquence,
  • répéter l’opération pour chacun des pneus, ainsi que pour la roue de secours si votre véhicule en est équipé,
  • vérifier une dernière fois la pression de chaque pneu.

À noter qu’il existe généralement des référentiels de pressions différents lorsque le véhicule est chargé.

Si les pneus du véhicule sont gonflés à l’azote, il est préférable de les gonfler avec ce gaz plutôt qu’avec de l’air.

Focus sur le Système de Surveillance de la Pression des Pneus (TPMS)

Depuis l’année 2014, les véhicules appartenant à la catégorie M1 doivent être dotés du Système de Surveillance de la Pression des Pneus. Il existe deux modes de fonctionnement différents à l’heure actuelle :

  • le TPMS direct

La vérification de la pression des pneus s’effectue de manière continue au moyen d’un capteur. En cas de pression insuffisante ou au contraire trop importante, un signal est envoyé au conducteur.

  • le TPMS indirect

Ce système permet de surveiller la pression des pneus en analysant la circonférence de roulement de vos roues.

En cas de question concernant le contrôle de la pression des pneus, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

À lire aussi : Réparateurs agréés auto : les avantages

La Matmut vous accompagne…

Découvrez les différentes offres d’assurance auto de la Matmut et choisissez la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Pour aller plus loin