Menu
Accueil / Assurance Camping-car / Conseils / Acheter un camping-car : comment choisir le bon modèle ?

Acheter un camping-car :
comment choisir le bon modèle ?

Publié en novembre 2018

L’achat d’un camping-car est un rêve pour de nombreux vacanciers, mais il nécessite un budget important. Pour mettre toutes les chances de votre côté au moment d’investir, il est important de vous poser les bonnes questions avant l’achat. Identifier vos besoins, étudier les offres, se renseigner sur les modèles et les options disponibles : tour d’horizon des critères à prendre en compte avant d’acheter un camping-car.

Choisir un camping-car en connaissant vos besoins

Avant d’acheter un camping-car, identifiez clairement vos besoins pour choisir un modèle adapté. Comptez-vous l’utiliser seulement quelques semaines en été ou plusieurs fois tout au long de l’année ? Voyagez-vous seul, en couple ou en famille ? Êtes-vous plutôt baroudeur ou très attaché à votre confort ?

À l’aide de tous ces éléments, vous pourrez orienter vos recherches vers des modèles plus ciblés sur vos attentes. Vous éviterez aussi de céder aux sirènes d’une promotion alléchante ou d’un commercial très convaincant qui pourraient vous convaincre d’acheter un modèle ne répondant pas totalement à vos attentes.

Connaître les différents modèles et leurs particularités

Si vous avez commencé à consulter les offres, vous avez pu constater qu’il existe plusieurs modèles de camping-car, avec chacun ses avantages et ses limites. Parmi les plus connus, le camping-car Capucine est reconnaissable à sa bulle qui surplombe la cabine et qui englobe un couchage en alcôve, optimisant au mieux l’espace dans le véhicule. Les modèles les plus spacieux peuvent proposer jusqu’à 7 couchages. En revanche, ces modèles ont l’inconvénient d’être peu aérodynamiques. Le camping-car profilé, au profil plus dynamique que le Capucine, existe avec ou sans lit escamotable. L’un offre plus de couchages, tandis que l’autre offre un intérieur plus lumineux. Le camping-car intégral se démarque par ses vastes espaces de vie, optimisés par un lit escamotable et son extérieur aux lignes travaillées. Il est en revanche plus cher que les deux précédents modèles. Autre possibilité, le fourgon aménagé, discret, maniable et peu encombrant avec ses 6 m de long.  Un look « compact » qui se traduit forcément par une habitabilité réduite par rapport aux autres camping-cars.

Choisir un camping-car : tester avant d'acheter ?

Avant de choisir un camping-car, pourquoi ne pas tester plusieurs modèles en passant par la location ? Le temps d’un week-end ou d’un séjour, vous pouvez essayer plusieurs véhicules, pour comparer les avantages et les limites de chacun, ou vous familiariser avec un modèle avant de l’acheter. Certains concessionnaires proposent une période de location d’une semaine avant achat : n’hésitez pas à vous renseigner sur les offres proposées.

Cette phase de test peut aussi être une immersion dans le monde des « camping-caristes » : l’occasion de nouer des liens avec des homologues et de recueillir de précieux conseils de leur part.

Pensez à l’entretien dès l’achat de votre camping-car

Un camping-car est généralement utilisé pour effectuer de longues distances, mais rarement tout au long de l’année. Pour lui assurer une durée de vie optimale, il est indispensable d’entretenir votre véhicule régulièrement. Avant d’effectuer votre achat auprès d’un concessionnaire, assurez-vous que celui-ci dispose d’un atelier de réparation, ou d’un réseau de plateformes agréées pour assurer l’entretien périodique de votre camping-car. Vous aurez ainsi l’assurance qu’il pourra prendre en charge toutes les réparations nécessaires, des plus basiques comme le contrôle d’étanchéité, aux plus spécifiques comme la réparation des équipements en option, comme les panneaux solaires par exemple.

Acheter en ayant toutes les informations en main

Avant l’achat, le fournisseur est dans l’obligation de fournir au client un certain nombre d’informations, pour lui permettre de faire un choix éclairé. Une étiquette, placée sur le véhicule, doit indiquer :

  • la dénomination de vente (marque, type, modèle du véhicule, version et/ou variante du modèle),
  • le prix TTC (incluant les frais de mise à la route ainsi les frais de préparation et de mise à disposition),
  • les informations relatives à la consommation de carburant moyenne du véhicule, et ses émissions de CO2.

Une fois la vente conclue, un document d’information est remis à l’acheteur, avant qu’un accord sur une offre ne soit défini. Ce document doit mentionner :

  • la dénomination de vente,
  • le prix de vente TTC (incluant les frais de transport, de préparation à la route ainsi que la mise à disposition de plaques d’immatriculation définitives),
  • le prix TTC des équipements et options qui ont été demandés par l’acheteur,
  • la date limite à laquelle le véhicule doit être livré,
  • la date à laquelle l’acheteur accepte la livraison de son camping-car,
  • le droit de l’acheteur d’annuler son achat et de demander le remboursement des sommes déjà versées, majorées des intérêts calculés au taux légal, si le vendeur est dans l’incapacité de livrer le véhicule stipulé dans le bon de commande, dans les délais annoncés.

Le bon de commande doit également indiquer le mode de financement du véhicule, avec ou sans crédit (« à crédit » ou « au comptant » sur le document). Si l’acheteur finance le bien grâce à un organisme de crédit, il est libre d’opter pour celui proposé par le vendeur ou pour un autre de son choix. La validité de la vente dépend de l’obtention du prêt, sachant que l’acheteur dispose d’un droit de rétraction durant les 14 jours qui suivent la signature de l’offre de crédit.

Anticipez votre investissement

En règle générale, un camping-car fiable d’entrée de gamme est accessible dès 45 000 €. Toutefois, les prix moyens des modèles profilés se situent plutôt autour de 55 000 € ; comptez 65 000 € environ pour un intégral.

Si vous prévoyez de financer votre camping-car à l’aide d’un crédit, prévoyez un apport personnel de 20 % du prix total, au minimum. En effet, la valeur d’un camping-car diminue rapidement au cours de ses premières années, alors que la charge financière qu’il représente reste élevée. L’apport financier vous permettra de diminuer le coût et la durée de votre crédit, tandis que la souscription du crédit vous offrira des garanties comme la protection en cas d’invalidité ou de décès, voire une extension de garantie jusqu’à la fin du financement.

Achetez en pensant à bien revendre

Même si la question de la revente ne devrait pas se poser immédiatement après l’achat, elle doit tout de même figurer dans vos critères au moment de choisir votre véhicule. Un camping-car bien aménagé, spacieux, proposant plusieurs couchages, bien entretenu,  disposant de nombreuses options (cabine climatisée, frigo de 175 L, fenêtre de toit...) trouvera plus facilement preneur qu’un véhicule mal agencé ou déjà vétuste au moment où vous l’achetez. En matière d’achat d’occasion, sachez aussi que les grandes marques bénéficiant d’un plus grand réseau de distributeurs sont logiquement plus prisées.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Découvrez l’assurance camping-car Matmut et choisissez la formule adaptée à vos besoins : Tiers, Tiers - Vol - Incendie, Tous risques ou Tous risques Plus, pour un maximum de garanties et de sérénité.

Nous contacter