Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment lutter contre l'humidité dans un logement ?

Comment lutter contre l'humidité dans un logement ?

Publié en novembre 2018

Dans un logement, un taux d’humidité trop élevé peut avoir des conséquences sur l’habitation (décollement du papier peint, pourriture du bois, buée...) et sur la santé des habitants (asthme, allergies, infections respiratoires...). Pour éliminer l’humidité, des solutions existent. Découvrez lesquelles et comment les mettre en œuvre.

Traiter l’humidité grâce à la ventilation

Pour que l’air de votre logement soit considéré comme sain, il doit présenter un taux optimal d’humidité relative dans l'air entre 40 et 70 % pour une température située entre 18 et 22°C (1). Au-dessus de ce seuil, l’hygrométrie de l’atmosphère est trop élevée, et peut nuire à votre logement ainsi qu’à la santé de ceux qui y vivent.

Premier réflexe à adopter pour traiter l’humidité chez vous : aérer et ventiler vos pièces régulièrement et suffisamment longtemps, au minimum 10 minutes par jour. Pensez aussi à adopter quelques gestes simples dans les pièces propices à la condensation de l’eau :

  • en cuisine, actionnez votre hotte d’aspiration et couvrez vos récipients,
  • sous la douche, réduisez la température de l’eau de quelques degrés pour éviter la formation de vapeur d’eau,
  • après une lessive, faites sécher votre linge dans une pièce que vous pouvez aérer, voire à l’extérieur si possible.

Malgré ces gestes, l’aération de votre logement peut encore s’avérer insuffisante : c’est notamment le cas des appartements donnant sur une cour intérieure, ou ayant leurs fenêtres situées sur une seule façade, réduisant la circulation de l’air. Dans ce cas, l’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) peut être indispensable afin d’aspirer et renouveler l’air ambiant. Pour une efficacité optimale, pensez à vérifier régulièrement son débit et à ôter la poussière qui se dépose sur les grilles d’aération.

Éliminer l’humidité en isolant votre logement

La présence d’air trop humide dans un logement est parfois causée par une mauvaise isolation des cloisons, portes, fenêtres, toitures, etc., laissant entrer l’air extérieur. La solution contre l’humidité est alors d’effectuer des travaux pour améliorer l’étanchéité du logement.

La pose de double vitrage permet de renforcer l’étanchéité à l’air et à l’humidité. Des travaux d’isolation thermique sont aussi envisageables sur vos cloisons, mais aussi dans vos combles et sur votre toiture si elle est endommagée.

En parallèle, vérifiez régulièrement l’étanchéité de votre charpente, de votre toit, de votre véranda, ainsi que vos gouttières et vos murs extérieurs. En cas de fissure ou d’anomalie pouvant altérer l’étanchéité du logement, n’hésitez pas à contacter un professionnel avant que le défaut ne prenne de l’ampleur.

Le recours à un déshumidificateur d’air

Il s’agit d’une solution temporaire, ou d’un dernier recours si l’isolation et la ventilation sont insuffisantes. L’installation d’un déshumidificateur d’air permet d’assécher l’air ambiant en condensant l’humidité qui s’y trouve. Il suffit alors de vider le bac d’eau périodiquement. Attention cependant à ne pas trop assécher l’air, au risque d’irriter les voies respiratoires, en particulier chez les bébés.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Découvrez l’assurance habitation Matmut et ses garanties pour protéger au mieux votre logement.

Devis en ligne

Risques de la pollution de l'air sur la santé

À lire aussi :

Risques de la pollution de l'air sur la santé

48 000 Français meurent chaque année du fait de la pollution. Que devez-vous connaître sur la pollution et quels sont les gestes à adopter au quotidien pour s'en protéger ?

(1) Source : Observatoire de la qualité de l'air, missionné par les Pouvoirs Publics