Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment bien se chauffer au bois en sécurité ?

Poêle et cheminée : les règles pour se chauffer au bois en sécurité

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, 7,8 millions de foyers français se chauffent au bois*. Si ce mode de chauffage séduit de nombreux Français, il faut savoir que son utilisation implique de respecter quelques précautions d’usage afin de se chauffer au bois en toute sécurité.

Quel appareil pour un chauffage au bois en toute sécurité ?

Il existe sur le marché du chauffage au bois plusieurs types d’appareils, garants de votre sécurité et de votre confort au quotidien.

Les systèmes de chauffage au bois

Assurer votre sécurité et celle des personnes habitant avec vous est primordial. Pour cela, il est déconseillé de choisir une cheminée au bois à foyer ouvert. Cette solution favorise le rejet de composants pouvant atterrir sur un combustible situé sur le plancher. Les appareils conseillés pour se chauffer au bois en sécurité sont :

  •  la cheminée avec insert ou foyer fermé,
  • le poêle à bûches en acier ou en fonte,
  • le poêle à granulés en acier ou en fonte,
  • le poêle à accumulation.

 Lors de votre achat, vérifiez que le modèle est estampillé « Flamme verte ».

Le label « Flamme Verte »

Le label « Flamme verte » est attribué aux appareils ayant un certain niveau de performances énergétiques et limitant les émissions de polluants. Plus de 65 contrôles sont réalisés chaque année par « Flamme verte » sur les poêles et inserts, en sortie d’usine ou dans les stocks.

Le label se décompose en classe : à chaque classe correspond un nombre d’étoiles. Plus le nombre d’étoiles est important, plus le poêle ou l’insert est performant. Aujourd’hui, les appareils comportent 6 ou 7 étoiles.                                                                                   

Se chauffer au bois en sécurité : bien installer son équipement, ça compte

Utiliser un chauffage au bois en toute sécurité dépend également de son installation. Seule une personne qualifiée pourra vous faire bénéficier d’une pose optimale.

Qui pour installer son appareil ?

Faire appel à un professionnel formé et porteur de la mention « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) est conseillé pour l’installation d’un appareil de chauffage au bois. Ce dernier est qualifié pour assurer le respect des normes et des règles de sécurité en vigueur. Sachez en plus que faire appel à un professionnel RGE fait souvent partie des conditions d’obtention d’une aide financière de l’État.

Où installer sa cheminée ou son poêle à bois ?

Outre ses compétences pour réaliser une installation aux normes, le professionnel RGE va pouvoir vous aiguiller sur l’emplacement idéal de l’appareil. Il va prendre en compte le type d’appareil que vous avez choisi, mais également faire en sorte que vous bénéficiiez d’un tirage d’air de qualité.

Utiliser un combustible de qualité

Se chauffer au bois en sécurité et obtenir un confort de chauffe dépend de la qualité du bois utilisé.

Comment choisir son bois ?

L’une des règles à respecter est de ne pas utiliser de bois humide. En plus de libérer plus de substances dangereuses pour la santé, l’appareil s’encrasse plus vite. Les autres règles à respecter sont :

  • brûler de préférence des bûches de bois feuillu dense (hêtre, charme, chêne…),
  • privilégier les combustibles labellisés ou porteurs de marques de qualité,
  • bannir les bois vernis, souillés, peints, etc.

Enfin, ne brûlez pas de déchets dans votre cheminée ou votre poêle à bois.

Comment stocker son bois ?

Pour un combustible de qualité, vous avez plusieurs manières de le stocker chez vous. Si vous êtes équipé d’un poêle à granulés, vous pouvez les stocker dans un silo. En ce qui concerne les bûches de bois, vous pouvez les entreposer dans un local ou sous un abri en extérieur. Privilégiez les bûches à faire sécher pour un stockage en extérieur.

 Entretenir régulièrement son chauffage bois

Une cheminée comme un poêle à bois se nettoie régulièrement pour pouvoir les préserver d’une usure précoce. Le conduit de fumée est quant à lui à ramoner.

C’est une question de sécurité et le défaut de ramonage constitue une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Comment nettoyer son appareil ?

Un système de chauffage au bois garantissant votre sécurité doit être entretenu régulièrement. Un appareil en bon état a plus de chances de fonctionner dans la durée. De plus, il vous permet de profiter d’une chaleur de qualité tout en sécurité. Voici les entretiens à faire régulièrement :

  • vider les cendres régulièrement. Plusieurs solutions s’offrent à vous : vous pouvez les répandre dans votre jardin, en forêt ou les mettre aux ordures ménagères en dernier recours ;
  • nettoyer la vitre de l’appareil régulièrement afin d’éviter un encrassage tenace. Pour un nettoyage respectueux de l’environnement, utiliser du papier journal humide trempé dans des cendres blanches froides. Frottez la vitre avec et passez un coup de chiffon pour finaliser votre nettoyage ;
  • enlever toutes les saletés des grilles d’air chaud et de l’intérieur de la hotte avec un aspirateur à cendres. N’utilisez pas un aspirateur ordinaire : les cendres endommageraient son moteur et son filtre.  

Comment réaliser le ramonage de son conduit de fumée ?

Ramoner votre conduit de fumée est obligatoire pour assurer votre sécurité. Le règlement sanitaire de département prévoit en général deux ramonages par an pour les conduits de fumée en fonctionnement, dont un en période de chauffe. Même si des kits de ramonage sont disponibles en grande surface et vous permettent de ramoner vous-même, il est conseillé de le faire faire par un professionnel.

Pour finir, pensez à régulièrement contrôler votre feu lorsque vous l’avez allumé. Si vous constatez que le lit de braise se consume sans peine, c’est idéal : cela indique que la combustion se passe bien.

*Source : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/construire/chauffage-climatisation/chauffage-bois

La Matmut vous accompagne…
Avec l’assurance habitation du Groupe Matmut, vous bénéficiez d’une garantie incendie. Si votre logement connaît un incendie, cette garantie prend en charge les dégâts.

Pour aller plus loin :

Article publié en octobre 2018