Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment choisir une serrure de porte d’entrée ?

Comment choisir une serrure de porte d’entrée ?

Publié en décembre 2018

En matière de sécurité, la serrure de votre porte d’entrée est le premier rempart contre les menaces d’intrusion. Serrure certifiée, niveau de résistance, nombre de points de fermeture : quels sont les critères à étudier pour choisir une serrure de porte d’entrée offrant une sécurité maximale ?

Choisir une serrure : la certification A2P, gage de sécurité

Selon l’enquête « Cadre de vie et Sécurité » publiée par l’Insee-SSMSI en 2017, 243 000 résidences principales ont fait l’objet d’un cambriolage en France, en 2016. S’il n’existe pas de moyen infaillible pour empêcher une intrusion, de nombreuses solutions permettent de se protéger au mieux, tout en prévenant les risques. Pour améliorer votre sécurité, le choix de la serrure de votre porte d’entrée joue un rôle important. Plus son mécanisme est complexe, plus il sera difficile à forcer pour un intrus. Plusieurs critères doivent être étudiés pour choisir une serrure.

La certification A2P garantit la capacité de la serrure à résister aux tentatives d’effraction. Les dispositifs certifiés sont reconnaissables à la mention « A2P », décernée par le Centre national de prévention et de protection (CNPP). Il s’agit d’un organisme certificateur spécialisé dans la prévention et la maîtrise des risques, et agréé par les compagnies d’assurances. Trois niveaux de sécurité existent, symbolisés par des étoiles :

  • A2P 1 étoile : résistance face aux menaces de type « opportuniste »,
  • A2P 2 étoiles : résistance face aux menaces de type « cambrioleur »,
  • A2P 3 étoiles : résistance face aux menaces de type « professionnel ».

Logiquement, plus le nombre d’étoiles augmente, plus la serrure est élaborée et résistante face aux intrusions.

Choisir une serrure : les points à vérifier

En plus du label A2P, la sécurité de votre serrure de porte d’entrée est définie par plusieurs critères.

Le nombre de points de fermeture

Plus votre serrure est équipée de points de fermeture, plus elle est compliquée à forcer. Il est recommandé de choisir une serrure 3 à 5 points pour sécuriser une porte d’entrée. Pour les portes de grandes tailles (supérieure à 2,10 m), une serrure 7 points est recommandée. Ces points peuvent être hauts et bas et latéraux, ou seulement latéraux.

Le type de clés

Les clés haute sécurité (comme les clés à bille, par exemple) remplacent petit à petit les clés crantées classiques, car elles sont plus difficiles à reproduire et offrent une sûreté optimale. On distingue également les clés à carte, avec une série de chiffres et de lettres gravés directement sur la clé. Un élément qui permet d’éviter la production de doubles, en particulier en cas de cambriolage ou de perte de votre trousseau.

La qualité de l’installation

Même avec une serrure haut de gamme, un intrus peut s’introduire chez vous sans peine si elle est mal installée. Pour une sécurité optimale, il est recommandé de confier la pose de votre serrure à un installateur agréé CNPP qui s’assurera de la bonne fixation du dispositif.

Enfin, gardez à l’esprit que vous êtes le premier garant de la sécurité de votre logement. Même lorsque vous êtes à votre domicile, fermez systématiquement votre porte à clé. Même avec un système de fermeture sécurisée donc, restez vigilant.

À lire aussi : Vol et cambriolage : conseils Prévention

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Pour votre résidence principale ou secondaire, en maison ou en appartement, l’assurance habitation de la Matmut vous protège avec une couverture en cas de cambriolage(1).

Devis en ligne

Prévenir cambriolage

À lire aussi :

Comment prévenir un cambriolage ?

Depuis plusieurs années, les cambriolages sont en hausse. De jour comme de nuit, les malfaiteurs s’introduisent dans les habitations et en profitent pour dérober des biens précieux. Heureusement, il existe quelques astuces permettant d’éviter les cambriolages.

(1) La protection en cas de vol est acquise sous réserve que les locaux assurés soient équipés des moyens de fermeture et de protection prévus aux Conditions Générales du contrat souscrit, maintenus en bon état d’entretien et de fonctionnement, et utilisés dans les conditions également prévues aux Conditions Générales.