Menu

Internet et réseaux sociaux

Conseils Prévention

L’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux peuvent très vite devenir incontrôlables. Afin de mieux appréhender les limites du web et des réseaux sociaux, voici quelques conseils et astuces.

QUELQUES CHIFFRES

  • Google : 4 millions de requêtes Google chaque jour
  • E-commerce : 
    • 72 Milliards d’euros
    • 33 transactions par secondes
    • 2 000 euros par an en moyenne sont dépensés par les cyberacheteurs
    • 60 % des français achètent en ligne
  • Réseaux sociaux :
    • 1 h 30 par jour par français sur les réseaux sociaux,
    • 1,4 milliards d’internautes français inscrits et 2 milliards dans le monde.
  • Facebook : 30 millions d’utilisateurs en France chaque mois
  • 204 millions d’emails envoyés

LES DIFFÉRENTS CANAUX À RISQUES

SUR LES SITES INTERNET

Les risques :
  • arnaque,
  • perte financière,
  • addiction aux jeux, cyberaddiction* ou cyberdépendance*.
Nos conseils/astuces :
  • créez un mot de passe unique : si possible minuscule, majuscule, lettres, chiffres, signes… ,
  • ne communiquez pas votre mot de passe,
  • installez un contrôle parental*,
  • Restez le plus souvent anonyme.
Lors d’un achat Internet :
  • le site doit être reconnu et sécurisé,
  • vérifiez que la page dispose bien d’un cadenas au niveau de la fenêtre du navigateur et que l’url de la page se présente avec un https://,
  • vérifiez que le site commerçant vous adresse bien une facture pour confirmer votre achat, généralement par mail et/ou par SMS,
  • surveillez votre compte bancaire pour vérifier toute erreur de prélèvement,
  • n’enregistrez pas sur mobile ses informations bancaires sur les sites d’e-commerce,
  • privilégiez l’achat par Paylib*.

Les règles pour acheter en toute sécurité.

SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Les risques :
  • cyber-intimidation, cyberharcèlement ou humiliation* : insultes, menaces, publication de photos choquantes, rumeurs, mention (tag*) de votre nom sur des photos compromettantes,
  • accès à un contenu interdit pour son âge : images, vidéos choquantes,
  • usurpation d’identité*,
  • divulgation excessive d’informations sur la vie privée,
  • cyberaddiction ou cyberdépendance*.
Nos conseils/astuces :
  • surveillez le comportement de votre enfant,
  • définissez un temps de connexion avec votre enfant pour lui fixer des limites sur Internet,
  • dialoguez et sensibilisez-le sur le fonctionnement des réseaux sociaux,
  • vérifiez les paramètres de confidentialité des comptes de votre ado,
  • votre enfant est victime de cyberharcèlement ou cyber intimidation ? Gardez bien une copie des discussions au cas où la Police ou la Gendarmerie en auraient besoin,
  • réfléchissez-bien à l’impact de toutes les publications,
  • évitez de publier des photos de vos enfants,
  • faites attention au respect de la Loi Informatique et libertés.

Cyber-harcèlement : les signes qui doivent vous alerter ! Votre enfant/ado a un comportement mystérieux, il arrête toutes activités sans raison, s’éloigne de la vie sociale, se met à boire ou ne va plus en cours ? Votre enfant est certainement victime de cyberintimidation ou cyberharcèlement. N° vert en cas de cyber-harcèlement 0 800 200 000.

DANS VOTRE BOITE MAIL

Les risques :
  • phishing* ou hameçonnage,
  • spam*,
  • perte financière,
  • usurpation d’identité*.
Nos conseils/astuces :
  • ne répondez pas aux mails incertains,
  • sachez que jamais votre banque ne vous demandera d’information personnelle ou relative à vos comptes bancaires par mail ou sms,
  • triez vos mails pour avoir accès rapidement aux mails importants et utiles,
  • tenez votre antivirus à jour.

QUELLES SONT LES AMENDES ENCOURRUES SI NON RESPECT DES LOIS SUR LE WEB ?

Diffamation ou injure – visant l’origine, le handicap ou l’orientation sexuelle d’une personne –   : 1 an de prison et 45 000 € d’amende.
Escroquerie par le biais d’Internet : 5 ans de prison et 375 000 € d’amende.


Internet, un vocabulaire spécifique :

Contrôle parentale : système qui permet aux parents de limiter automatiquement l’accès de leurs enfants à un média – Internet, télévision, console de jeux –.

Cyberdépendance ou cyberaddiction : trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet.

Cyber-harcèlement ou cyber-intimidation : utilisation des technologies d'information et de communication pour humilier ou intimider une autre personne, de manière répétée dans le temps et ce souvent en milieu scolaire.

Paylib : paiement en ligne lancé et soutenue par les plus grandes banques françaises.

Phishing ou hameçonnage : est une contraction des termes « fishing » (pêche) et « phreaking » (fraude informatique). Il s’agit d’un nouveau type de fraude qui consiste, en usurpant l’identité d’un prestataire souvent reconnu (une banque, un portail...), à soutirer des données confidentielles (identifiant/mot de passe et/ou données à caractère personnel) à une personne par le biais de l’Internet).

Réseaux sociaux : plateformes créées pour faciliter l'échange d'informations et de contenus entre individus qu’il soit une personne ou une société. Exemples de réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Linkedin, Youtube, Instagram, Google + …

Spam : courrier électronique non sollicité et envoyé en grand nombre dans le seul objectif publicitaire ou commercial.

Tag : sur les réseaux sociaux c’est le principe de mentionner une personne ou un élément sur une image, un article, ou un clip vidéo.

Usurpation d’identité : le fait de s’approprier l’identité d’une autre personne.