Menu
Accueil / Le groupe Matmut / Mécénats / Fondation Paul Bennetot

Mécénats

Fondation Paul Bennetot

Fondation Paul Bennetot

Paul Bennetot

Paul Bennetot fut le Président Fondateur de la Matmut de 1961 jusque 1993.

Entreprise mutualiste, la Matmut souhaite incarner concrètement les notions de solidarité, d'entraide et de proximité. C'est pourquoi, dès 1987, elle a choisi de soutenir la Fondation de l'Avenir qui se consacre en priorité à la recherche médicale appliquée.

En 2006, pour aller encore plus loin dans son soutien à l'innovation et à la recherche, le Groupe Matmut a créé la Fondation Paul Bennetot avec la Mutualité Française Seine-Maritime. Placée sous l'égide de la Fondation de l'Avenir, la Fondation Paul Bennetot est présidée par Daniel Havis.

La Fondation soutient des projets d'envergure portés par les SSAM - Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes - (et, éventuellement, par des acteurs publics ou privés non lucratifs) pour lesquels la dimension innovation, recherche et amélioration des pratiques est forte dans les domaines suivants :

  • Traumatologie et post-traumatologie suite à une maladie ou un accident (coeur de métier historique du groupe Matmut)
  • Dépendance progressive et irréversible liée à une maladie neuro dégénérative ou du système nerveux central et périphérique : Alzheimer, Parkinson...

La Fondation Paul Bennetot contribue ainsi à améliorer la prise en charge qualitative des personnes tout au long de leur parcours, de la prise en charge médicale à la réinsertion pour les personnes victimes d'un traumatisme.

Elle est administrée par un Comité de Gestion qui fixe les orientations, définit les programmes de soutien et décide de l'affectation des ressources. Elle s'appuie sur un Comité Scientifique, instance consultative de réflexion et de proposition.

Près de 60 programmes ont déjà bénéficié de l'aide de la Fondation.

L'actualité de la Fondation Paul Bennetot

La Fondation Paul Bennetot a posé les bases de son prochain plan triennal 2015-2017. Elle a notamment fait le choix d'intégrer la dimension psychique dans son champ d'activité et de procéder à une redéfinition des modalités financières de soutien et de l'organisation des projets. Comme en 2014 elle aura pour ambition de soutenir des équipes mutualistes en renforçant la démarche prospective en mutualité.

La Fondation Paul Bennetot a choisi de soutenir trois projets innovants en 2015 :

  • Évaluation des pratiques de pairémulation©, portée par la Mutualité Française Normandie
    La pairémulation© est une pratique d'accompagnement et de partage d'expériences qui se développe entre personnes en situation de handicap.
    Son principe : une personne en situation de handicap, qui a retrouvé un niveau d'autonomie, accompagne une personne nouvellement handicapée pour lui permettre de faire face à certaines situations de la vie quotidienne, éviter l'isolement et l'exclusion.
    Objectif du projet : Modéliser une pratique d'accompagnement novatrice des personnes en situation de handicap et développer des formations à vocation de professionnalisation.
    En savoir plus sur ce projet
  • Test virtuel de dépistage rapide de l'impact des troubles cognitifs dans les activités de la vie quotidienne, mis en place dans le Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles de KERPAPE.
    Objectif du projet : Proposer des aides personnalisées aux patients atteints de lésions cérébrales en pratiquant des tests tels que des courses virtuelles en supermarché, l'apprentissage d'un trajet dans un quartier virtuel,...
    En savoir plus sur ce projet
  • Étude des effets de l'entraînement à la marche « rapide » sur le système nerveux autonome des personnes âgées dépendantes en collaboration avec le CHU de SAINT-ETIENNE et les EHPAD* de la Mutualité de la Loire.
    *Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes
    Objectif du projet : Analyser les effets de la pratique d'exercice physique chez les personnes âgées dépendantes
    En savoir plus sur ce projet

Les projets financés par la Fondation entre 2010 et 2014

De nombreux projets ont été financés au cours de ces trois dernières années et si certains sont achevés, d'autres perdurent encore et pourront se terminer d'ici 2016. On constate une orientation « recherche et innovation » plus marquée avec une finalité plus scientifique. Les deux tiers se situent en aval des urgences et en amont de l'insertion. Les thèmes abordés restent variés : AVC, traumatisme léger, trouble sensoriel, escarre, etc.

A titre d'exemple, en 2011, le Comité de Gestion de la Fondation Paul Bennetot a décidé de financer une étude sur l'efficacité d'une prise en charge neuropsychologique précoce de patients ayant subi un traumatisme crânien léger.

Ce projet phare, porté par le Pr. Marc Tadié (neurochirurgien, hôpital Bicêtre, Paris) en lien avec des centres de rééducation mutualistes, s'est achevé en 2014. Il a permis d'évaluer à partir d'une cohorte de 181 patients, l'intérêt et la faisabilité d'une prise en charge adaptée aux victimes de traumatismes crâniens légers (de l'urgence à l'insertion). Il a fait l'objet d'un premier symposium sur le traumatisme crânien léger à l'Institut Mutualiste Montsouris en mai 2014 et des publications sont en cours.

Retrouvez l'intégralité des interventions qui ont eu lieu au cours de ce symposium, couvrant l'état des lieux suivi de l'optimisation de la prise en charge, sur la chaîne Vimeo de la Fondation Paul Bennetot.

Dans le domaine de la traumatologie et du handicap

  • Plan d'Amélioration Qualité Escarre : prévention et traitement de l'escarre chez une personne affectée d'une pathologie neurologique
  • Projet CENROB (Centre d'Expertise National en Robotique)

Dans le domaine de la dépendance

  • Innovation Technologique / Rééducation Gériatrique / Prévention des Chutes
     Coordination entre la posture et le mouvement pour le maintien de la fonction d'équilibration chez les personnes âgées.

La Bourse Paul Bennetot

La Bourse Paul Bennetot a été mise en place pour répondre à des demandes portées hors programme spécifique ou hors champ traumatologie/dépendance, mais relevant de l'innovation par tous les services de soins et d'accompagnement mutualistes ou par des entités de statuts divers dans lesquelles la mutualité est majoritaire.

Les projets déposés dans ce champ spécifique sont examinés et validés par un jury restreint composé de membres du comité de gestion et du Président du comité scientifique.

En 2013, le comité de gestion a validé le financement d'un projet sur la « prise en charge des handicaps moteurs en actions coordonnées en gynécologie », porté par l'Institut Mutualiste Montsouris à Paris.

Pour plus d'informations sur tous les projets soutenus et pour consulter le rapport d'activité 2013 : www.fondationpaulbennetot.org

Ouvrage

Un ouvrage inédit soutenu par la fondation 

En 2011, la Fondation Paul Bennetot avait lancé une réflexion sur la dimension « coordination » dans le champ sanitaire et médico-social. Forte de ce succès, Marie-Aline Bloch (directeur de recherche de l'EHESP, ancien directeur scientifique de la CNSA) et Léonie Hénaut (sociologue et chargée de recherche au CNRS) réalisent un premier ouvrage et livrent une analyse des politiques conduites en matière de coordination du monde sanitaire, social et médico-social. Les auteurs tentent d'expliquer la persistance des dysfonctionnements observés et d'identifier les conditions de succès du développement de la coordination à l'avenir.

Particulièrement dense, cet ouvrage inédit retrace l'histoire de la structuration de la coordination en France et dans plusieurs domaines d'intervention (gérontologie, santé mentale, handicap, cancer, maladies rares, accident cérébral), ainsi que l'apparition récente de la notion de parcours dans l'espace public.

L'ambition de cette étude est de fournir un aperçu le plus complet possible en dressant un panorama des systèmes de soins et d'aide destinés à différents types de population, quelle que soit la situation des personnes concernées et quels que soient les aspects de leur prise en charge, et de suivre des pistes de recherche multiples (analyse des politiques publiques, du changement organisationnel, des dynamiques professionnelles...).

Marie-Aline Bloch et Léonie Hénaut soulèvent deux problématiques : comment améliorer la mise en cohérence des actions existantes ? Comment prévoir la coordination des nouveaux soins et des services qui se mettent en place ?

Ce livre, préfacé par Daniel Havis, Président de la Fondation Paul Bennetot et Président du Groupe Matmut, est à recommander aux décideurs, planificateurs, organisateurs nationaux et territoriaux. Il s'adresse également à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre les enjeux et avancer vers un nouveau métier, le « coordinateur d'innovation ».