Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / 5 conseils pour courir la nuit en sécurité

5 conseils pour courir la nuit en sécurité

Publié en avril 2019

Vous souhaitez courir de nuit ? Pour votre sécurité et faire en sorte que la course à pied reste un plaisir, vous devez adapter votre équipement et vos parcours. Retrouvez nos conseils pour bien courir de nuit. 

1. Être visible, indispensable pour courir de nuit

Être vu des autres est fondamental pour courir la nuit en toute sécurité. Plusieurs équipements vous permettent d’être visibles. Ils sont disponibles au rayon running des magasins de sport :

  • des lampes frontales et des lampes à attacher autour de la taille : elles vous permettent d’être bien visible, à condition que leurs batteries soient bien chargées
  • des vêtements dotés de bandes réfléchissantes
  • des brassards réfléchissants

 Sortez toujours bien équipé d’éléments vous rendant visible la nuit, même pour une séance d’entraînement.

 2. Bien voir, un autre atout sécurité 

La nuit, votre visibilité est réduite. Vous devez alors redoubler d’effort pour faire attention à l’environnement qui vous entoure. Il s’agit de limiter les risques d’accidents avec d’autres personnes (vélos, piétons, etc.). Une lampe frontale va vous permettre aussi d’anticiper les variations de terrain, indispensable pour vous éviter de trébucher.

3. Choisir un parcours adapté

Un bon parcours pour pratiquer la course à pied de nuit doit vous permettre d’évoluer dans de bonnes conditions. Tout d’abord, vous devez repérer un itinéraire où le revêtement est compatible avec la course à pied. Il doit aussi vous permettre de courir à l’abri de la circulation des voitures, bus, vélo… Enfin, la fréquentation humaine est un paramètre à prendre en compte. Essayez dans la mesure du possible de passer par des zones où vous ne serez jamais seul(e). Si vous habitez une ville disposant de parcs ou de quais, ce sont généralement des sites prisés par les runners de nuit.

4. Sortir avec une tenue adaptée

 La nuit, les températures sont plus fraîches qu’en journée. Vous pouvez avoir froid très vite, d’autant plus en automne ou en hiver si le vent ou la pluie s’invitent lors de votre séance de course à pied. Une bonne tenue technique est importante afin de ne jamais avoir froid pendant l’effort. Elle doit être à la fois chaude et respirante. Pensez également à protéger vos extrémités : le bonnet et les gants sont conseillés.

 À lire aussi : Quelle tenue pour courir un marathon ?

  

5. Quelques vérifications à faire avant de partir courir de nuit

Lorsque vous sortez courir, pensez à toujours prévenir un proche que vous partez seul(e). Indiquez-lui le parcours que vous allez faire ainsi que le temps que vous prévoyez. Autre recommandation : emportez avec vous un téléphone, utile en cas de problème d’itinéraire ou de défaillance physique. Enfin, prenez avec vous un encas et des piles (ou batterie) de rechange pour vos accessoires d’éclairage.

Si vous le pouvez, partez courir la nuit en groupe. D’une part, vous allez profiter d’une ambiance conviviale où vous vous motiverez mutuellement. D’autre part, c’est un gage de sécurité supplémentaire pour vous. Vous limitez les mauvaises rencontres et profitez des lumières des autres pour bien voir votre parcours.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Pratiquez la course à pied en étant protégé d'éventuels dommages corporels : découvrez toutes nos garanties !

équipements marathon

A lire aussi

Quelle tenue pour courir un marathon ?

Courir un marathon se prépare bien en amont du jour J. L’objectif : avoir une tenue confortable pour courir et se préserver des frottements désagréables. Des chaussures aux accessoires de running, focus sur l’équipement nécessaire pour courir un marathon.