Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Médicaments périmés : que faut-il en faire ?

Médicaments périmés : que faut-il en faire ?

Le point sur la récupération des médicaments par votre pharmacien

Que faire de vos médicaments périmés ou non utilisés ? Ayez le bon réflexe : ne les jetez pas à la poubelle et rapportez-les à votre pharmacien. Un moyen efficace d’éviter les accidents domestiques et de préserver la planète. Quels médicaments pouvez-vous ramener ? Que deviennent les produits récoltés ? Le point avec la Matmut.

Où rapporter ses médicaments périmés ?

Les médicaments périmés ou non utilisés (MNU) doivent être rapportés à la pharmacie la plus proche de chez vous. Toutes les officines de France sont dans l’obligation de vous reprendre vos médicaments. Remettez-les directement à votre pharmacien ou déposez-les dans la boîte verte prévue à cet effet.

Ne rapportez que les médicaments dans un sac : les emballages et notices peuvent, eux, être jetés dans la poubelle de tri sélectif, à votre domicile.

Quels médicaments peuvent être rapportés ?

Les médicaments périmés ou non utilisés sont récupérés par l’association Cyclamed afin d’être revalorisés énergétiquement et éliminés proprement, en suivant des règles environnementales strictes. Deux à trois fois par an, prenez le temps de réaliser un tri dans votre armoire à pharmacie afin de différencier les médicaments que vous ne pouvez plus consommer et les autres produits.

Si les comprimés, les sirops, les pommades, les aérosols ou encore les sprays peuvent être récoltés, ce n’est en revanche pas le cas des :

  • produits cosmétiques,
  • crèmes solaires,
  • médicaments vétérinaires,
  • produits de parapharmacie,
  • lunettes et prothèses,
  • seringues et aiguilles usagées,
  • thermomètres à mercure.
     

S’il n’est pas nécessaire de ramener l’emballage et la notice d’origine, Cyclamed récupère les médicaments dans les bouteilles en verre, dans les emballages aluminium, en aérosol ou dans des tubes.

À lire aussi : Comment et où conserver ses médicaments ?

 

Médicaments périmés : pourquoi faut-il les rapporter ?

Trier et ramener ses médicaments périmés ou non utilisés permet de préserver l’environnement et de limiter les risques d’accidents domestiques. En effet, sur ce dernier point, conserver des produits périmés présente un danger pour vous et vos proches. C’est particulièrement le cas pour les jeunes enfants qui peuvent être exposés à des risques d’intoxication, notamment si l’armoire à pharmacie est à leur portée.

Jeter ses médicaments à la poubelle ou dans les toilettes comporte également des risques environnementaux : ils peuvent polluer la nature, les décharges ou encore les nappes d’eau souterraines et en surface. Rapporter ses médicaments à son pharmacien, c’est aussi réaliser un geste citoyen pour préserver la planète.

Que deviennent les médicaments périmés ?

Une fois vos médicaments périmés ou non utilisés ramenés chez votre pharmacien, ils sont pris en charge par l’association Cyclamed. Les médicaments sont alors transportés jusqu’à une des 55 unités d’incinération prévues à cet effet en France. L’énergie récoltée par l’incinération est ainsi utilisée pour produire de l’électricité.

Depuis 2009, les médicaments périmés ou non utilisés ne peuvent plus être envoyés dans les pays du Tiers-Monde comme c’était le cas auparavant. L’Union européenne et les organismes d’aides favorisent l’envoi de médicaments neufs, à la traçabilité connue, pour des raisons sanitaires.

Selon les chiffres de l’association Cyclamed, 80 % des Français ont le réflexe de ramener leurs médicaments auprès de leurs pharmaciens. Un chiffre très encourageant. En 2015, ce sont ainsi plus de 12 tonnes de MNU qui ont été récupérées et incinérées pour produire de l’énergie.

À lire aussi : Automédication : quelles sont les règles pour ne pas se mettre en danger ?




La Matmut vous accompagne
Grâce aux formules de la mutuelle Ociane Santé Évolution, bénéficiez de remboursements spécifiques pour votre contraception, le sevrage tabagique...


Publié en août 2018