Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / La téléconsultation : comment ça marche ?

La téléconsultation : comment ça marche ?

Publié en décembre 2018

En juin 2018, les conditions d’application, de prise en charge et de règlement de la téléconsultation ont été définies, suivies d’une généralisation du dispositif dès le mois de septembre. Ces consultations à distance visent à simplifier l’accès aux soins pour un plus grand nombre de personnes. Le point complet sur le fonctionnement de la téléconsultation, avec la Matmut.

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

La téléconsultation est une consultation médicale réalisée à distance par écrans interposés, à l’aide d’un ordinateur, d’une tablette numérique ou encore d’un smartphone. Elle peut avoir lieu entre un médecin généraliste ou un spécialiste (gynécologue, pédiatre, dermatologue, etc.) et le patient seul. Ce dernier peut également être accompagné d’un autre professionnel de santé (pharmacien, infirmier, autre médecin).

La téléconsultation a pour objectif de simplifier la vie des patients, notamment pour les personnes atteintes de maladies chroniques, pour répondre à des questions médicales rapidement et à tout moment,  mais aussi de s’inscrire comme une réponse efficace aux déserts médicaux touchant certains départements ruraux. Ce dispositif a été généralisé en France métropolitaine et en Outre-mer depuis septembre 2018.

Comment se déroule une téléconsultation ?

La téléconsultation se déroule comme une consultation médicale classique, suite à une prise de rendez-vous avec votre médecin traitant ou avec un spécialiste.

Première téléconsultation

Pour que la téléconsultation soit remboursée par l’Assurance Maladie, le patient doit avoir consulté son médecin au cours des douze derniers mois et ce dernier doit être en possession du dossier médical. Une condition sine qua non puisque la téléconsultation s’inscrit dans le respect du parcours de soins coordonnés. Si le médecin traitant (ou le spécialiste) ne pratique pas la téléconsultation, ou s’il n’est pas disponible dans un délai compatible avec votre état de santé, il peut vous diriger vers un autre médecin. La téléconsultation relève de la seule décision du médecin (médecin traitant, médecin en accès direct ou médecin correspondant, selon les cas) qui doit juger de la pertinence d’une prise en charge médicale à distance plutôt qu'en face à face.

Bon à savoir
Certains organismes de complémentaire santé incluent dans leurs garanties santé un service de téléconsultation. Celui-ci n’implique pas d’obtenir un rdv avec son médecin traitant.

Déroulement de la téléconsultation

Au préalable, le médecin doit vous envoyer une invitation via un lien Internet vous rappelant la date et l’heure de ce rendez-vous virtuel, et la plateforme numérique sur laquelle il se déroulera. Avant le jour J, assurez-vous de posséder un moyen de communication muni d’une caméra (ordinateur avec webcam, tablette ou smartphone) et d’une bonne connexion Internet. Vous pouvez réaliser la téléconsultation depuis :

  • votre domicile, seul ou accompagné d’un professionnel de santé,
  • une cabine de téléconsultation accessible dans les maisons de santé, les EHPAD et certains lieux publics (renseignez-vous en mairie),
  • dans le cabinet d’un médecin, en relation avec un confrère.

La téléconsultation implique davantage de dialogue, de questions et d’échanges entre le patient et le professionnel de santé afin de pallier l’absence d’examen physique. À l’issue de la consultation, le médecin peut vous délivrer l’ordonnance (ou autre prescription) par voie électronique ou postale.

Téléconsultation : règlement et remboursement

La téléconsultation coûte le même prix qu’une consultation physique en cabinet, soit entre 23 et 58,50 euros selon le secteur (1 ou 2) et la spécialité du professionnel. Pour le règlement, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • paiement en ligne,
  • virement bancaire,
  • envoi d’un chèque,
  • tiers-payant.

De même, le montant du remboursement de la consultation ne change pas par rapport à une consultation classique : 70 % de la somme est prise en charge (ou plus en cas de protocole de soins ou d’une maternité par exemple) par la Sécurité sociale, et les 30 % restants par votre mutuelle.

Bon à savoir 
Lorsque le patient utilise le service de téléconsultation inclut dans son contrat santé, il n’a rien à régler

À lire aussi : Qu’est-ce que le dépassement d’honoraires ?

 

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

Lors de vos consultations médicales, même à distance, grâce à son service de téléconsultation Medaviz, et ses médecins disponibles gratuitement, par téléphone, pour répondre en moins de 3 minutes à vos interrogations, 24 h/24 et 7 j/7.

Devis santé en ligne

À lire aussi :

Changer de médecin traitant : quelles démarches effectuer ?
Un déménagement, un changement d’activité ou encore une mésentente : les raisons qui peuvent vous pousser à changer de médecin traitant sont nombreuses. Si le choix de ce professionnel de la santé chargé de vous suivre est simple, libre et rapide, qu’en est-il du changement de médecin traitant ? La Matmut vous explique les démarches à suivre.