Menu
Accueil / Assurance Habitation / Conseils / Comment choisir une porte blindée ?

Comment choisir une porte blindée ?

Publié en décembre 2020

Face aux cambriolages, la simple vigilance ne suffit parfois pas. Pour davantage de sécurité, vous pouvez faire le choix d’installer une porte blindée chez vous. Un investissement qui a un coût, mais qui permet de renforcer la protection de votre logement. Quels sont les différents types de portes et de blindage ? Quelle serrure choisir ? Quels sont les prix ? Retrouvez tous nos conseils pour choisir une porte blindée.

1. Qu’est-ce qu’une porte blindée ?

Avant de choisir une porte blindée pour votre logement, il convient de connaître les possibilités qui s’offrent à vous. Pour améliorer la sécurité de votre habitation, on distingue deux solutions :

  • L’installation d’un bloc-porte. Dans ce cas de figure, votre porte d’entrée « classique » est entièrement remplacée par une porte métallique installée dans un encadrement lui aussi métallique. Les modèles actuels sont bien loin de ce que l’on peut se représenter dans l’imaginaire collectif, avec une grosse porte blindée grise et austère. Les portes blindées modernes sont disponibles dans plusieurs styles et coloris qui s’intègrent parfaitement à votre logement. Fiable et robuste, le bloc-porte est aussi plus onéreux et n’est pas autorisé de partout.
  • Le blindage de porte par habillage. Cette solution, généralement imposée par bon nombre de règlements de copropriétés, préserve votre porte existante. Celle-ci est simplement renforcée par un habillage en acier ainsi que par une nouvelle serrure de sécurité.

2. Quels sont les différents types de blindage de porte ?

Si vous optez pour la solution du blindage, vous serez notamment amené choisir entre les différents types de blindage existants :

  • Le blindage à plat. Il se présente sous la forme d’une plaque de 2 mm d’épaisseur, installée sur la face intérieure de votre porte.
  • Le blindage pivot. Il offre une meilleure protection qu’un blindage classique. En plus de la plaque de métal, le système d’articulation se trouve renforcé, et les gonds sont notamment remplacés par des paumelles soudées.
  • Le blindage fourreau. Comme son nom l’indique, la porte est protégée, enveloppée par un fourreau métallique. Cette méthode se montre particulièrement efficace.
  • Le blindage anti-pince. L’encadrement de la porte est renforcé par l’installation de cornières.
  • Le blindage avec joints. La porte est renforcée par des plaques d’acier fixées à l’aide de joints. Ce type de blindage permet aussi de renforcer l’isolation thermique et phonique.

À lire aussi : Comment prévenir un cambriolage ?

3. Quelles serrures choisir ?

La question de la serrure se posera au moment de choisir votre porte blindée. Là encore, plusieurs solutions sont envisageables, en fonction du niveau de protection souhaité, mais aussi de la taille de votre porte et de la nature de votre logement :

  • La serrure 3 points. Composé de 3 points de verrouillage latéraux qui s’actionnent simultanément lorsque vous tournez votre clé, c’est le modèle le plus courant de serrure, notamment dans les logements récents.
  • La serrure 5 points. Celle-ci est composée de 5 points de verrouillages : les points latéraux de la serrure 3 points, et 2 supplémentaires en haut et en bas de la porte. Si votre sol est fragile, préférez dans ce cas 5 points latéraux.
  • La serrure 7 point. Elle est destinée pour les portes de plus de 2,10 m et se compose de 5 points de verrouillage latéraux et de 2 autres, en haut et en bas de la porte.

 

Pour autant, le nombre de points ne représente pas une garantie en soi. Avoir plus de points de verrouillage n’est pas nécessairement synonyme de sécurité renforcée. Pour plus de certitude sur la fiabilité de votre serrure, vérifiez surtout si elle bénéficie de la norme A2P, délivrée par le Centre national de prévention et de protection. Cela certifie qu’elle a passé avec succès des tests de résistance à des tentatives d’effraction.

 

Cette norme A2P se décline en trois classes symbolisant le temps de résistance lors d’une effraction :

  • A2P * (1 étoile), résiste plus de 5 minutes ;
  • A2P** (2 étoiles), résiste plus de 10 minutes ;
  • A2P*** (3 étoiles), résiste plus de 15 minutes.

 

Il existe un classement quasiment similaire concernant la résistance des portes :

  • BP 1, résiste plus de 5 minutes ;
  • BP 2, résiste plus de 10 minutes ;
  • BP 3, résiste plus de 15 minutes.

 À lire aussi : Comment choisir une serrure de porte d’entrée ?

4. Quel est le prix d’une porte blindée ?

Le prix fait bien sûr partie des critères importants au moment de choisir une porte blindée. En moyenne, le tarif varie entre 900 et 5 000 euros, en fonction du type de blindage et des professionnels missionnés pour l’installer.

 

Dans le détails, on peut donner ces estimations :

  • blindage à plat, entre 900 et 2 500 euros.
  • blindage pivot, entre 1 000 et 1 600 euros.
  • blindage fourreau ; entre 2 000 et 3 000 euros.
  • bloc-porte, entre 3 500 et 5 000 euros.

 

Encore une fois, ces tarifs ne sont que des indications : ils sont susceptibles d’évoluer en fonction des professionnels et de leur localisation. Avant d’installer votre porte blindée, sollicitez un, voire même plusieurs devis pour trouver la solution la plus intéressante.

 

Faire appel à un artisan professionnel – de confiance si possible – est nécessaire pour de telles installations. Avant toute proposition devis, il doit réaliser un diagnostic de votre mur et de votre sol. Mais aussi échanger avec vous afin de vous conseiller et vous proposer le système le plus adapté à votre situation, à la valeur des biens dans votre logement et à votre budget. Installer une porte blindée représente un investissement important : prenez le temps d’étudier toutes les possibilités.

À lire aussi : Vol et tentative de vol à domicile : comment réagir ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne et vous assure au quotidien, chez vous, grâce à son assurance habitation résidence principale et ses options spécialement adaptées à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne