Menu
Accueil / Assurance / Habitation / Propriétaire non occupant

Chien Chat

Animaux domestiques

Que faut-il préparer avant l'arrivée d'un animal à la maison ? Comment prendre bien soin de votre chien, chat ? Retrouvez tous nos conseils prévention.

Avant l'arrivée de votre animal

Les questions à se poser
  • Y-a-t-il un membre de votre famille allergique aux animaux ? 

L'allergie aux animaux n'est pas produite par leurs poils mais par l'urine, la salive et les sécrétions de leurs glandes sébacées.

  • Pourquoi voulez-vous un chien ? Un chat ?
  • Avez-vous assez de place pour l'accueillir ? 

Avoir un jardin ne suffit pas, promener son chien c'est le rendre sociable.

  • Tous les membres de votre famille sont-ils d'accord pour avoir un animal et s'en occuper ?
  • Que ferez-vous de votre animal pendant les vacances ? 

80 000 chiens et chats sont abandonnés entre mai et septembre selon la Société Protectrice des Animaux.

Un budget à prévoir

Les premières dépenses :

  • l'achat de l'animal,
  • l'identification,
  • la castration ou la stérilisation,
  • les premiers vaccins pour prévenir les maladies virales.

Le quotidien :

  • la nourriture et la litière,
  • les soins d'hygiène et de santé, toilettages, rappels de vaccins et visites de contrôle chez le vétérinaire,
  • les accessoires, collier, laisse, brosse, panier, niche, caisse de transport... 

Les jouets sont indispensables à la bonne santé physique et au bon développement de votre animal.

Les frais imprévus :

  • la maladie,
  • l'accident.

à la maison

Quelques précautions à prendre :

  • rangez les petits objets qu'ils pourraient avaler et les sacs plastiques pour éviter les risques d'étouffement,
  • mettez hors de portée les produits de nettoyage car ils restent toxiques pour les animaux,
  • identifiez le nom des plantes que vous possédez et évitez celles qui sont nocives : Bégonia, Cyclamen, Géranium, Jacinthe, Muguet...

Aliments toxiques pour les animaux : chocolat, champignons, pépins de pomme, ail, pomme de terre...

En cas d'intoxication :

  • contactez rapidement votre vétérinaire en précisant le produit et la quantité ingérée,
  • ne faites pas vomir votre animal,
  • ne lui donnez ni à boire, ni à manger sans avoir l'avis d'un professionnel. 

Ne jamais donner de médicament destiné pour l'homme à votre animal.

départ en vacances

Prévoyez une visite chez le vétérinaire :

  • pour faire le point sur la vaccination,
  • renouveler un traitement préventif. Exemple : vermifuge et anti-puces,
  • si besoin, compléter la trousse de soin de votre chien ou de votre chat. 

Avant de partir, mémorisez dans votre téléphone le numéro de la clinique vétérinaire la plus proche de votre lieu de vacances

Pensez à emporter :

  • carnet de santé,
  • trousse de soin, sérum physiologique, compresses, ciseaux, pince à épiler, thermomètre, brosse,
  • papiers d'identification par tatouage ou puce électronique. Uniquement par puce électronique en cas de sortie du territoire pour tout animal identifié à compter du 3 juillet 2011. 

N'oubliez pas d'inscrire votre numéro de téléphone directement sur son collier.

  • Passeport européen, si vous quittez le territoire français délivré par un vétérinaire. Il doit être également vacciné contre la rage.

en voiture

Pour votre chien :

  • si vous avez un break, installez-le derrière un filet ou une grille de protection,
  • si vous avez une berline, préférez des harnais afin de bien le sangler sur la banquette
    arrière. 

Ne laissez jamais un chien seul dans une voiture, même à l'ombre.

Pour votre chat :

  • installez-le dans une caisse de transport, posée sur le plancher ou arrimée à la banquette.

Pour vos animaux, prévoyez :

  • des pauses fréquentes et profitez-en pour leur donner à boire pour éviter la déshydratation qui peut être causée par le stress et la chaleur dans le véhicule,
  • des médicaments préventifs, prescrits par votre vétérinaire en cas de mal des transports.

Si vous voyez un animal en danger dans une voiture stationnée :

  • repérez les symptômes d'un coup de chaleur, halètement, forte salivation, agitation, muqueuses bleues/violacées, convulsions,
  • prévenez la Police ou la Gendarmerie, seules habilitées à ouvrir un véhicule,
  • contactez votre vétérinaire ou le vétérinaire local, un coup de chaleur peut entraîner la mort de l'animal,
  • présentez-lui de l'eau, ne forcez pas un animal à boire. 

Animaux perdus

Vous avez perdu votre chien ou votre chat ?

En cas de disparition, contactez rapidement :

  • les vétérinaires de votre commune,
  • la fourrière,
  • la mairie,
  • le commissariat de Police ou la Gendarmerie. 

Pensez aussi à déclarer votre animal perdu sur : https://www.i-cad.fr/index.php/detenteur

Vous avez trouvé un animal ?

Si l'animal est tatoué :

  • relevez le tatouage,
  • prévenez les vétérinaires de votre commune et les différents organismes : fourrière, mairie, commissariat de Police ou la Gendarmerie.

Si l'animal n'est pas tatoué :

  • rendez-vous chez un vétérinaire, l'animal peut être porteur d'une puce électronique. Seul un vétérinaire peut la lire et vous fournir les coordonnées de son propriétaire. Vous lui éviterez ainsi le refuge ou la fourrière,
  • prévenez les vétérinaires de votre commune et les différents organismes : fourrière, mairie, commissariat de Police ou la Gendarmerie.

Pensez aussi à déclarer un animal trouvé sur : https://www.i-cad.fr/index.php/declarer-un-animal-trouve