Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Grossesse : quels sont les médicaments contre-indiqués ?

Grossesse : quels sont les médicaments contre-indiqués ?

Publié en décembre 2018

Toute prise de médicament pendant la grossesse n’est pas sans risque. Certains produits sont connus pour avoir des effets néfastes sur la santé d’une femme enceinte comme sur celle du fœtus. Quels sont les médicaments contre-indiqués pour une femme enceinte ? La Matmut vous informe.

Anti-inflammatoire non stéroïdien et grossesse, une association à éviter

En cas de douleurs ou de maux de tête, il est recommandé de prendre du paracétamol. Les comprimés comprenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments contre-indiqués pour une femme enceinte. Le site de l’Assurance Maladie indique qu’il y a particulièrement des risques à se soigner avec dès le 6e mois de grossesse. La prise de ces anti-inflammatoires peut avoir des conséquences graves pour le fœtus ou le nouveau-né : insuffisance rénale fœtale et/ou néonatale ou risques cardio-pulmonaires. Ces conséquences peuvent être mortelles.

Le saviez-vous ?
L’aspirine à forte dose, soit à plus de 500 mg par jour, est également contre-indiquée pour les mêmes raisons que les AINS.

 

Attention aux traitements avec des vasoconstricteurs décongestionnant

En cas de rhume et de nez bouché, se laver le nez avec du sérum physiologique est le traitement à privilégier. Les médicaments contenant des vasoconstricteurs décongestionnant sont déconseillés pour les femmes enceintes. En cause : ils ont pour effet de réduire le diamètre des vaisseaux sanguins. Cela peut entraîner de l’hypertension artérielle à la future maman et avoir un effet néfaste sur le fœtus par la même occasion.

Le saviez-vous ?
Il est également possible de soigner un rhume avec un traitement contenant des antihistaminiques. Dans ce cas, il est primordial de bien respecter l’avis de son médecin et les doses prescrites.

 

Prendre des médicaments pendant la grossesse : les règles à suivre

Les médicaments pris durant la grossesse peuvent avoir différents effets sur le développement embryo-fœtal. Le type d’effets dépend de la période de grossesse (embryonnaire ou fœtus) durant laquelle le médicament est pris mais également du type de médicament. Les différents effets sont :

  • Les effets malformatifs ou tératogènes. Ils apparaissent chez l’embryon lors de son développement, c’est-à-dire au cours du premier trimestre.
  • Les effets foetotoxiques. Ils apparaissent dès le début du deuxième trimestre de grossesse et ralentissent la croissance des organes. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent en être l’origine.
  • Les effets néo et périnataux. Ils sont dus à des traitements reçus en fin de grossesse ou lors de l’accouchement. 
     

Prendre des médicaments durant sa grossesse demande un bon suivi de la part de son médecin généraliste. Ce dernier doit connaître dès le début de la grossesse les traitements chroniques ou en cours pour indiquer s’ils peuvent être poursuivis ou les solutions de substitution le cas échéant.

La Matmut vous accompagne…

Pour bénéficier d’une protection santé optimale, les formules de la mutuelle Ociane Groupe Matmut vous proposent différentes solutions : choisissez celle correspondant à vos besoins. Obtenez votre devis en ligne gratuitement.

Devis santé en ligne