Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Automédication : règles pour ne pas se mettre en danger

Automédication : règles pour ne pas se mettre en danger ?

Définition, dangers et règles de l’automédication

L’automédication est une pratique ayant de nombreux adeptes en France et ailleurs. De quoi s’agit-il exactement et quels sont les dangers de l’automédication ? Quelles sont les règles à respecter si l’on souhaite se soigner seul ? Le point sur les informations à connaître.

Qu’est-ce que l’automédication ?

L’automédication consiste à prendre des médicaments sans qu’ils aient été prescrits au préalable par un médecin. Les médicaments utilisés sont souvent ceux d’un précédent traitement prescrit par un médecin ou des médicaments achetés en pharmacie sans prescription.

Pourquoi certaines personnes recourent-elles à l’automédication ?

Les raisons du recours à l’automédication sont diverses. On peut notamment citer :

  • la volonté de soigner sans délai certains maux fréquents (en apparence bénins) tels que des rhumes, des migraines, des maux de gorge, mais aussi des troubles digestifs,
  • la difficulté à avoir accès à un médecin rapidement dans certaines zones géographiques,
  • l’apparition de symptômes déjà éprouvés que la personne associe à une maladie pour laquelle elle a déjà reçu un traitement.

La multiplication des espaces de vente en libre-service dans les pharmacies est un autre facteur à prendre en considération dans  le développement de l’automédication.

On notera en outre la question du conditionnement des médicaments. Il n’est pas rare que le nombre de comprimés contenus dans les boîtes de médicaments soit plus important que le nombre de comprimés requis dans le cadre du traitement prescrit. Nombreux sont les ménages qui conservent les médicaments restants au lieu de les rapporter en pharmacie.

Les dangers de l’automédication

L’automédication peut en effet entraîner un mésusage des médicaments et une aggravation de l’état de santé de la personne malade.

Le mésusage peut prendre de multiples formes comme les erreurs de posologie et la prise simultanée de différents médicaments modifiant mutuellement leur efficacité.

Le danger de l’automédication réside aussi dans le fait que le diagnostic médical est susceptible d’être retardé.

Bon à savoir 
Outre les dangers possibles entraînés par l’automédication, il faut également savoir que l’Assurance Maladie ne prend pas en charge les médicaments achetés sans prescription.

Quelques conseils pour une automédication raisonnée

Les personnes souhaitant recourir à l’automédication malgré ses potentiels dangers doivent suivre quelques conseils et recommandations afin de limiter les risques d’aggravation de leur état. On retiendra ainsi qu’il faut :

  • demander conseil à un pharmacien avant d’acheter un médicament ou d’utiliser un médicament de son armoire à pharmacie,
  • respecter la posologie indiquée dans la notice,
  • respecter les conditions de prise du médicament. Avant le repas ? Le matin ? Le soir ? En dehors des heures de repas ? Prenez le médicament dans les conditions préconisées par le fabricant,
  • éviter de prendre plusieurs médicaments en même temps pour éviter les effets indésirables (on parle d’interactions médicamenteuses),
  • prendre connaissance des effets secondaires du médicament ainsi que des contre-indications. Cela est d’autant plus important pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’allergies ou d’affections particulières,
  • vérifier la date limite d’utilisation indiquée sur l’emballage lorsque l’on utilise un médicament de son armoire à pharmacie personnelle,
  • utiliser l’automédication sur une période courte. Si les symptômes persistent, il est préférable de consulter un médecin. 
     

Bon à savoir
Pour rappel, les médicaments doivent être conservés en dehors de la portée des enfants afin de limiter les risques d’ingestion.

 

À lire aussi : Comment et où conserver ses médicaments ?


La Matmut vous accompagne…
Bénéficiez d’une prise en charge en homéopathie et phytothérapie prescrites pour vos enfants de moins de 16 ans. Avec la mutuelle pour les familles Ociane Santé Evolution, réalisez un devis en ligne en moins de deux minutes.


Publié en août 2018