Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Hiver : comment lutter contre la dépression saisonnière ?

Hiver : comment lutter contre la dépression saisonnière ?

Publié en novembre 2018

Baisse d’énergie, fatigue accrue, somnolence la journée, sentiment de tristesse le soir, sensibilité au froid, prise de poids… Des symptômes récurrents, chaque année, lors de l’arrivée de la saison froide, entre novembre et janvier, et souvent synonymes de déprime hivernale. Comment lutter efficacement contre cette dépression saisonnière ? Les conseils de la Matmut.

Exposez-vous à la lumière

En hiver, pour lutter contre la dépression saisonnière, rien de mieux que de vous exposer le plus possible à la lumière. En effet, le raccourcissement des jours et la baisse de lumière qui l’accompagne influent sur votre moral et votre humeur. Aussi, pour éviter la déprime hivernale, tentez de profiter au maximum du soleil. Quand le beau temps est là, sortez, allez vous promener et tirez profit des bienfaits des rayons du soleil. De même, chez vous, laissez entrer la lumière pendant la journée. Un éclairage naturel est davantage bénéfique qu’un éclairage artificiel.

Enfin, au cours de la saison froide, afin d’éviter un coup de blues hivernal, vous pouvez tester la luminothérapie (ou photothérapie). Tous les jours, à heure fixe (décidé avec votre médecin), pendant une demi-heure, exposez-vous à une lampe à haute intensité pouvant atteindre les 10 000 lux. Le flux lumineux stimule la production de mélatonine, et régule votre horloge biologique interne.

Faites du sport

Pour lutter contre la dépression saisonnière en hiver, le sport demeure un excellent moyen de garder le moral. Au-delà des bienfaits connus pour votre corps, une activité physique régulière vous permet de sécréter bon nombre d’hormones qui vous aideront à vous sentir mieux. Un moyen efficace de lutter contre la sensation de fatigue, la baisse de motivation, les troubles alimentaires ou un sentiment d’isolement et de repli.

Tout comme la lumière, la pratique d’un sport favorise la sécrétion de sérotonine. Ce neurotransmetteur agit notamment sur l’humeur, l’appétit et le sommeil. De même, une activité sportive contribue à la sécrétion de dopamine et d’endorphines. La libération de ces hormones provoque une sensation de plaisir et d’euphorie, tout en diminuant la sensation de douleur et de fatigue. Exactement ce qu’il vous faut en cas de déprime hivernale.

Consommez des vitamines

En complément de la lumière et du sport, s’imposer une bonne alimentation permet de lutter contre la dépression saisonnière. Et surtout faire le plein de vitamines. Si l’été, le soleil représente, à lui seul, 90 % des apports quotidiens en vitamine D, l’hiver, il faut combler ce manque. Pour ce faire, les poissons gras sont vos alliés : thon, saumon, sardines ou maquereaux vous apporteront les vitamines D nécessaires.

Pendant la saison froide, n’oubliez pas non plus de faire le plein de vitamines C qui boosteront vos défenses immunitaires. N’hésitez pas à consommer des kiwis, oranges et autres agrumes pour le bien de votre corps.

Enfin, pour vous aider à combattre la déprime hivernale, misez sur des aliments riches en magnésium et en Omega 3. Ils vous aideront à réguler la fatigue et le stress. Pendant les mois froids, vous pouvez notamment manger des épinards, des amandes, des noix, des bananes, ou encore des céréales complètes, pour votre apport en magnésium. Concernant les Omega 3, vous pouvez vous tourner vers les huiles végétales (colza, noix, etc.), les poissons gras ou les épinards.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne

Bénéficiez d’une protection santé optimale grâce à la Mutuelle Santé Ociane. Réalisez votre devis en ligne, en moins de deux minutes et trouvez quelle offre est la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

Devis santé en ligne