Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Première visite chez l’ophtalmologue : comment se passe-t-elle ?

Première visite chez l’ophtalmologue : comment se passe-t-elle ?

Dialogue et examens : tout sur le déroulé de la visite

Que ce soit sur recommandation de son médecin traitant ou lorsque l’on se rend compte que sa vue baisse, il y a toujours une première visite chez un ophtalmologue. Ce spécialiste des maladies et troubles des yeux réalise des examens pour prescrire un équipement optique ou un traitement médicamenteux adapté. Comment se déroule alors cette première visite ? La Matmut vous informe.

Première partie : présentation des antécédents médicaux

Un premier rendez-vous chez un ophtalmologiste débute toujours par un temps d’échange entre le spécialiste et le patient. L’objectif du praticien est de constituer un dossier complet pour connaître en détail les antécédents médicaux de son patient :

  • Les antécédents médicaux familiaux
    Avant toute première visite chez un ophtalmologue, il est recommandé de se renseigner pour savoir s’il y a eu dans sa famille des maladies oculaires comme le glaucome, la cataracte ou bien des cas de diabètes ou d’hypertension. Il est important d’informer son ophtalmologue sur ses antécédents familiaux car certains troubles de la vision sont héréditaires ou liés à des maladies en particulier.
  • Les antécédents personnels
    Traitements en cours, tabagisme, allergies… Toutes les informations de ce type sont à transmettre à son ophtalmologue pour qu’il puisse connaître en détail le profil de son patient.

 

Pour finir cette phase d’échange qui marque le début de toute première consultation chez un ophtalmologiste, il faut lui indiquer avec précision les caractéristiques de ses symptômes. Fréquence, date d’apparition, type de douleurs et de gênes visuelles… Tout élément pouvant définir au mieux son problème est à lui communiquer.

À lire aussi : Quels sont les principaux troubles de la vue ?

Seconde partie : les examens

La consultation se poursuit ensuite par l’examen du patient. Cet examen se déroule en plusieurs étapes :

  1. Contrôle de l’acuité visuelle
    L’ophtalmologue contrôle comment son patient perçoit les objets, s’il arrive à bien en distinguer les détails. Il réalise également un test de vue à l’aide d’un optotype : le patient doit lire des lettres de différentes tailles sur un support placé à 5 mètres de lui. Les tests se font en vue éloignée et/ou rapprochée. Si l’acuité visuelle est bonne, le patient a une vue notée 10/10.

  2. Examen des milieux oculaires
    L’ophtalmologue utilise une lampe à fente (ou biomicroscope) pour examiner en détail l’œil comme l’état de la cornée.

  3. Mesure de la pression intra-oculaire
    À l’aide d’un tonomètre, le praticien contrôle le niveau de pression à l’intérieur de l’œil.

  4. Examen du fond de l’œil
    Le spécialiste étudie ici le fond de l’œil à l’aide d’un ophtalmoscope. Il peut ainsi détecter et confirmer différentes maladies : DMLA, leucémie ou bien hypertension par exemple.

 

L’ophtalmologue termine sa consultation en présentant ses conclusions et le type de traitement qu’il prescrit à son patient.

 

Le saviez-vous ?
Pour obtenir une prescription de lunettes ou pour la prévention de troubles (par exemple, le glaucome), il n’est pas obligatoire de passer par un médecin traitant pour consulter un ophtalmologiste. Dans ce cas, le taux de remboursement pris en charge par l’Assurance Maladie est de 70 % du tarif conventionnel pour toute personne ayant déclaré un médecin traitant.

La Matmut vous accompagne…
Pour bénéficier d’une couverture pour vos dépenses optiques, la Matmut vous propose de choisir la formule de sa mutuelle santé qui répond à vos besoins.


Publié en août 2018