Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Que peut-on faire au volant et qu’est-ce qui est interdit ?

Que peut-on faire au volant et qu’est-ce qui est interdit ?

Tout savoir

Conduire une voiture, c’est être libre. On peut se rendre où l’on veut et quand on veut sans contrainte. On fume sa cigarette au volant, on mange ou bien encore, on conduit sans chaussures. Seulement, il faut savoir que certains comportements peuvent faire l’objet d’une amende en cas de contrôle routier. Alors que peut-on faire au volant ? Qu’est-ce qui n’est pas autorisé ? Le point avec la Matmut.

Peut-on téléphoner au volant ?

Depuis le 1er avril 2003, il est strictement interdit de conduire en tenant en main un téléphone. C’est un comportement dangereux car téléphoner réduit l’attention du conducteur. Selon les données de la Sécurité routière, téléphoner en roulant augmente le risque d’accident par 3(1). Depuis le 1er juillet 2015, le port d’une oreillette Bluetooth est interdit. En cas de contrôle routier, les sanctions encourues sont :

  • une amende forfaitaire de 135 €, minorée à 90 €,
  • un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Et attention, cette interdiction vaut aussi bien pour un automobiliste qui roule, qui est arrêté à un feu rouge ou qui est coincé dans les bouchons. Tant que la voiture n’est pas garée, moteur éteint, tout agent peut sanctionner le conducteur. Couper son téléphone lorsque l’on prend le volant est donc une solution pour ne pas être tenté de répondre à un appel ou un SMS.

 À lire aussi : Téléphone au volant - Effet distractif

Peut-on conduire en mangeant ?

Il n’est pas rare de croiser des conducteurs casser la croûte au volant. Or, rouler en tenant son sandwich réduit son attention et sa capacité à tenir un volant. Dans cette situation, il n’y a pas d’interdiction écrite noir sur blanc dans le Code de la route. L’article R.412-6 précise toutefois que « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ». Il revient donc à l’automobiliste d’adopter un comportement responsable.

Peut-on conduire en fumant ?

Aucun texte n’interdit de fumer une cigarette quand on conduit…Mais, de la même façon que pour le fait de conduire en mangeant, il est possible d’être verbalisé sur l'article R.412-6.

Attention, s’il y a des nourrissons et/ou des jeunes de moins de 18 ans à bord dans l’habitacle. En effet, la loi interdit depuis le 1er juillet 2015 de fumer au volant avec un mineur à bord. Cette mesure a été prise dans le but de protéger la santé des enfants car la fumée de tabac est particulièrement dangereuse pour eux.

Peut-on se maquiller au volant ?

Un petit coup d’œil dans le rétroviseur intérieur et l’on s’aperçoit que ses lèvres manquent de couleur… Hop, ni une ni deux, le rouge à lèvres est dégainé pour se refaire une beauté. Et l’on se retrouve la bouche en cœur avec un agent des forces de l’ordre qui nous regarde. Peut-il alors verbaliser ce geste ? Dans les textes, le Code de la route n’indique pas explicitement que se maquiller fait partie des interdits au volant. Si ce n’est pas interdit, redoubler d’attention dans sa conduite est alors primordial : il est préférable de se garer et de couper le moteur pour se maquiller en voiture plutôt que de le faire à un feu rouge par exemple. On oublie également (et bien évidemment) de se remettre du mascara en roulant. Conduire en ayant les 2 mains sur le volant pleinement concentré sur sa route est impératif. Là aussi, il est possible d'être verbalisé sur l'article R.412-6.

Peut-on conduire pieds nus ?

L’été, il est tentant de se mettre à l’aise en déchaussant ses chaussures, même pour les conducteurs. Si certains apprécient avoir la plante des pieds en contact direct avec les pédales, d’autres veulent juste avoir moins chaud. Le Code de la route interdit-il cette pratique ? Non. Mais l’article R. 412-6 est encore sujet à interprétation. Si un conducteur est pieds nus, il peut quand même être sanctionné par une amende lors d’un contrôle. Un représentant des forces de l’ordre peut avancer le fait que cet automobiliste peut être gêné pour freiner correctement en cas d’urgence par exemple. En cas de verbalisation, l’amende forfaitaire est fixée à 35 euros, minorée à 22 euros.

Peut-on conduire avec des lunettes de soleil ?

Oui, il est tout à fait autorisé de conduire avec des lunettes de soleil. Et même : cette pratique est encouragée pour se protéger des rayons du soleil… Tout en évitant de se faire éblouir et prévenir ainsi tout risque d’accident. Il s’agit alors de choisir la bonne paire de lunettes de soleil. Par exemple, il est déconseillé d’opter pour des montures trop épaisses car elles réduisent le champ de vision. Une personne ayant des troubles de la vision doit quant à elle opter pour une paire de lunettes adaptée à sa vue. Ainsi, elle est sûre d’être dans les meilleures conditions pour rouler en toute sécurité : surtout, si elle ne le fait pas et que son permis de conduire mentionne l’obligation de port de verres correcteurs, elle encourt une perte de 3 points et une amende de 135 €. Sans compter de possibles sanctions complémentaires comme une immobilisation immédiate du véhicule, une suspension de permis de maximum 3 ans et l’obligation d’assister, à ses frais, à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. 

À lire aussi : Lunettes de soleil au volant : comment les choisir ?

Peut-on rouler avec un volume sonore élevé ?

Écouter son émission de radio préférée ou son groupe de musique fétiche en conduisant est bien évidemment autorisé. Par contre, attention aux comportements qui en découlent. Il est déconseillé de se laisser porter à quelques déhanchements ou d’aller chercher au fin fond de sa boîte à gants un nouveau CD. Le risque : devenir un danger pour soi et pour les autres, ce qui entraînerait une verbalisation en cas de contrôle.

Attention également au niveau de volume. Certains automobilistes avertissent d’un danger en klaxonnant par exemple. En écoutant la musique trop fort, il est alors plus compliqué d’avoir connaissance de ces avertisseurs sonores. Un conducteur peut dans ce cas être sanctionné d’une amende par un agent.

À part pour le téléphone, le Code de la route n’interdit pas expressément certains comportements comme conduire en buvant de l’eau ou en étant en tong. Il s’agit alors de faire preuve de bon sens pour rouler en toute sécurité.

(1)Source : http://www.securite-routiere.gouv.fr/connaitre-les-regles/reglementation-et-sanctions/telephone

La Matmut vous accompagne et vous couvre en cas d’accident de la route : découvrez nos solutions d’assurance auto et obtenez votre devis en quelques clics.

Pour aller plus loin