Menu
Accueil / Assurance Auto / Conseils / Nouveaux noms des carburants : qu’est-ce qui change ?

Nouveaux noms des carburants : qu’est-ce qui change ?

Publié en novembre 2018

L’affichage des carburants évolue en station-service. Pictogrammes, couleurs, nouveaux noms : comment s’y retrouver ? Pourquoi ces évolutions ? Qu’est-ce qui change concrètement pour les consommateurs ? Décryptage.

Changement du nom des carburants : pourquoi ? quand ?

Vous l’avez sûrement déjà remarqué à la station essence : les carburants ont de nouveaux noms, et leur affichage a changé. Pourquoi un tel changement ?

Pourquoi les carburants changent-ils de noms ?

La décision fait suite à une directive européenne datant de 2014 et visant à harmoniser l’affichage des carburants en station-service. L’évolution, en vigueur depuis le 12 octobre 2018, s’applique dans toute l’Union européenne et dans sept pays voisins : l’Islande, le Liechtenstein, la Macédoine, la Norvège, la Serbie, la Suisse et la Turquie.

Qu’est-ce qui change pour le consommateur ?

À part le nouvel affichage, rien ne change pour les automobilistes. La composition des carburants reste strictement identique. Concrètement, les automobilistes trouveront toujours du sans-plomb et du gazole dans les stations-service : seule l’appellation évolue.

BON À SAVOIR :
Pour simplifier le quotidien des conducteurs, les véhicules construits après cette réforme seront équipés d’une pastille placée sur la trappe à carburant, afin d’indiquer le ou les carburants compatibles.

Nouveaux noms des carburants : décryptage

Rond vert, carré jaune, losange bleu, associés à des chiffres et des lettres : comment déchiffrer les nouveaux noms des carburants ?

Le diesel

Il est symbolisé par un carré jaune, comportant la lettre B suivie d’un chiffre. Ce chiffre (7 ou 10) précise la teneur en biocarburants, c’est-à-dire en carburant issu d’huile végétale ou animale :

  • le B7 correspond au gazole standard,
  • le B10 correspond au nouveau gazole, qui peut contenir jusqu’à 10 % de biocarburants,
  • le XTL correspond au gazole paraffinique de synthèse.

L’essence

Elle se distingue par un rond vert, intégrant la lettre E suivie d’un chiffre. Cet indice, comme pour le diesel, précise le pourcentage de biocarburants contenu dans l’essence :

  • E5 pour le Sans-plomb 95 et Sans-plomb 98,
  • E10 pour le Sans-plomb 95-E10,
  • E85 pour le superéthanol.

Les carburants gazeux

Ils sont reconnaissables grâce à un losange bleu, contenant uniquement des lettres :

  • le LPG désigne le GPL-c (gaz de pétrole liquéfié carburant),
  • le LNG désigne le GNL (gaz naturel liquéfié),
  • le CNG désigne le GNC (gaz naturel comprimé).

Pour éviter une transition trop brutale, en France, le gouvernement prévoit que chaque station distribuant du carburant s’équipe d’un étiquetage complémentaire, précisant la correspondance entre l’ancienne et la nouvelle appellation. L’étiquette indique l’appellation « usuelle », l’appellation européenne, les caractéristiques du carburant, mais surtout sa compatibilité avec les véhicules. De quoi se familiariser avec les nouveaux codes et éviter les erreurs en faisant le plein.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Découvrez tous les avantages de l’assurance auto Matmut et choisissez votre niveau de garantie parmi trois options, en fonction de vos besoins.

Devis en ligne

Panne d'essence

À lire aussi :

Panne d'essence : comment réagir ?

Le moteur se met à tousser, votre voiture n’accélère plus et s’arrête : vous venez très probablement de tomber en panne d’essence. Rien de grave mais ce désagrément peut devenir problématique sur une route hors agglomération ou sur l’autoroute. Comment réagir si vous êtes confrontés à une panne d’essence ? Tous les conseils de la Matmut.