Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / Retraite de professeur des écoles : quelles conditions ?

Retraite de professeur des écoles : quelles conditions ?

Publié en novembre 2020

Un professeur des écoles est un fonctionnaire d’État. De fait, sa retraite relève du Code des pensions civiles et militaires. Quel est l’âge de départ légal à la retraite chez les professeurs des écoles ? Combien peut-il espérer toucher ? Quelles modalités entreprendre pour partir à la retraite ? Tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Quel est l'âge de départ à la retraite d'un professeur des écoles ?

L'âge possible de départ à la retraite pour un professeur des écoles varie selon la date de naissance du fonctionnaire, mais aussi la catégorie à laquelle il est affilié.

Professeur des écoles « actif »

Un professeur des écoles est considéré « actif » lorsqu'il a intégré l'Éducation Nationale avant le 1er juillet 2011 et lorsqu'il possède au moins 15 ans de service effectifs en tant que professeur des écoles. Depuis 2011, la durée de service exigée en tant que professeur des écoles s'élève à 17 ans. Les personnels nés dès 1960, et remplissant les conditions de la catégorie active peuvent partir à la retraite à partir de 57 ans.

Professeur des écoles « sédentaire »

Un professeur des écoles dit « sédentaire » a intégré l'Éducation Nationale directement à ce poste, mais n’a pas totalisé une durée suffisante de service en tant que professeur lorsqu’arrive le moment de partir à la retraite. L’âge de départ à la retraite d’un professeur des écoles sédentaire est fixé à 62 ans.

Bon à savoir
Pour les instituteurs devenu professeur des écoles, des dispositions spécifiques existent. Selon la durée de service actif, les instituteurs sont considérés comme actifs ou non et peuvent faire valoir leurs droits à la retraite un peu plus tôt que des personnels ayant une carrière principalement sédentaire.
Dans les faits, un instituteur promu professeur des écoles et justifiant de 15 à 17 ans de services en catégorie active, peut demander, avant sa limite d’âge d’instituteur, à conserver le bénéfice de la limite d’âge de ce corps.  L’âge légal de départ à la retraite pour un actif est fixé à 57 ans, il est de 62 ans pour un sédentaire.

À lire aussi : Reconversion : comment devenir professeur sans passer les concours

Quel est le nombre de trimestres requis pour partir à la retraite à taux plein ?

Pour partir à la retraite au taux plein lorsqu'on est professeur des écoles, il faut avoir acquis un certain nombre de trimestres.

Année de départ à la retraite Nombre de trimestres requis
2021 à 2023 168 trimestres
2024 à 2026 169 trimestres
2027 à 2029 170 trimestres
2030 à 2032 171 trimestres
2033 et après 172 trimestres

Comment est calculée la pension de retraite d'un professeur des écoles ?

Le calcul de retraite d'un professeur des écoles est effectué comme celui d'un agent de la fonction publique. On calcule donc le montant de la pension en multipliant le dernier traitement indiciaire brut par le taux de la pension. Un coefficient de décote ou surcote peut être appliqué, si besoin.

Qu’est-ce que le traitement indiciaire ?

Le traitement indiciaire brut correspond au salaire brut de l'enseignant durant les six derniers mois avant la retraite. Une promotion doit être effective au moins 6 mois avant le départ à la retraite pour être prise en compte dans cet indice de calcul. Par ailleurs, le travail à temps partiel n’est pas considéré dans cet indice de calcul.

Qu’est-ce que le taux de la pension ?

Le taux de pension correspond à 75 % de la durée des services rapportés à la durée de référence exigée. Pour obtenir une retraite complète au taux maximum de 75 %, hors surcote éventuelle, le professeur des écoles doit totaliser une durée de service comprise en 150 et 166 trimestres en fonction de l'année d'ouverture des droits à la pension.

Décote ou surcote : de quoi parle-t-on ?

Le coefficient de décote – aussi appelé coefficient de minoration – correspond au nombre de trimestres manquants au moment du départ à la retraite. À l'inverse, le coefficient de surcote ou de majoration correspond au nombre de trimestres dépassant la durée de référence. Le nombre de trimestres manquants ou dépassant la durée de référence permet d’appliquer un taux de décote ou de surcote sur le calcul de la pension de retraite des professeurs des écoles.

Quelles sont les modalités de départ à la retraite ?

Pour partir à la retraite, il est nécessaire d'informer le directeur académique concerné au moins 6 mois avant la date de départ souhaité. Contrairement à un professeur du second degré, un professeur des écoles doit terminer l'année scolaire avant de partir à la retraite. Si l’âge légal de départ à la retraite du professeur des écoles est atteint en cours d’année scolaire, le professeur doit toutefois attendre la fin d’année scolaire (31 août de l’année concernée) pour partir. S’il souhaite partir à la date anniversaire, il risque une décote de sa pension de retraite.

La Matmut vous accompagne

La Matmut couvre les professeurs des écoles et leurs collègues de l'Éducation Nationale grâce à une assurance professionnelle spécialement dédiée aux agents de l’enseignement public.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics

Concours de professeur des écoles : comment se déroule-t-il ?

À lire aussi

Concours de professeur des écoles : comment se déroule-t-il ?

Aussi appelé le CRPE, le concours de professeur des écoles s'adresse aux personnes souhaitant devenir enseignants dans les écoles maternelles et primaires. Il est organisé chaque année entre avril et juin dans toutes les académies françaises. Zoom sur le déroulement du concours de professeur des écoles.