Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / L’École inclusive à l’épreuve des mesures sanitaires post Covid-19

L’École inclusive à l’épreuve des mesures sanitaires post Covid-19

Publié en Octobre 2020. 

Prendre en compte les particularités et les besoins éducatifs de chaque élève pour assurer à tous une scolarisation de qualité. Si les objectifs de l’École inclusive ont été dessinés depuis presque dix ans, elle bénéficie d’un cadre organisationnel depuis 2019 axé sur l’accompagnement des enfants handicapés. La crise de la Covid-19 a généré de nouvelles contraintes.

Définition et objectifs de l’École inclusive : la même éducation pour tous

La loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, constitue avancée majeure contre l’exclusion scolaire dont les enfants handicapés étaient victimes. Un premier pas vers l’École inclusive qui, depuis, est devenue une priorité de l’Éducation nationale et de l’État dans sa mission de service public.

Le principe : favoriser la scolarisation au sein des établissements « ordinaires » (école, collège, lycée) des enfants en situation de handicap grâce à des moyens supplémentaires alloués à l’accompagnement et à l’accueil. L’approche inclusive de l’école admet que chaque élève et étudiant, quelle que soit son origine, son lieu de vie et sa situation personnelle, doit pouvoir trouver une réponse à ses besoins spécifiques pour suivre ses études. À la rentrée 2019, 361 500 Élèves en Situation de Handicap (ESH) étaient scolarisés en milieu ordinaire soit trois fois plus qu’en 2006 selon le ministère de l’Éducation nationale.

Un accompagnement renforcé des élèves en situation de handicap

Pour accueillir ces élèves, une nouvelle organisation a été mise en place. Au sein de chaque département, un service dédié à l’École inclusive permet d’informer et d’accompagner les familles notamment à travers les cellules d’accueil et d’écoute (orientation scolaire, modalités de scolarisation…). Des pôles inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL) facilitent la coordination des moyens d'accompagnement humain au sein des établissements scolaires (public et privé sous contrat). Enfin, les chefs d’établissement et les enseignants sont sensibilisés et formés à l’accueil de ces élèves et de leurs accompagnants (AESH) si nécessaire. Un certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’education inclusive (CAPPEI) est proposé aux enseignants qui désirent une formation approfondie pour exercer auprès des enfants en difficulté du fait d’un handicap.

Covid-19, confinement et mesures sanitaires : une nécessaire adaptation

Le confinement du printemps 2020 a déstabilisé l’ensemble des scolarités, tant en primaire qu’en secondaire. Les dispositifs « Ma classe à la maison » donnant à enseignant la possibilité d’animer des classes virtuelles et « Mes devoirs à la maison » pour l’échange de documents par voie postale, ont permis de limiter les inconvénients liés à la situation exceptionnelle de la crise sanitaire de mars et avril. Cependant, les élèves en situation de handicap ont globalement accusé une perte d’acquis supérieure aux autres écoliers. Au moment du dé-confinement, leur retour en classe fut d’ailleurs prioritaire,

Désormais, alors que la vigilance persiste au sein des établissements scolaires pour endiguer une éventuelle résurgence épidémique, l’accueil des élèves en situation de handicap risque de se heurter à des a-priori sur leur prétendue fragilité ou sur la difficulté à faire respecter les protocoles sanitaires à des élèves souffrant de handicap cognitif par exemple. Un véritable frein à l’École inclusive que les associations et les pouvoirs publics tentent de lever. À la rentrée 2020, le nombre de nouveaux postes d’accompagnant d'élèves en situation de handicap (AESH) a ainsi été porté à 8 000. Et les mesures de soutien scolaire prises pour l’ensemble des élèves concernent au premier chef les ESH. La mobilisation auprès des élèves handicapés devrait, finalement, permettre d’inclure l’ensemble des élèves dans la nouvelle école, l’école post Covid-19.



La Matmut vous accompagne

Afin d'être protégé dans l'exercice de vos fonctions, la Matmut vous accompagne grâce à son assurance exclusive dédiée aux agents du service public.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics

Concours de professeur des écoles : comment se déroule-t-il ?

À lire aussi

Concours de professeur des écoles : comment se déroule-t-il

Aussi appelé le CRPE, le concours de professeur des écoles s'adresse aux personnes souhaitant devenir enseignants dans les écoles maternelles et primaires. Il est organisé chaque année entre avril et juin dans toutes les académies françaises. Zoom sur le déroulement du concours de professeur des écoles.