Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / Comment devenir CPE (conseiller principal d'éducation) ?

Comment devenir CPE (conseiller principal d'éducation) ?

Publié en août 2021

Le conseiller principal d’éducation (CPE) est une personne clé de la vie scolaire au collège et au lycée.  Sous la responsabilité du chef d’établissement, le CPE doit veiller au bon fonctionnement général du collège ou du lycée, ainsi qu’au suivi des élèves. Quelles sont les missions du CPE ? Quelles qualités avoir pour devenir CPE et quelle formation suivre ? Toutes les réponses.

En quoi consiste le métier de conseiller principal d’éducation ?

Le CPE est un agent incontournable faisant le lien entre les équipes pédagogiques, l’administration et les élèves. Ses missions sont variées et ses journées ne se ressemblent pas. Toutefois, parmi toutes ses missions, il est possible d’en dégager trois principales :

  • Faire en sorte que l'établissement fonctionne correctement. Le CPE doit assurer la sécurité des élèves et des équipes, faire le lien avec la direction et les enseignants, et gérer les équipes d’assistants d’éducation (AED).
  • Échanger avec les équipes pédagogiques pour assurer un bon suivi de la classe, gérer les absences d’élèves, participer aux conseils de classe. En cas de besoin, il peut aussi avoir le rôle de médiateur entre les élèves, leurs familles et l’établissement.
  • Se charger de l’animation éducative. Il est responsable des relations directes avec les élèves et leurs parents, de la discipline et de l’orientation, de la supervision du foyer des élèves, etc.

Quelles sont les qualités requises pour devenir CPE ?

Pour devenir CPE, il convient de présenter certaines qualités, notamment sur le plan organisationnel. Chef d’équipe de la vie scolaire, le CPE doit savoir gérer ses équipes d’AED, leur confier des missions précises et claires, et les recruter. Il doit aussi savoir prioriser ces différentes tâches et les organiser dans son temps de travail parfois long.

 

En charge des élèves, le CPE doit savoir faire preuve d’autorité pour appliquer le règlement intérieur de l’établissement et s’assurer que chacun respecte les règles de vie établies. Ses décisions doivent être impartiales et justes.

 

Autre qualité importante pour un CPE : la diplomatie. En effet, en cas de conflits éventuels avec des élèves et/ou des parents, il doit pouvoir désamorcer la situation, avec les bons arguments. Mais le CPE n’est pas seulement là pour réprimander les élèves. Il doit aussi avoir un solide sens de l’écoute et des connaissances en psychologie pour pouvoir connaître ses élèves, comprendre leurs problématiques et tenter de trouver une solution lorsque cela est possible.

 

Une journée type dans la vie d’un CPE n’existe pas. Il est donc primordial d’être polyvalent et de savoir s’adapter à un contexte donné. Le conseiller principal d’éducation doit pouvoir se rendre disponible tant pour les élèves que pour les autres membres de l’équipe pédagogique et/ou administrative.

À lire aussi : Reconversion : comment devenir professeur sans passer les concours

Quelle formation pour devenir CPE ?

 Pour devenir CPE, il faut passer un concours national : concours externe, concours interne, ou troisième concours. Les règles d'admission divergent selon le type de concours.

Concours externe

Pour avoir accès au concours externe de CPE, il faut avoir suivi une formation initiale de type Master 2 (Bac +5) ou avoir au moins un Master 1 l’année du concours, avec une validation du Master 2 lors de l’année de stage. La discipline du Master est libre. Toutefois, il existe un Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) mention encadrement éducatif, préparant spécifiquement au concours externe de CPE.

Concours interne

Il est possible de passer le concours interne de CPE avec simplement une licence, à condition d’avoir effectué au moins trois ans de service public.

Bon à savoir
Que ce soit pour le concours externe ou interne, il est possible d’obtenir une dispense de diplôme si les futurs CPE ont, au choix, déjà été fonctionnaires titulaires dans un corps de personnels enseignants ou d’éducation, s’ils ont été contractuels dans des établissements privés sous contrat, s'ils sont parents d’au moins trois enfants ou s’ils sont sportifs de haut niveau.

Troisième concours

Ce troisième concours s'adresse seulement aux personnes ayant exercé pendant au moins cinq ans dans le cadre d’un contrat de droit privé. Ce concours est rarement organisé.

À lire aussi : Comment préparer le concours du CAPES ?

La Matmut vous accompagne…

La Matmut couvre les agents de l’Éducation nationale. Profitez d’une couverture adaptée à votre activité de conseiller principal d'éducation.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics