Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / Comment devenir puéricultrice en crèche ?

Comment devenir puéricultrice en crèche ?

Publié en Avril 2021

Les puéricultrices en crèche s’occupent chaque jour des jeunes enfants, âgés de quelques mois à 3 ans, et s’assurent de leur bien-être et de leur bon développement. Mais comment pratiquer ce métier ? Missions, rôles, qualités requises, formations : découvrez comment devenir puéricultrice en crèche.

Quelles sont les missions d’une puéricultrice en crèche ?

Une puéricultrice en crèche veille et surveille les enfants et s'assure de leur bien-être au quotidien. Le métier de puéricultrice peut être pratiqué dans différents secteurs :

  • en milieu hospitalier, dans les services de maternité et de pédiatrie ;
  • en service de protection maternelle et infantile (PMI), en collaboration avec des travailleurs du domaine médico-social comme des médecins, des éducateurs ou des assistantes sociales ;
  • en crèche ou halte-garderie.

Plus concrètement, que font les puéricultrices en crèche ? Ces professionnelles contribuent à l’éveil des enfants en leur opposant divers jeux et activités, tels que du dessin, des chants, des créations. Plus généralement, elles portent le projet éducatif et pédagogique de la crèche, avec les autres collaborateurs.

 

Les puéricultrices accompagnent également les enfants dans tous les événements importants de la journée comme les repas ou la sieste. En fonction de l’âge du bambin, elles l’aident et lui apprennent à être autonome – à manger seul, par exemple. Elles participent également à l’élaboration des menus.

 

La puéricultrice en crèche veille à l’hygiène et à la santé des enfants. Cela implique de changer régulièrement les couches des petits, les laver si besoin, et s’assurer que les enfants ne soient pas malades.

 

Elle assure une communication importante avec les parents, afin de comprendre quelles sont les habitudes de l’enfant ou de savoir si un élément est susceptible de le perturber (problèmes à la maison, notamment). Dans l’autre sens, elle rend compte des activités réalisées par l’enfant et prévient les parents en cas de problème.

 

À lire aussi : Que couvre la responsabilité civile professionnelle d'une infirmière ?

Quelles sont les qualités requises pour devenir puéricultrice en crèche ?

 

Du fait de ses nombreuses missions au quotidien auprès de très jeunes enfants, la puéricultrice en crèche doit faire preuve d’un grand sens des responsabilités. Elle doit constamment veiller à ce que les enfants soient en sécurité, rester vigilante et savoir réagir rapidement en cas d'urgence.

 

De même, cette professionnelle doit indispensablement faire preuve de patience et de pédagogie. La séparation entre un bébé ou un enfant et ses parents n’est pas toujours simple à gérer. Elle doit donc rassurer les enfants. Sans oublier qu’elle doit remplir l’importante mission de contribuer à leur bon développement.

 

Autre qualité importante : le sens du relationnel. Que ce soit auprès des enfants, des parents ou de ses collègues, la puéricultrice est amenée à échanger tout au long de sa journée de travail. Elle doit être à l’écoute, avoir un bon sens du dialogue, faire preuve de compréhension. De même, pour savoir comment réagir en cas de problème, des compétences médicales sont nécessaires.

 

Enfin, la puéricultrice doit veiller à conserver une bonne santé, aussi bien physique que morale : ses journées sont longues, intenses et fatigantes (cris et pleurs des enfants, station debout une grande partie de la journée, etc.).

Comment devenir puéricultrice en crèche ?

 

Pour devenir puéricultrice en crèche, il est nécessaire d’être titulaire du diplôme d’État de puériculture, ou DEP. Pour pouvoir obtenir ce diplôme, il est demandé de posséder un diplôme d'État d'infirmier ou de sage-femme, puis d’être admis dans une école de puériculture. À titre d’exemple, 95 % des puéricultrices ont reçu une formation d’infirmière.

 

Le concours d’admission en école de puériculture se compose d’une épreuve de 50 questions – 10 ouvertes et 40 à choix multiples – ainsi que des tests psychotechniques. L’admission se conclut par une épreuve orale et un entretien en présence d’un jury.

 

Le diplôme de puéricultrice s'obtient à l’issue d’une formation sur 12 mois – pouvant être réorganisée sur 24 ou 27 mois – à l’issue de laquelle vous obtiendrez un diplôme reconnu Bac +4. Hormis les cours, vous bénéficierez de 710 h de stage. Il est à noter qu’une trentaine d’écoles payantes sont agréées par le ministère de la Santé.

 

À lire aussi : Quel est le salaire moyen d'un infirmier ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne au quotidien et vous offre un suivi personnalisé dans votre profession de puéricultrice en crèche, grâce à son assurance professionnelle pour agents de la fonction publique territoriale.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics

Reconversion : comment devenir professeur sans passer les concours

À lire aussi

Reconversion : comment devenir professeur sans passer les concours

Pour donner un second souffle à sa vie professionnelle et lui redonner du sens, de nombreux salariés envisagent l’enseignement dans un objectif de reconversion. Si la voie « traditionnelle » reste le passage par les concours (CAPES, CAPET, CAPLP2…), il est possible d’intégrer une école primaire, un collège ou un lycée avec un statut de contractuel. Un bon moyen pour mettre un premier pied dans l’institution !