Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / Quel est le salaire moyen d'un infirmier ?

Quel est le salaire moyen d'un infirmier ?

Publié en Octobre 2020.

L’infirmier joue un rôle essentiel dans la vie des malades. Ce professionnel incontournable des équipes médicales apporte des soins aux patients, participe à l’élaboration des diagnostics et s’occupe également du suivi des cas. La grande majorité des infirmiers exercent dans des hôpitaux (87 %). Le reste évolue dans le secteur libéral ou l’Éducation nationale. Quel est le salaire moyen d'un infirmier en France ?

Quel est le salaire moyen d'un infirmier travaillant en hôpital ?

Pour exercer le métier d’infirmier, les futurs bacheliers doivent passer par le dispositif Parcoursup et demander une formation en soins infirmiers. Le cursus en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) dure 3 ans et est validé par l’obtention d’un diplôme d’État d’infirmier (avec le grade Licence).

Le salaire d’un infirmier débutant travaillant dans un hôpital public ou une clinique privée s’élève à environ 1 700 € bruts par mois. Au sein d’un établissement ou d’un service traitant des personnes handicapées, le salaire des infirmiers est légèrement supérieur avec une moyenne de 1 790 € par mois. En fin de carrière, la rémunération s’élève à environ 2 400 €.

Quel salaire pour un infirmier exerçant en libéral ?

Le statut d’infirmier en libéral peut être obtenu après avoir travaillé au moins 2 ans comme infirmier en milieu hospitalier. Il existe une différence significative de rémunération avec les infirmiers travaillant dans les hôpitaux. En effet, le salaire des infirmiers libéraux varie entre 2 000 et 2 500 € par mois. En fonction des heures de travail réalisées, cette rémunération peut aisément dépasser les 3 000 €. Cette rémunération plus importante va toutefois de pair avec un rythme de travail conséquent.

À lire aussi : Infirmier libéral : pensez à l'assurance.

Le salaire d'un infirmier de l’Éducation nationale

 Les infirmiers de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieure doivent passer un concours d’entrée pour intégrer la fonction publique en plus de leur diplôme. Le concours comprend deux parties :

  • une épreuve orale d’admissibilité, qui comprend notamment des tests psychotechniques et de culture générale ;
  • une épreuve orale d’admission, principalement centrée sur le secteur sanitaire et social.

Le salaire brut d'un infirmier de l’Éducation nationale de catégorie A s’élève à :

  • 1 748 € pendant l’année de stage ;
  • 1 818 € pendant l’année de la titularisation ;
  • 2 090 € après 10 ans de carrière ;
  • 2 783 € après 30 ans de carrière.

Quels sont les facteurs influant sur le salaire des infirmiers ?

L’ensemble des données évoquées plus haut sont communiquées à titre indicatif. En effet, plusieurs paramètres sont susceptibles de faire varier à la hausse ou à la baisse le salaire des infirmiers. On retiendra par exemple :

  • la zone géographique d’exercice. Il s’agit de l’un des facteurs de variation les plus importants. Les infirmiers exerçant en Île-de-France sont par exemple mieux rémunérés que sur le reste du territoire.
  • L’âge et l’expérience professionnelle. Les deux sont aussi source de disparités d’un professionnel à l’autre. Plus les années d’expériences sont nombreuses, plus le salaire est important.
  • Le type de contrat signé. Dans la fonction publique, les infirmiers en CDD toucheraient un salaire inférieur aux titulaires d’un CDI.
  • Les formations additionnelles. Après leur formation initiale, les infirmiers ont la possibilité de suivre des formations complémentaires pour se spécialiser dans une branche suscitant leur intérêt, comme la réanimation. Ces spécialisations sont susceptibles d’avoir des conséquences sur la rémunération.

La Matmut vous accompagne

En hôpital ou en libéral, les risques professionnels sont nombreux pour un infirmier. Être bien assuré est donc essentiel.

Découvrez le contrat Multigaranties Professionnelles des Agents Publics qui couvre la Responsabilité civile professionnelle des Agents de la fonction publique hospitalière.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics

Aides-soignants, infirmiers : tout savoir sur l'augmentation de salaire

À lire aussi

Aides-soignants, infirmiers : tout savoir sur l'augmentation de salaire

À partir de 2022, l’État s’engage ainsi à revaloriser les salaires des professionnels de santé pour rendre l’hôpital public plus attractif. Cette enveloppe historique de 7,5 milliards d’euros concerne près d’1,5 million de salariés.