Menu
Accueil / Agents publics / Conseils / Comment devenir infirmier·e sapeur-pompier ?

Comment devenir infirmier·e sapeur-pompier ?

Publié en janvier 2021

L'infirmier sapeur-pompier est engagé au sein du service de santé et de secours médical du service départemental d'incendie et de secours des sapeurs-pompiers. Il peut être volontaire ou professionnel. Parmi ses principales missions, l'ISP surveille la condition physique des sapeurs-pompiers, participe aux interventions terrain et apporte des conseils en matière de médecine préventive. Comment devenir infirmier sapeur-pompier ?

Un infirmier pas tout à fait comme les autres

Le prérequis pour devenir infirmier sapeur-pompier est d’être titulaire du diplôme d'État d'infirmier. Si, dans certains cas, une autorisation d'exercer peut suffire, il faut de toute façon être inscrit à l'ordre national des infirmiers. À la base, donc, un ISP est un infirmier ayant choisi de se tourner vers un Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS). Il fait partie de la branche de Service de Santé et de Secours Médical (SSSM) des sapeurs-pompiers.

 

À lire aussi : Quels sont les grades des sapeurs-pompiers ?

Devenir infirmier volontaire ou professionnel : quelles différences ?

Un infirmier sapeur-pompier peut être recruté de deux façons. Il peut opter pour un poste d’infirmier volontaire ou professionnel.

Comme pour d’autres activités professionnelles, il est possible d’exercer le métier d’infirmier sapeur-pompier en tant que volontaire. Cela permet aux infirmiers d’essayer la fonction sur une durée donnée avant de se décider à passer le concours professionnel.

Infirmier sapeur-pompier-volontaire

Comme pour d’autres activités professionnelles, il est possible d’exercer le métier d’infirmier sapeur-pompier en tant que volontaire. Cela permet aux infirmiers d’essayer la fonction sur une durée donnée avant de se décider à passer le concours professionnel.

Pour devenir ISP volontaire, il faut se rapprocher du SDIS du département où l'on veut exercer en tant qu'infirmier sapeur-pompier. Les modalités de recrutement varient selon les départements mais, de manière générale, il faut adresser une lettre de motivation ainsi qu'un CV au Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) du département choisi.

Selon les départements, les candidats peuvent être convoqués à un entretien et/ou un examen écrit.

 S'ils sont choisis pour intégrer un corps d'infirmiers sapeurs-pompiers, les nouveaux ISP volontaires suivent une formation d'une vingtaine de jours environ, étalés sur 6 à 9 mois.

Bon à savoir
On compte environ 6 000 infirmiers sapeurs-pompiers volontaires en France.

Infirmier sapeur-pompier professionnel

Il existe deux moyens pour devenir infirmier sapeur-pompier professionnel.

Le candidat doit avoir réussi le concours national organisé par le ministère de l'Intérieur –  un concours qui comprend en premier lieu, l’examen du dossier

À l'issue de cette première étape d'admissibilité, le candidat retenu procède à un entretien avec un jury. Si le candidat réussit les deux épreuves, il est inscrit sur la liste d'aptitude d'infirmier sapeur-pompier professionnel et peut rechercher un poste vacant.

Autre possibilité : Devenir infirmier de sapeurs-pompiers professionnels par détachement.

Les fonctionnaires qui appartiennent à un cadre d’emplois ou à un corps de la catégorie A de la fonction publique ou de niveau équivalent, et qui justifient de l’un des titres de formation ou autorisations d’exercer comme infirmier requis pour se présenter au concours d’accès au cadre d’emplois des infirmiers de SPP, peuvent être détachés ou directement intégrés au corps des infirmiers sapeur-pompiers professionnels

Bon à savoir
En France, on dénombre environ 400 infirmiers sapeurs-pompiers professionnels.

À lire aussi : Tout savoir sur la mutation dans la fonction publique hospitalière

La Matmut vous accompagne…

Partez en mission en tant qu’infirmier sapeur-pompier, en toute sérénité avec l’assurance des Agents de la fonction publique territoriale.

Découvrir l'assurance dédiée aux agents publics

/agents-publics/conseils/integrer-sapeurs-pompiers-paris-marins-pompiers-marseille

À lire aussi

Sapeurs-pompiers de Paris, marins-pompiers de Marseille : comment intégrer ces corps prestigieux

Ce sont deux unités d’élite dont le prestige dépasse largement les frontières de l’Île-de-France et des Bouches-du-Rhône. Corps prestigieux au recrutement très sélectif, les sapeurs-pompiers de Paris et les marins-pompiers de Marseille sont rattachés à l’armée et non à un SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) comme dans les autres villes.

Missions, conditions d’accès, salaires… : focus sur des soldats pas comme les autres.