Menu
Accueil / Assurance scolaire / Conseils / Comment lutter contre la phobie scolaire ?

Comment lutter contre la phobie scolaire ?

Publié en juillet 2019

Difficile à détecter, la phobie scolaire touche 1 à 5 % des enfants scolarisés dans les pays occidentaux. Elle peut apparaître dès l’entrée à l’école primaire. Cette peur se traduit par différents symptômes physiques et/ou psychologiques qui ont un impact négatif sur la scolarité des enfants. Quelles solutions existent pour vaincre la phobie scolaire ?

Reconnaître les symptômes de la phobie scolaire

Pour pouvoir vaincre la phobie scolaire d’un enfant, il faut savoir en reconnaître les symptômes. Selon les enfants, la phobie scolaire peut prendre différentes formes parmi lesquelles :

  • vomissements, maux de ventre,
  • perte d’appétit,
  • troubles du sommeil,
  • crises d’angoisse ou de spasmophilie,
  • retards et absentéismes constatés à l’établissement scolaire.

Ces symptômes n’apparaissent qu’en période scolaire et disparaissent généralement lors des week-ends et des vacances scolaires.

Communiquer avec son enfant

La première chose à faire une fois la phobie détectée, est de communiquer avec l’enfant. Lui poser des questions sur sa vie à l’école, ce qui le bloque, l’écouter et essayer de comprendre son angoisse sans jugement sont autant de pas vers la guérison. L’enfant en situation de phobie scolaire a besoin de soutien et de confiance.

À lire aussi : Bientôt la rentrée : la Matmut à vos côtés

Se rapprocher de l’équipe pédagogique

Les enseignants ont un rôle à jouer que ce soit dans la détection de la phobie scolaire ou l’accompagnement de l’élève dans son processus de guérison. Les parents peuvent se rapprocher de l’enseignant en charge de la classe de l’enfant, le professeur principal lorsque l’élève est au secondaire, ou encore le Conseiller Principal d’Éducation (CPE). Rencontrer ces professionnels de l’éducation permet de s’informer sur le quotidien scolaire de l’enfant et d’identifier les blocages potentiels auxquels il fait face. Cela permet également d’avertir l’équipe pédagogique des difficultés rencontrées par l’enfant et de savoir si des aménagements sont possibles.

Consulter un médecin au plus tôt pour traiter la phobie scolaire

Plus la phobie scolaire est diagnostiquée tôt, plus elle pourra être prise en charge rapidement. Un médecin généraliste est habilité à identifier la phobie scolaire. À l’issue du diagnostic, le praticien peut orienter la famille vers un spécialiste à l’instar d’un pédopsychiatre qui accompagnera l’enfant sur une durée déterminée pour favoriser un retour à l’école rapide. Une thérapie familiale peut également être envisagée car les dysfonctionnements familiaux jouent bien souvent un rôle dans le développement des phobies scolaires.

Phobie scolaire et hospitalisation

Dans certains cas – lorsque la thérapie n’aboutit pas ou lorsque le trouble est important, la phobie scolaire peut conduire à une hospitalisation de l’enfant. Cette hospitalisation dure généralement entre 3 et 6 mois. Pendant ce séjour, le traitement proposé consiste en une psychothérapie familiale, une thérapie individuelle ainsi qu’une approche cognitive et comportementale – trois approches qui se complètent.

Bon à savoir
Chaque enfant et chaque situation étant uniques, le traitement de la phobie scolaire est généralement établi au cas par cas pour assurer une plus grande réussite.

Réinsertion scolaire

Si l’enfant souffre de phobie scolaire, il est déconseillé de l’éloigner de l’établissement scolaire trop longtemps. Son anxiété à l’idée d’y retourner n’en sera que plus importante. Sans retour en classe, l’enfant peut même développer une phobie sociale et se renfermer sur lui-même. Pour faciliter la réinsertion en établissement scolaire de manière progressive, il existe des solutions, comme le Projet d’Accueil Individualisé (PAI) qui permet d’adapter l’emploi du temps de l’élève, notamment. Les modalités de réinsertion prévues par le PAI sont définies par le médecin de l’enfant.

À lire aussi : Souscrire une assurance scolaire : où et comment ?

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Dans le cadre de son assurance scolaire et de l’option Tranquillité Plus, la Matmut propose un soutien scolaire en ligne pour les enfants du primaire au secondaire, immobilisés au domicile des parents.

Souscription en ligne