Menu
Accueil / Mon activité / Conseils / Gérer une copropriété sans syndic professionnel : quelles solutions ?

Gérer une copropriété sans syndic professionnel : quelles solutions ?

Publié en octobre 2019 - Dernière mise à jour en décembre 2019

Chaque copropriété doit être dotée d’un syndic. Ce syndic est élu par les copropriétaires de l’assemblée générale. Il est possible d’élire un syndic (personne morale ou physique), professionnel ou non. Dans le cas où il n’est pas professionnel, quelles sont les solutions ? Quels sont les avantages d’avoir un syndic non professionnel ? Les inconvénients ? Le point sur la gestion d’une copropriété sans syndic professionnel.

Quelles sont les solutions alternatives au syndic de copropriété professionnel ?

Une copropriété doit être administrée par un syndic, comme l’indique le site officiel de l’administration française. Il peut être professionnel ou non professionnel. Dans le cas où il y a une volonté d’être une copropriété sans syndic professionnel, deux solutions sont possibles : élire un syndic bénévole ou un syndic exerçant dans les copropriétés de forme coopérative.

Le syndic de copropriété bénévole

Le syndic bénévole est un copropriétaire qui assure le rôle de syndic pour toute la copropriété. Il n’est pas tenu d’avoir une carte professionnelle ni de présenter une garantie financière contrairement à un syndic professionnel. Avant de se présenter comme syndic bénévole, il est conseillé d’être présent aux assemblées générales et de participer au conseil syndical. Les fonctions de syndic bénévole demandent de la disponibilité et des compétences organisationnelles.  

Le syndic de copropriété coopératif

Le syndic coopératif est composé de plusieurs copropriétaires choisis parmi les membres du conseil syndical. C’est un mode d’autogestion de type collégial. Cette possibilité de gestion doit être prévue dans le règlement de copropriété.

L’élection d’un syndic non professionnel est recommandée pour les petites copropriétés où les résidents entretiennent de bonnes relations.

Pourquoi se passer d’un syndic de copropriété professionnel ?

Les petites copropriétés peuvent décider de se passer d’un syndic professionnel pour plusieurs raisons.

Une gestion moins coûteuse

Les honoraires demandés par les syndics professionnels peuvent être élevés, notamment pour les petites copropriétés. Fonder un syndic non professionnel est intéressant pour faire des économies. Il faut toutefois savoir qu’un syndic bénévole peut recevoir une indemnité en dédommagement du temps passé pour assurer toutes les tâches de gestion de la copropriété, ainsi qu'un remboursement des frais nécessaires engagés.

Une meilleure réactivité

Un syndic constitué d’un ou plusieurs copropriétaires se trouve au cœur des problématiques de l’immeuble. Il est lui-même concerné lorsqu’il y a un problème d’entretien ou lorsque des petits travaux doivent être réalisés. En ce sens, il est plus réactif qu’un syndic professionnel dans la prise de décision.

Rappel : quelles sont les tâches d’un syndic de copropriété ?

Gérer une copropriété en syndic bénévole ou sous une forme coopérative demande de réaliser les mêmes tâches qu’un syndic professionnel. L’essentiel des tâches est de l’ordre administratif et financier.

La gestion administrative

Les tâches administratives de gestion d’une copropriété sont multiples. Le syndic doit notamment :

  • lister tous les copropriétaires et mettre à jour la liste,
  • tenir à jour le carnet d’entretien de l’immeuble et faire réaliser les travaux si besoin,
  • faire respecter le règlement de copropriété,
  • organiser les assemblées générales et en assurer,
  • souscrire un contrat d’assurance copropriété.

Le syndic doit également procéder à l’immatriculation de la copropriété.

La gestion financière

Que le syndic soit professionnel ou non, il doit ouvrir un compte bancaire séparé au nom du syndicat des copropriétaires. Ce compte sert à encaisser les sommes au nom ou pour le compte du syndicat de copropriétaires. Le syndic doit permettre au syndicat d'établir chaque année le budget prévisionnel de la copropriété, les comptes du syndicat et les annexes.

À lire aussi : Quelles sont les missions d'un syndic de copropriété ?

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Pour assurer votre copropriété et être en conformité avec la Loi Alur, la Matmut vous propose une offre d’assurance copropriété.

Devis copropriété en ligne