Menu
Post-crise sanitaire : quels changements envisager dans l'organisation du travail ?

Post-crise sanitaire : quels changements envisager dans l'organisation du travail ?

Publié en Mars 2020

L’arrivée du Covid-19 et la mise en place du confinement ont bousculé le monde du travail et les habitudes des salariés. À l’heure du déconfinement, il convient de se demander si les changements opérés sous la contrainte de l’épidémie vont perdurer ou si le « monde d’après » ressemblera finalement au « monde d’avant ».

Une entreprise plus flexible et plus numérique

Si le confinement a bousculé l’entreprise, il lui a surtout permis de continuer son activité hors les murs, pour celles qui le pouvaient. L’après-crise sanitaire devrait donc voir le monde de l’entreprise devenir plus flexible mais aussi plus numérique qu’avant, pour ne pas être pris au dépourvu en cas de nouvelle crise.

Le recours au télétravail facilité

Le confinement a favorisé la mise en place quasi systématique du télétravail pour les métiers qui pouvaient le faire. Même les entreprises les plus frileuses n’ont pu faire autrement que de suivre le mouvement.

Après la crise sanitaire, le télétravail devrait perdurer, même dans les entreprises au départ réfractaires. En effet, il y a fort à parier que le télétravail est désormais ancré dans les nouvelles organisations des entreprises. D’un côté, les salariés se sont habitués à cette nouvelle façon de travailler. De l’autre, l'entreprise n’a logiquement pas noté de baisse de productivité des équipes qui l’ont utilisé pendant tout le confinement. Quoiqu’il en soit, s’il n’est pas instauré de façon permanente, le télétravail est aujourd’hui vu d’un meilleur œil qu’avant la crise sanitaire. 

Les tiers lieux à explorer

Le monde de l’entreprise avec des locaux et une place attitrée pour chaque employé est peut-être sur le déclin. Le télétravail a montré que le lieu n’importe pas autant qu’il n’y paraissait avant la crise sanitaire.

Travailler à la maison, dans un espace de coworking ou dans les locaux de l’entreprise ? La flexibilité sera aussi de mise au niveau immobilier. L’utilisation de différents espaces de travail au quotidien va aussi permettre une adaptation beaucoup plus rapide et plus simple en cas de nouvelle crise sanitaire – une éventualité à prendre en compte.

Des outils à développer

Qui dit travail à distance, dit forcément usage d’outils numériques pour garder le lien. Le confinement a permis aux entreprises de se familiariser avec de nombreux outils numériques – qu’il ne faut pas oublier d’utiliser, même après la crise sanitaire. Quand, avant, vous faisiez des déplacements pour rencontrer des clients, vous pouvez désormais privilégier les solutions numériques. C’est un gain de temps et d’argent considérable. Et si le télétravail devient plus ancré dans l’organisation de l’entreprise, ces outils s’avéreront d’autant plus utiles.

Astuce
Si tout le monde a dû apprendre l’utilisation de ces outils « sur le tas », il peut être intéressant de proposer une formation bien plus complète aux salariés qui le souhaitent.

Vers une réinvention du métier de manager ?

La mise en place du travail à distance a obligé les managers à gérer leurs équipes d’une autre façon. Il a fallu donner davantage d’autonomie aux collaborateurs tout en restant à l’écoute au maximum. L’après-crise sanitaire va amener les managers à être encore plus à l’écoute et faire preuve d’empathie envers les salariés qui ont pu être éprouvés par cette période difficile.

Autre élément important à aborder lors de la reprise de l’activité d’après-crise : la transparence sur l’état de l'entreprise et les nouveaux objectifs. Pendant le confinement, les entreprises ont été ébranlées à plusieurs niveaux, notamment économiques. Selon la taille de l’entreprise, le manager peut être amené à parler de l’organisation interne à venir, des changements d’activité (baisse ou hausse) et des défis qu’il va falloir surmonter. La transparence après une période aussi floue est un excellent moyen de fédérer les équipes autour d’un but commun : faire repartir l’activité ou, au moins, la stabiliser. 

L’humain au centre de la transformation numérique ?

Si certains ont pu apprécier travailler à distance, d’autres ont réellement besoin d’interaction physique pour mener à bien leurs missions et se sentir membre d’une structure. Si transformation numérique et recours systématique au télétravail il y a, il est nécessaire de prévenir certains risques comme la démotivation, la dépression et l’anxiété. Le manager a un rôle essentiel à jouer ici, pour soutenir les salariés et les accompagner au mieux dans leurs tâches quotidiennes.

 

À lire aussi : 7 conseils pour bien manager à distance

La Matmut vous accompagne…

Couvrez votre entreprise contre toute sorte de risques, grâce à l’assurance pro Multirisques de la Matmut.

Devis en ligne