Menu
Accueil / Mon activité / Conseils / Que faire en cas de dégâts des eaux dans son local professionnel ?

Que faire en cas de dégâts des eaux dans son local professionnel ?

Publié en juillet 2019

Vous êtes victime d’un dégât des eaux au sein de vos locaux ? Que vous receviez des clients et/ou prospects dans le cadre de votre activité professionnelle, il vous faut réagir afin que le sinistre n’empire pas. Zoom sur les démarches à entreprendre en cas de dégât des eaux.

Que faire lorsque je découvre le dégât des eaux dans mes locaux ?

Vous découvrez un beau matin que vous êtes victime d’un dégât des eaux dans vos locaux professionnels. Dans un premier temps, vous devez éviter que le sinistre empire. Les réflexes à avoir dans cette situation :

1.     identifiez l’origine de la fuite. Provient-elle de vos locaux ? Est-elle extérieure ?

2.     coupez votre arrivée d’eau si la fuite vient de chez vous. Si non, contactez vos voisins ou le syndic de votre immeuble

3.     protégez les biens pouvant être endommagés par l’eau comme des appareils électriques

4.     aérez et séchez vos locaux et prenez des photos de tous vos biens abimés par le dégât des eaux

Il faut également que vous appeliez votre assureur afin de le prévenir de votre sinistre. Il vous indiquera la marche à suivre. Selon votre situation, il pourra dépêcher à votre adresse professionnelle un plombier pour qu’il recherche l’origine de la fuite et procède à des réparations d’urgence par exemple.

Le saviez-vous ?
Ne jetez pas les biens endommagés et, sauf mesure d’urgence visant à la conservation d’un bien, évitez de le remettre en état avant le passage de l’expert ou avis préalable de l’assureur.

À lire aussi : Quelles sont les assurances indispensables pour une entreprise ?

Dégât des eaux en entreprise : que faire ?

Comment déclarer un dégât des eaux d’un local professionnel ?

Vous devez constituer un dossier à faire parvenir à votre assureur pour déclarer votre sinistre, et ce dans les cinq jours ouvrés suivant le dégât des eaux dans votre entreprise. Les documents qui doivent figurer dedans sont :

  • une déclaration détaillée de votre dégât des eaux (date, origine) si l’origine est située dans vos locaux et que vous en êtes la seule victime
  • ou un constat amiable de dégât des eaux - qui vaut déclaration de sinistre  et qui a pour but de faciliter et donc accélérer le règlement des indemnités d'assurance.
  • une description exhaustive des dommages prenant en compte vos biens mobiliers et immobiliers
  • les documents pouvant justifier la valeur de vos biens endommagés
  • les justificatifs (factures d’achat, facture de réparation, etc.) si vous avez dû faire intervenir un plombier pour des réparations d’urgence
  • les photos des biens de votre entreprise abimés lors du sinistre

Ces éléments vont permettre à votre conseiller d’évaluer si l’intervention d’un expert est justifiée avant de procéder à une première évaluation de votre indemnisation.

Rappel : comment limiter le risque de dégât des eaux en entreprise ?

Un dégât des eaux peut se produire à la suite d’un débordement de gouttière obstruée ou d’une fuite de canalisation par exemple. Ces situations sont évitables. Quelques précautions simples et peu contraignantes permettent de prévenir les risques de dégât des eaux :

  • faites entretenir régulièrement vos canalisations et vos conduites d’évacuation
  • surveillez vos murs et plafond pour identifier toute nouvelle infiltration d’eau
  • inspectez vos arrivées d’eau et joints
  • veillez à maintenir vos locaux hors gel en hiver
  • fermez toutes les ouvertures lorsqu’il n’y a plus personne dans vos locaux

Pensez à rappeler à vos collaborateurs qu’ils ne doivent pas quitter toute pièce d’eau sans avoir bien fermé les robinets.

À lire aussi : Ma prévention : lieu d’activité

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne…

L’assurance multirisques que vous propose la Matmut intègre une garantie dégâts des eaux et vous protège en cas de sinistre : choisissez l’assurance professionnelle selon votre activité.

Devis en ligne

Assurer mobilier et matériel pro

À lire aussi :

Comment assurer son mobilier et son matériel professionnel ?

Le mobilier et les matériels d’une entreprise doivent être couverts par une assurance. Ils sont en effet exposés à différents risques et sont susceptibles d’être endommagés en cas de sinistres. En l’absence d’assurance, l’entreprise pourrait être amenée à assumer des frais de remplacement très importants. Comment procéder pour assurer le mobilier et le matériel de son entreprise ? Quels sont les principaux éléments à prendre en considération ?