Menu
Accueil / Épargne et finances / ConseilsPrêt professionnel : quelles garanties présenter ?

Prêt professionnel : quelles garanties présenter ?

Publié en août 2019

Les entreprises sont parfois amenées à solliciter des établissements financiers afin d’obtenir des fonds pour le développement de leur activité. L’obtention de ces fonds est généralement conditionnée par la présentation de garanties assurant au créancier que les sommes allouées seront remboursées. Focus sur les principales alternatives.

Avoir une caution pour obtenir un prêt professionnel

La notion de caution désigne une personne physique ou morale s’engageant à payer les sommes dues au créancier dans l’hypothèse où le souscripteur du prêt professionnel n’est pas en capacité d’honorer ses engagements. La caution est fréquemment le dirigeant de l’entreprise ou encore un associé majoritaire.

Avant de se porter caution pour un prêt professionnel en tant que dirigeant, il est impératif de prendre en considération le fait que l’on s’expose à l’utilisation de ses fonds personnels si l’entreprise est confrontée à d’importantes difficultés. Selon les sommes en jeu, la personne se portant caution peut voir sa situation économique se dégrader de manière significative.

Les prêts hypothécaires

Le prêt hypothécaire (ou crédit hypothécaire), est un prêt bancaire dans le cadre duquel un ou plusieurs biens immobiliers sont utilisés comme garantie. Cela signifie notamment que les biens sont susceptibles d’être saisis et vendus aux enchères par le créancier pour rembourser la dette si l’entreprise n’est pas en mesure de respecter ses engagements.

Garanties prêt professionnel

Le nantissement

Dans ce cas-ci, l’entreprise s’engage à céder un ou plusieurs biens meubles incorporels pour garantir le prêt. Ce bien incorporel peut prendre différentes formes comme :

  • une assurance-vie, 
  • des valeurs mobilières,
  • un fonds de commerce,
  • des créances.

En cas de difficultés à régler les échéances du prêt, le créancier pourra saisir les biens, comme dans le cas d’un prêt hypothécaire.

  Faire appel à une société de caution mutuelle

Le recours à une société de caution mutuelle constitue un autre moyen de garantir un prêt professionnel pour une entreprise.

Les sociétés de caution mutuelle sont des établissements de crédit constitués en société coopérative et qui apportent une garantie bancaire à ses différents membres. Elles peuvent être formées par des commerçants, industriels, artisans, etc.

Les sociétés de caution mutuelle peuvent s’engager de deux manières :

  • en contre-garantissant la banque prenant le risque en acceptant un prêt,
  • en garantissant l’emprunteur directement auprès de la banque.

La garantie offerte par les sociétés de caution mutuelle a un coût, qui varie selon les sociétés. Les entreprises recourant à la caution mutuelle sont par ailleurs tenues de souscrire au capital de la société, cotiser à un fonds de garantie ou encore de payer une commission de risque.

Avant d’opter pour une solution garantissant un prêt professionnel, il est fortement recommandé de prendre le temps de se renseigner. Il s’agit d’identifier les avantages et limites de chaque solution afin de trouver la plus adaptée.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

La Matmut accompagne les entreprises au quotidien. Santé, prévoyance, protection contre la cybercriminalité, assurance de véhicule professionnel : trouvez des solutions adaptées aux besoins de votre activité.

Devis en ligne

Comment résilier l’assurance emprunt professionnel ?

À lire aussi :

Comment résilier l’assurance emprunt professionnel ?

Si l’assurance de prêt professionnel n’est pas obligatoire légalement, il est conseillé d’en souscrire une afin de garantir le remboursement d’un crédit professionnel auprès de la banque prêteuse. Peut-on changer d’assurance emprunt professionnel après la souscription ? Si oui, dans quelles conditions ? Toutes les réponses avec la Matmut.