Menu
Accueil / Épargne et finances / ConseilsFinancer le développement international de son entreprise : les leviers à activer

Financer le développement international de son entreprise : les leviers à activer

Publié en août 2019

Le développement international d’une entreprise passe par plusieurs étapes, de l’étude de marchés locaux à la création d’un réseau, en passant par l’adaptation de son offre et de sa communication. Mais avant d’envisager de s’exporter à l’étranger, il est indispensable d’étudier le financement de ce développement international. Le point sur les solutions qui existent pour donner vie à votre projet.

Développement international d’une entreprise : établir son budget

La première phase du développement international de votre entreprise consiste à connaître précisément le budget nécessaire pour mener à bien votre projet. Cette étape est indispensable pour évaluer l’investissement financier et humain nécessaire à l’exportation de votre activité.

Pour une estimation précise, il est indispensable de budgétiser chaque poste, en incluant ceux qui n’existent pas encore et qui devront être créés dans le cadre d’une exportation de l’activité. D’autres frais doivent être anticipés, comme :

  • les droits de douane pour l’export,
  • les coûts de change en cas d’implantation hors zone euro,
  • l’adaptation de vos produits, de vos procédures… aux normes de votre pays d’accueil,
  • les dépôts de brevets éventuels,
  • la formation de collaborateurs sur place,
  • la prise en charge du personnel expatrié.

En moyenne, 12 à 18 mois de préparation sont nécessaires pour évaluer tous les postes de dépenses et établir un business plan précis pour s’exporter à l’étranger. Attention toutefois, car un tel projet se prévoit sur le long terme, et le retour sur investissement peut prendre du temps. Votre activité en France et vos résultats doivent être sains avant de l’envisager.

Développement international d’une entreprise

Les solutions de financement pour développer son entreprise à l’étranger

Après avoir évalué le budget nécessaire au développement international de votre entreprise, l’étape suivante consiste à élaborer le montage financier qui permettra de mener ce projet à bien. Il peut s’appuyer sur :

  • les fonds propres de l’entreprise,
  • un prêt bancaire.

Pour optimiser les solutions de financement proposées, il est tout à fait possible de déposer des dossiers auprès de plusieurs banques.

Par ailleurs, Bpifrance (Banque publique d’investissement), dédiée au développement de l’export, propose aux entrepreneurs des prêts de croissance à l’international qui constituent un apport supplémentaire aux prêts bancaires. L’organisme peut injecter la moitié des fonds nécessaires à votre projet afin d’assurer le financement de la banque jusqu’à 50 %, simplifiant de ce fait l’accord de l’établissement bancaire.

Les aides et autres leviers de financement possibles

D’autres solutions existent pour financer un projet d’exportation de votre entreprise :

  • L’assurance prospection proposée par Bpifrance permet de bénéficier de fonds pour débuter à l’étranger et de prospecter sans que les frais soient trop conséquents pour l’entreprise. Une initiative qui permet d’inciter les entrepreneurs à franchir les frontières et à se prémunir contre le risque d’un éventuel échec,
  • Le programme PM’Up soutenu par le conseil régional d’Île-de-France octroie des subventions pouvant aller jusqu’à 250 000 € pour aider les PME à financer leur développement international. Ces aides sont réservées aux entreprises implantées en Île-de-France, comptant 5 à 250 salariés et réalisant moins de 50 millions de chiffre d’affaires,
  • Le financement participatif est aussi un levier à étudier. Il fonctionne comme un prêt grâce aux financements de particuliers ou de professionnels qui injectent des fonds dans un projet de développement d’entreprise. Une fois que le projet est financé, l’entreprise bénéficiaire rembourse les sommes investies. La durée du remboursement ainsi que les intérêts versés varient en fonction des plateformes.

Les possibilités sont nombreuses pour financer un projet d’export professionnel, à condition de présenter un dossier solide aux banques et aux organismes sollicités. Quelles que soient les solutions choisies, il est fortement conseillé de chercher les ressources financières dans son pays d’origine, auprès d’établissements qui connaissent votre projet, l’évolution de votre société et vos besoins.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

La Matmut accompagne les professionnels dans leurs projets de développement vers l’international. Découvrez October, plateforme de prêt participatif aux entreprises, permettant de financer vos projets de développement à l’international.

Découvrir October

Prêt professionnel : quelles garanties présenter ?

À lire aussi :

Prêt professionnel : quelles garanties présenter ?

Les entreprises sont parfois amenées à solliciter des établissements financiers afin d’obtenir des fonds pour le développement de leur activité. L’obtention de ces fonds est généralement conditionnée par la présentation de garanties assurant au créancier que les sommes allouées seront remboursées. Focus sur les principales alternatives.