Menu
Accueil / Mes véhicules / Conseils / LLD ou LOA : quelle solution choisir pour sa flotte de véhicules ?

LLD ou LOA : quelle solution choisir pour sa flotte de véhicules ?

Publié en Juin 2020

Choisir la meilleure formule pour financer sa flotte automobile, cela fait partie des nombreux défis qui s’imposent aux chefs d’entreprise. En location, deux options sont à étudier : LOA ou LLD. Quelle solution privilégier ? On vous répond

LOA, le choix du crédit

La location avec option d’achat (LOA), également appelée « leasing », « crédit-bail » ou « location avec promesse de vente », se définit comme un type de crédit à la consommation. En payant un loyer mensuel, vous disposez du véhicule choisi pendant le temps de la location (la plupart du temps entre 24 et 72 mois). La particularité de cette formule, c’est qu’elle permet de devenir propriétaire de la voiture à la fin du contrat. Dans ce cas, le montant des loyers mensuels versés est déduit du prix de rachat. Il est à noter qu’il s’agit d’une possibilité, non d’une obligation. Vous pouvez aussi décider de restituer le véhicule.

  • Entretien et assurance  pas automatique

Généralement, la prise en charge des services d’entretien et d’assistance n’est pas toujours comprise dans un contrat de LOA. Soyez vigilant aux services associés. Il en est de même pour la souscription d’une assurance automobile. Vous devrez rechercher vous-même le contrat d’assurance adapté à vos besoins.

  • Apport initial important 

Lors de la signature du contrat de LOA, un dépôt de garantie assez significatif peut être exigé. Il correspond à une somme fixe ou à un pourcentage de la valeur du véhicule. Celui-ci vous est rendu si vous décidez de restituer le véhicule à la fin du contrat. Sinon, il est déduit du prix de rachat. Certains bailleurs imposent également un premier loyer majoré. Cette fois-ci, même si vous n’achetez pas la voiture, cet apport ne vous sera pas remboursé.

  • Délai de rétractation

Étant donné que la LOA fait partie des crédits à la consommation, la loi vous permet de disposer d’un délai de rétraction de 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat. Le cas échéant, Vous devez le notifier par lettre recommandée avec accusé de réception.

A lire aussi : Assurance et entretien des voitures de société : qui en a la charge dans l’entreprise ?

 

LLD, l’offre clé en main

 La location longue durée (LLD) permet également de disposer d’un véhicule sur une durée déterminée (en général de 12 à 60 mois), toujours en contrepartie du versement d’un loyer mensuel. Mais, contrairement à la LOA, il n’y a aucune possibilité de rachat*.

(*uniquement pour le Particulier, pour un professionnel, le véhicule pourra être proposé à la vente au collaborateur utilisateur).

  • Entretien et assurance compris

Avec la LLD, l’entretien et les réparations de la voiture en cas de panne, l’assurance, l’assistance en cas de problème ou encore le remplacement de la voiture en cas d’immobilisation sont généralement inclus dans le contrat de location. Si ce n’est pas le cas, ces services sont proposés en option.

  • Un coût d’usage du véhicule bien défini

Grâce à tous les services qui peuvent être inclus directement dans le contrat, le montant exact des mensualités à débourser pour la location du véhicule est facilement identifiable. Il est connu dès la signature du contrat. Il faut remarquer que pendant le temps de la location, des plafonds de kilométrage sont fixés, comme 60 000 kilomètres sur deux ans, ou 90 000 kilomètres sur trois ans par exemple. En cas de dépassement, des frais kilométriques peuvent s’appliquer, de l’ordre de quelques centimes d’euro par kilomètre supplémentaire, variant selon les contrats. De même, des frais de dépréciation peuvent vous être réclamés si le véhicule est endommagé à la fin de la location. Il doit être restitué dans un état convenable, défini dans le contrat.

En savoir plus
Dans le cadre d’un contrat de LOA voiture, le loueur propose généralement moins de services associés que lors d’un contrat de location de voiture longue durée (entretien, prêt d’un véhicule relais, assurance, remplacement des pneumatiques, carte carburant…) 
Mais la location avec option d’achat est également un mode de financement qui offre moins de souplesse : des conditions telles que l’ajustement du kilométrage en cours de contrat ou la possibilité de souscrire des services complémentaires peuvent être figées. De plus, les contrats étant souvent plus longs, la possibilité de changer régulièrement de véhicule est limitée : il faut parfois être patient pour avoir une voiture neuve !

Que choisir pour une flotte d’entreprise ?

LLD ou LOA, il faut faire le choix le plus adapté aux besoins de votre société. La formule de la location longue durée est plus souvent recommandée pour les entreprises qui ont besoin d’une flotte automobile importante, pour plusieurs raisons :

  • les mensualités versées en LLD comprennent tous les services (mise à disposition des véhicules, entretien, assurance, assistance, etc.). Résultat : votre flotte automobile vous demande moins de gestion et le coût de votre flotte de véhicules est clairement identifiable chaque mois
  • la LLD permet de renouveler régulièrement votre parc automobile, car vous ne devenez jamais propriétaire des véhicules en fin de contrat

 En revanche, il est important de préciser qu’en cas de rupture anticipée du contrat de location, des indemnités plus ou moins importantes peuvent être exigées.

 À lire aussi : Comment financer sa flotte automobile ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut protège vos véhicules grâce à son assurance auto sur mesure adaptée à toutes les activités. Vous dirigez une grande entreprise, une petite organisation ou vous exercez en libéral ? Profitez d’un véhicule en location longue durée avec la Matmut.

Obtenir un devis