Menu
Accueil / Mes véhicules / Conseils / Comment améliorer le TCO de sa flotte automobile ?

Comment améliorer le TCO de sa flotte automobile ?

Publié en octobre 2019

Le TCO permet de mettre en lumière le coût que représente votre parc automobile à travers des grands leviers. Et, par extension, de cibler les zones d’optimisations pour économiser de fortes sommes sur la gestion de vos véhicules professionnels. Choix des voitures, du carburant, des prestataires, sensibilisation à l’éco-conduite : retrouvez les différents moyens d’améliorer le TCO de sa flotte automobile.

Qu’est-ce que le TCO ?

Le TCO, pour Total Cost of Ownership ou littéralement Coût total de possession, est un outil très important dans la gestion d’un parc de véhicule. Et, par extension, améliorer le TCO de sa flotte automobile se montrera particulièrement rentable pour l’entreprise.

Plus concrètement, le coût total de possession se compose de tous les frais – directs et indirects – dus à la gestion et l’exploitation de votre flotte de véhicule. Il permet d’obtenir une vision globale du coût d’une flotte en prenant en compte la totalité des postes de dépenses. À ce sujet, le TCO, que l’on appelle également coût d’usage ou de cycle de vie, se divise en huit grandes catégories :

  • l’amortissement : il représente, à lui seul, 50 % du TCO,
  • l’assurance,
  • la consommation de carburant,
  • l’entretien : inclut également les réparations,
  • le financement des véhicules,
  • les frais de gestion,
  • les pneumatiques,
  • les taxes et autres impôts.

À lire aussi : Véhicule professionnel : est-il bien assuré ? Les questions à se poser

Comment optimiser le TCO ?

Pour améliorer le TCO de sa flotte automobile, plusieurs leviers peuvent être actionnés.

Le choix des véhicules

Le principal point d’amélioration du coût total de possession concerne les éléments centraux de votre flotte : les véhicules. Tout en respectant les besoins de vos employés et collaborateurs, tournez-vous vers des modèles économiques, peu gourmands en énergie, plus propres.

Attention, économique n’est pas nécessairement synonyme de seconde main ou de modèle bas de gamme. Au contraire. Par exemple, un modèle récent et performant, rejetant peu de CO2, peut se montrer plus cher à l’achat mais plus rentable sur le long terme. Comment ? Il entraînera, par exemple, une diminution de votre taxe CO2, donnera accès à des aides financières pour l’acquisition, vous fera bénéficier de réductions fiscales ou, encore, consommera moins de carburant.

Ce dernier point justement, représente lui aussi un poste d’économies non négligeable pour une flotte automobile. En effet, une simple baisse de la consommation de 1 litre aux 100 km entraîne une baisse du TCO de 25 euros par mois et par véhicule. De même, le prix du carburant a lui aussi un impact sur le coût total de possession. Ainsi, une baisse de 10 centimes de l’essence ou du diesel, c’est une économie de 20 euros par mois par voiture. Un levier loin d’être anodin puisque le carburant représente le deuxième poste de dépense d’un véhicule.

À lire aussi : Comment financer sa flotte automobile ?

Le choix des prestataires

Le mode de gestion de votre parc peut avoir une incidence sur le TCO de votre flotte automobile. Deux solutions se présentent à vous :

  • la gestion interne : vous vous chargez des négociations avec votre assurance, et autres fournisseurs (carburant, pneus, etc.). Vous avez le contrôle mais cela demande du temps et de l’énergie
  • la gestion externe : vous négociez uniquement avec le loueur, votre interlocuteur unique. Cette gestion vous permet de globaliser les coûts et de bénéficier de conditions plus intéressantes auprès des fournisseurs

Une fois cette décision prise, se pose la question du mode de détention des véhicules : une acquisition ou une location longue durée (LLD) ? Chacune de ces deux options a une incidence sur l'optimisation ou non du TCO et présente son lot d’avantages et d’inconvénients :

  • l’acquisition : vous (ou l’entreprise) êtes propriétaire du véhicule, et vous pouvez conclure des contrats (d’entretien notamment) avec les prestataires de votre choix. En revanche, vous devez supporter la dépréciation du prix des véhicules dans le temps
  • la LLD : la gestion est simplifiée puisque l’entretien et la maintenance des véhicules sont inclus dans le contrat de location. Mais votre marge de décisions est plus réduite, notamment dans le choix des enseignes de réparation et leurs tarifs, par exemple

Sensibiliser les conducteurs

Améliorer le TCO de sa flotte automobile ne passe pas que par des décisions techniques. L’aspect humain revêt également toute son importance. Plus précisément, le bon suivi de l’entretien des véhicules mais aussi, et surtout, le comportement sur la route des différents conducteurs.

En effet, une conduite trop nerveuse augmente la consommation de carburant et les risques de pannes et/ou d’accidents, ce qui impacte négativement votre coût total de possession. Il est donc préférable de sensibiliser vos collaborateurs à l’éco-conduite via des formations ou des stages de conduite. La sensibilisation des conducteurs permet également de réduire le risque d'accident de la route. Selon l'entreprise d'accessoires automobiles Feu Vert, la sensibilisation à l'éco-conduite entraîne une amélioration du TCO de 15 à 40%. Ce taux varie selon les sources : cela va de 5 à 15% pour le mag Total Fleet, et de 20 à 50% pour Arval Mobility Observatory.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne dans la gestion de votre flotte en la protégeant grâce à son assurance véhicules professionnels, spécialement adaptée à vos besoins et votre budget.

Devis en ligne

Éco-conduite

À lire aussi :

Qu’est-ce que l’éco-conduite et comment la pratiquer en entreprise ?

Bénéfique pour la sécurité des usagers, économique, écologique, l’éco-conduite recèle de nombreux avantages, y compris en entreprise. Comment pratiquer l’éco-conduite ? Quels sont les gestes à adopter, et comment sensibiliser ses salariés à ces bonnes pratiques ?