Annuler
Menu
Accueil / Mes salariés / Conseils / Santé en France en 2024 : quels changements ?

Santé en France en 2024 : quels changements ?

Publié en janvier 2024

Fin 2023 a été marqué par différentes réformes de la Sécurité sociale, impactant les salariés et les entreprises : déremboursement des soins dentaires ou augmentation des consultations des médecins. De nouvelles évolutions du système de santé sont mises en place en 2024, pour améliorer l’accès aux soins et aux actions de préventions, ainsi que pour lutter contre la fraude sociale.

Le déremboursement des soins dentaires

Depuis le 15 octobre 2023, les soins et les actes dentaires sont moins remboursés par l’Assurance Maladie obligatoire. La prise en charge des consultations chez un dentiste est passée de 70 % à 60 %. Désormais, les assurés prennent en charge 40 % des dépenses.

Pour un détartrage avec un tarif conventionnel de 28,92 €, il vous faudra débourser 8,68 € ; l’Assurance Maladie ne remboursant que 20,24 €. Si vous disposez d’une mutuelle, ce reste à charge sera pris en compte par votre complémentaire santé.

À lire aussi : Tout savoir sur les garanties et les remboursements dentaires

L’augmentation du tarif des consultations

Le 1er novembre 2023, le tarif des consultations des médecins a été revalorisé de 1,50 €, ainsi que celui des auxiliaires médicaux (Infirmiers, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes…). La consultation chez un médecin généraliste vous coûtera désormais 26,50 € au lieu de 25 €.

Une nouvelle augmentation des consultations est à prévoir en 2024 suite aux désaccords entre l’Assurance Maladie et les syndicats de médecins libéraux.

Doublement des franchises et participations forfaitaires

Lors de son allocution du 16 janvier 2024, Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de doubler la franchise médicale qui n’a pas été valorisée depuis 2008. Le gouvernement vient d’engager les consultations et ce, pour une entrée en vigueur fin mars.

Actuellement, le montant des franchises qui s’appliquent sur les boîtes de médicaments et les actes paramédicaux, s’élève à 50 centimes. Ce montant passera à 1 €.

Concernant les participations forfaitaires, le doublement rentrera en vigueur d’ici début juin. La franchise sur les transports sanitaires basculera à 4 € au lieu de 2 €. Le montant des participations forfaitaires appliquées aux actes et consultations des médecins, et aux examens et analyses de biologie médicale, sera à 2€.

Les franchises médicales sont appliquées à tous les assurés, à l’exception des mineurs, des femmes qui bénéficient de l’assurance maternité, et des bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire.

La délivrance de médicaments à l’unité

Le ministre chargé de la Santé et de la Prévention pourra rendre obligatoire, par un arrêté, la délivrance de certains médicaments à l’unité par les pharmaciens si ceux-ci sont en rupture d’approvisionnement.

La vente à l’unité consiste à fournir au patient le nombre exact de comprimés prescrits par le médecin. Cette démarche vise à limiter le gaspillage et à lutter contre le risque de pénurie.

Un doute sur la prise d’un médicament ? La Mutuelle Ociane Matmut propose à ses assurés le service Goodmed, un assistant en ligne qui permet de connaitre la comptabilité entre différents traitements.

Des bilans de prévention gratuits aux âges clés de la vie

L’Assurance Maladie renforce ses actions de prévention en proposant trois visites médicales gratuites entre ses 18 et 25 ans, 45 et 50 ans, 60 et 65 ans et 70 et 75 ans. C’est l’occasion pour l’assuré de faire un point sur sa santé physique et mentale et dans le cas échéant, se soigner.

Ces bilans de santé pourront être réalisés par différents professionnels de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens). Aucun dépassement d’honoraires ne sera appliqué.

En tant qu’assuré à la Mutuelle Ociane Matmut, vous bénéficiez de webinaires prévention santé : gestes qui sauvent, yoga des yeux, mieux bouger au quotidien, gestion du stress, etc.

L’encadrement des arrêts maladies en téléconsultation

Il n’est désormais plus possible de bénéficier d’un arrêt de travail d’une durée supérieure à 3 jours ou du renouvellement d’un arrêt de travail en téléconsultation.

Deux exceptions sont prévues pour les salariés qui ont eu une téléconsultation avec leur médecin traitant ou s’ils sont dans la possibilité de prouver qu’ils ne peuvent pas se déplacer pour le renouvellement de leur arrêt maladie.

À lire aussi : Démarches en cas d’arrêt de travail pour maladie : les obligations des salariés et des employeurs

L’ élargissement du 100 % santé

Actuellement, la réforme 100 % Santé propose à tous les Français bénéficiant d’une complémentaire santé responsable, un large choix d’équipements en optique, dentaire et aides auditives intégralement remboursés et ce quel que soit leur niveau de garantie.

À l’occasion d’une réunion du comité de pilotage du 100 % Santé organisée le 18 avril 2023, le ministre de la Santé et de la Prévention a confirmé son intention d’élargir le dispositif aux prothèses capillaires et aux fauteuils roulants, et ce, dès 2024. Cette réforme deviendrait alors plus inclusive en ciblant les personnes handicapées et celles touchées par le cancer. Le ministre souhaiterait également que l’orthodontie soit intégrée ultérieurement dans le dispositif. Pour le moment, aucune décision n’a encore été actée.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Assurez la sécurité de vos salariés grâce à la Mutuelle Entreprise Ociane Matmut, avec une couverture ajustée aux besoins de votre secteur professionnel.

Devis santé en ligne

À lire aussi : 

Loi EVIN et loi ANI : départ de l'entreprise et portabilité

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la portabilité des droits en mutuelle et prévoyance