Menu
Accueil / Mon activité / Conseils / Assurance professionnelle pour les fleuristes : comment être bien couvert ?

Assurance professionnelle pour les fleuristes : comment être bien couvert ?

Publié en janvier 2020

En tant que professionnel, il est important de protéger son activité et ses outils de travail. Ce conseil est aussi valable lorsque l’on exerce le métier de fleuriste, même si ce type d’activité n’est pas considéré comme étant particulièrement à risque. Tout ce qu’il faut savoir pour bien s’assurer en tant que fleuriste.

Pourquoi faut-il souscrire des assurances en tant que fleuriste ?

Le fleuriste sélectionne avec soin les fleurs et plantes commercialisées dans sa boutique et crée ensuite des arrangements floraux à la demande pour ses clients. Mariages, enterrements, baptêmes, fêtes des mères et autres évènements rythmant la vie des personnes : les créations produites au fil de l’année sont nombreuses et variées. Le fleuriste, est aussi le professionnel de référence pour l’obtention de conseils précis sur l’entretien, la coupe mais aussi l’arrosage des fleurs et plantes.

Même si le métier de fleuriste est un métier paisible, il convient tout de même de s’assurer afin de se prémunir contre certains imprévus qui n’épargnent aucun profil de commerçants lorsqu’ils surviennent. Parmi eux figurent les risques liés à :

  • La gestion des stocks,
  • La détérioration des locaux et le vandalisme,
  • Les vols de matériel ou de caisse,
  • Les litiges avec des clients.

Le fait d’être couvert par un ou plusieurs contrats d’assurance permet d’éviter de compromettre la pérennité de son activité. Des sinistres ou des litiges sont en effet susceptibles d’impacter lourdement l’entreprise sur le plan financier. En tant qu'indépendant et sans assurance adaptée, il peut être compliqué de faire face à ces situations.

Vers quelle assurance se tourner lorsque l’on est fleuriste ?

En tant que fleuriste la souscription de certaines assurances est primordiale. Trois types de contrats pourraient être qualifiés « d’indispensables », selon votre activité.

L’assurance multirisques professionnelle

Cette assurance offre une protection étendue aux professionnels souhaitant protéger leur activité. Elle englobe généralement :

  • La responsabilité civile professionnelle, c’est-à-dire les dommages causés à un tiers comme un client ou un fournisseur.
  • Une protection des locaux, marchandises et matériel professionnel contre les risques comme le vol de marchandises, les dégâts des eaux, les inondations, les incendies, etc.
  • Une protection financière, qui protège par exemple le professionnel en cas de diminution accidentelle du chiffre d’affaires.
  • Une assistance rapide en cas d’imprévus tels que la perte de clés, un cambriolage ou encore le bris d’une vitrine.
  • Une protection juridique. Elle s’avère utile en cas de litiges avec un client ou un fournisseur. Le professionnel peut en effet s’appuyer sur l’expertise de juristes pour déterminer la meilleure manière de répondre à une problématique donnée.

L’assurance perte d’exploitation

L'activité peut être interrompue en cas de sinistre nécessitant des travaux important sur le local. L'assurance pertes d'exploitation permet une prise en charge des charges fixes pendant le réduction ou l'arrêt d'activité.

Assurance auto

L’activité de fleuriste nécessite généralement l’acquisition d’un véhicule. Ce dernier est souvent utilisé au quotidien, que cela soit pour livrer les compositions ou dans le cadre de l’approvisionnement.

Il est important de couvrir le véhicule, les marchandises et outillage qu’il contient, tout comme les différents conducteurs susceptibles de se succéder au volant.

Bien choisir son assureur : ce qu’il faut retenir

Avant d’arrêter son choix pour un organisme d’assurances, il est important d’effectuer un comparatif entre plusieurs organismes. L’idée est de choisir celui qui offre le meilleur compromis entre :

  • Le prix,
  • Le niveau de protection,
  • L’assistance apportée en cas d’urgence et de sinistre,
  • La qualité du service client.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller par téléphone ou en agence afin d’obtenir des conseils personnalisés et de choisir les garanties les plus adaptées à vos besoins.

Retour à la liste des articles

La Matmut vous accompagne

Assurance perte d’exploitation, assurance multirisque pour les fleuristes mais aussi assurance auto, vidéo surveillance : La Matmut propose différentes assurances pour protéger votre activité et votre matériel.

Devis en ligne

Assurance perte d’exploitation : calcul de l’indemnisation

À lire aussi :

Assurance perte d’exploitation : calcul de l’indemnisation

Pour une entreprise, un sinistre peut provoquer un arrêt de l’activité, et donc une perte de revenus, pendant des périodes parfois longues. L’assurance des pertes d’exploitation permet de traverser ces périodes difficiles plus sereinement. Elle permet de faire face aux charges fixes qui continuent à courir (salaire et charges sociales, charges fiscales, charges financières...) ainsi qu'à la perte de bénéfice pendant toute la période d'inactivité. Elle couvre également les frais supplémentaires d'exploitation engagés par l'entreprise pour limiter la baisse de chiffre d'affaires imputable au sinistre. Comment est calculée l’indemnisation perte d’exploitation ? Comment connaître les sommes à assurer pour l’entreprise ?