Menu
Accueil / Mes salariés / Conseils / Évolution du 100 % santé en 2021 : qu’en est-il des aides auditives ?

Évolution du 100 % santé en 2021 : qu’en est-il des aides auditives ?

Publié en décembre 2020

En France, environ 6 millions de personnes souffrent de problèmes auditifs. Parmi elles, 3 millions devraient être appareillées pour bien entendre. Or, beaucoup renoncent à être équipées en raison du coût des appareils auditifs. La réforme 100 % santé a, en partie, été mise en place afin de faciliter l’accès à l’audiologie. Quels sont les changements auxquels s’attendre en 2021 concernant les aides auditives ? Quelles incidences cela a-t-il pour les entreprises ?

Quels changements pour les aides auditives en 2021 ?

Depuis le 1er janvier 2021, les aides auditives doivent être remboursées à hauteur de 100 % par l’Assurance Maladie et les organismes proposant des complémentaires santé. Ce remboursement portera sur les appareils auditifs de classe I. Chacun des équipements sélectionnés doit répondre à des critères précis en matière :

  • de performances techniques ;
  • de fonctionnalités ;
  • d'esthétique ;
  • de garanties.

Les audioprothésistes seront dès lors tenus de proposer au moins un devis 100 % santé pour chaque oreille. Ils peuvent par ailleurs proposer des devis pour des appareils de catégorie II, mais les prix de ces derniers ne sont pas plafonnés et le reste à charge peut être relativement important.

Bon à savoir
La prise en charge à 100 % qui sera mise en place en 2021 est la dernière étape d’une évolution en plusieurs temps :
- En 2019, un premier palier est franchi pour baisser le reste à charge. II diminuait d’environ 200 € par appareil auditif.
- En 2020, l’effort s’est poursuivi, avec une nouvelle diminution du reste à charge de 250 € par appareil.

Quelles sont les conditions pour un remboursement des aides auditives à 100 % ?

Les personnes souhaitant que leurs appareils soient pris en charge doivent avoir un contrat de complémentaire santé dit « responsable ». Dans ce cas, les assurés ne voient pas le montant de leurs cotisations varier en fonction de leur état de santé. Cela garantit par ailleurs l’accès à un minimum de garanties en matière de prise en charge santé.

En tant qu’employeur, il est important de veiller à ce que le contrat de complémentaire souscrit pour les collaborateurs de l’entreprise soit en phase avec la nouvelle réglementation. Il suffit pour cela de contacter l’organisme de mutuelle santé concerné et de faire le point sur la situation. Une fois les changements effectués, il convient de communiquer auprès des salariés et de les informer des nouveautés en matière de prise en charge. Tout manquement de la part des entreprises peut conduire à la perte des avantages fiscaux associés aux contrats responsables.

À lire aussi : Le contrat responsable en mutuelle et le parcours de soins

Pour rappel, la réforme 100 % santé a été mise en place afin d’améliorer l’accès aux soins optiques, bucco-dentaires et liés à l’audiologie. Cela devrait permettre à de nombreux assurés d’éviter de renoncer à des soins médicaux ou à un appareillage par manque de moyens.

À lire aussi : 100 % Santé : ce qui change en 2021 pour le dentaire

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Optez pour notre offre santé collective clé en main, sur mesure, ou adaptée aux besoins de votre profession. Grâce à la Mutuelle Ociane Matmut protégez vos salariés en toute circonstance

Devis santé en ligne

Réforme 100% santé

À lire aussi :

Réforme 100% santé : qu’est-ce que c’est ?

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette réforme