Menu
Accueil / Mes salariés / Conseils / Les risques professionnels liés au télétravail

Les risques professionnels liés au télétravail

Publié en juin 2021

Si le télétravail présente de nombreux avantages pour les salariés, il peut comporter certains risques, tant physiques que psychiques. Isolement, mal-être, burn-out mais aussi problèmes musculosquelettiques et prise de poids : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les mauvais côtés du télétravail.

Quels sont les risques psychiques liés au télétravail ?

Le télétravail généralisé peut générer différents risques sur la santé mentale des salariés, travaillant à distance.

Isolement et rejet des collègues

En toute logique, l'isolement est le premier risque du télétravail. Loin de son environnement de travail et de ses collègues, le télétravailleur peut perdre son sentiment d'appartenance à l'entreprise, surtout s'il est en télétravail sur une période longue. Ce sentiment peut également être perçu par les collègues du télétravailleur, qui confond « absence sur le lieu de travail » et « absence de travail » – deux choses pourtant bien différentes. Des clans peuvent donc se former au détriment d'un télétravailleur, encore plus isolé.

Mal-être général en raison d'un contrôle excessif

L’équipe managériale peut être méfiante envers des salariés en télétravail. Et ce, souvent à tort, si l’on en croit certaines études. À titre d’exemple, en 2020, la productivité des salariés en télétravail à cause des confinements successifs a augmenté de 22 %, selon l'Institut Sapiens. Mais pour certains managers, de nombreuses questions demeurent : est-ce que le travail demandé est fait en temps et en heure ? Combien de temps le salarié a-t-il dû passer sur une tâche ? Des outils numériques peuvent être mis en place pour répondre à ces questions, à condition que cela ne soit pas ressenti comme intrusif pour le salarié, qui peut se sentir scruté constamment. À terme, cela peut créer chez le salarié un mal-être général et ajouter un stress supplémentaire.

Surcharge de travail et de stress

Avec la mise en place du télétravail généralisé, certaines entreprises peuvent demander beaucoup à leurs équipes, avec des objectifs peu réalistes. Ces objectifs et ces tâches à réaliser s'accumulent, accentuant ainsi la charge mentale et le stress des salariés. Ces derniers passent alors plus de temps à travailler et dépassent souvent les heures de travail. Si l'équipe managériale n'y prête pas attention, le stress et la surcharge de travail peuvent aboutir à un burn-out chez les télétravailleurs.

Frontière plus floue entre vie professionnelle et vie privée

Un autre risque pour le télétravailleur réside dans le brouillage des frontières entre vie professionnelle et vie privée. Les salariés en télétravail peuvent s'épuiser à la tâche en restant disponibles pour l'employeur au-delà de leur temps de travail, et laisser leur activité professionnelle empiéter sur leur vie privée. Or, il s’agit d’un manquement au droit à la déconnexion.

Bon à savoir
Pour rappel, le droit à la déconnexion figure dans la Loi Travail entrée en vigueur le 1er janvier 2017.

Quels sont les risques physiques liés au télétravail ?

Au-delà des risques psychologiques induits par le télétravail, cette nouvelle pratique peut avoir des retentissements sur la santé physique des salariés.

Risques musculosquelettiques

Lorsque l'on travaille depuis la maison, il est nécessaire de disposer d'un espace dédié, avec un mobilier adapté, au risque de voir apparaître des troubles musculosquelettiques (TMS) au niveau des articulations, et de la colonne vertébrale, notamment. Siège inadapté pour le travail et impossible à régler, absence de bureau dédié, utilisation d'un ordinateur avec un petit écran : voilà autant de situations qui risquent de générer des problèmes musculaires et articulaires plus ou moins importants. Par ailleurs, garder une posture assise sur une durée importante et ne pas pratiquer d'activité physique accentuent ce phénomène.

Mauvaise alimentation

Avec l'augmentation du stress et des objectifs imposés parfois plus importants, la prise de mauvaises habitudes alimentaires est à craindre. Repas pris sur le pouce, grignotages et manque d'activité physique sont un cocktail détonnant, qui peut impacter les indicateurs de santé du télétravailleur (glycémie, cholestérol, carences, etc.) et favoriser la prise de poids.

Augmentation des addictions

Lorsque l’on travaille de chez soi, plus rien n'empêche d'enchaîner les cigarettes, les petits gâteaux ou les tasses de café – d'autant que ces produits peuvent être consommés en même temps que l'on travaille, devant l'écran. Plus besoin de sortir pour fumer une cigarette dans la matinée. Plus de pause à la machine à café, permettant de faire une coupure et de renforcer la cohésion d'équipe. À moins de s'imposer des règles, les addictions en tout genre ont le champ libre pour s’installer.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Avec la Mutuelle Ociane Matmut, prenez soin de la santé de vos salariés avec une mutuelle entreprise complète.

Devis santé en ligne

Optimisme au travail

À lire aussi :

L’optimisme au travail

Découvrez qu'est-ce que l'optimisme au travail ? Pourquoi est-ce si important et comment le cultiver au quotidien ?