Menu
Accueil / Mes salariés / Conseils / Comment prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) en entreprise ?

Comment prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) en entreprise ?

Publié en Octobre 2019

Les troubles musculosquelettiques, aussi appelés TMS, sont une problématique qui ne doit pas être négligée par les entreprises. Les TMS représentaient en effet plus de 87 % des maladies professionnelles en 2015 et leur survenue va fréquemment de pair avec des arrêts de travail réguliers. Que sont exactement les troubles musculosquelettiques, et comment les prévenir au sein des entreprises ? Tout ce qu’il faut savoir.

Que sont les troubles musculosquelettiques ?

Les troubles musculosquelettiques désignent un ensemble d’affections touchant les structures situées autour des articulations comme :

  • les bourses séreuses
  • les capsules articulaires
  • les ligaments 
  • les muscles
  • les nerfs
  • les tendons
  • les vaisseaux

En pratique, les TMS peuvent causer pêle-mêle : des tendinopathies, un syndrome du canal carpien au poignet, des lombalgies, ou encore des cervicalgies.

Bon à savoir
De manière générale, les parties du corps les plus touchées par les TMS sont le dos, le poignet, les épaules, les coudes. Les TMS liés aux genoux sont moins fréquents.

Quelles sont les causes des troubles musculosquelettiques ?

Les troubles musculosquelettiques surviennent généralement de manière progressive.  Ils sont dus à un déséquilibre entre les capacités physiques du corps et les sollicitations et contraintes auxquelles il est exposé. Une activité professionnelle, mais aussi certains loisirs tels que le jardinage, le bricolage ou encore le sport (pour n’en citer que quelques-uns) peuvent contribuer à leur apparition et/ou leur aggravation.

Certains facteurs biomécaniques et environnementaux sont à prendre en considération dans l’apparition des TMS chez un individu :

  • la répétition de certains gestes
  • la confrontation à des vibrations et chocs mécaniques de manière répétée
  • le travail statique
  • les torsions
  • les gestes effectués les bras levés
  • l’exposition au froid
  • l’exposition au bruit
  • un mauvais éclairage pour effectuer des tâches

L’âge, le sexe ou les facteurs psychologiques sont également susceptibles de jouer un rôle dans la survenue des TMS.

À lire aussi : Les enjeux du sport en entreprise

Comment prévenir les TMS ?

Baisse de la productivité et de la qualité du travail, absentéisme, turnover, etc. : les TMS peuvent impacter une entreprise de bien des manières. Il est important de mettre en place des mesures adaptées pour prévenir leur apparition et préserver la bonne santé des salariés.

La prévention des TMS au sein d’une entreprise passe par plusieurs étapes.

La prise de connaissance du risque

Cela signifie qu’il faut identifier les secteurs et postes de travail à risque. Pour mieux les identifier, il faudra s’entretenir avec les salariés, analyser les données relatives à la santé des salariés, recueillir des données via des questionnaires nordiques ou un protocole clinique SALTSA (avec le médecin du travail).

L’analyse des données de l’entreprise s’impose également.

L’identification des facteurs de risque

L’entreprise doit passer en revue les situations de travail à risque et en déterminer les causes.

Cela passe avant tout par la décomposition des actions des salariés et l’identification des contraintes biomécaniques. Il faudra donc s’intéresser à la répétitivité des gestes, la posture, la réalisation éventuelle d’effort excessifs, l’amplitude articulaire, etc.

Le dimensionnement du poste de travail et l’environnement doivent également être pris en considération. Le poste de travail a-t-il une taille suffisante ? L’éclairage est-il adéquat ? Qu’en est-il des nuisances sonores ?

Autre point important, l’analyse de l’organisation du travail au sein de l’entreprise.

La maîtrise du risque

Cette phase consiste à mettre en place des solutions pour améliorer les conditions de travail des salariés et réduire leurs contraintes au quotidien.

Cela peut se traduire par :

  • l’adaptation ou le remplacement d’équipements de travail, en s’appuyant notamment sur les normes en vigueur et les innovations disponibles sur le marché
  • la modification de l’organisation interne, avec par exemple l’instauration de micro-pauses
  • la formation des salariés de l’entreprise à des gestes permettant de limiter les sollicitations de certaines parties du corps

L’évaluation

La prévention des TMS ne s’arrête pas à la mise en place de solutions. L’entreprise doit mettre en place des indicateurs de suivi et vérifier si les solutions mises en place sont efficaces. Il faudra notamment s’intéresser à la santé des salariés et à leur qualité de vie au travail. Il faut envisager des ajustements.

Comment mettre en place une prévention des TMS efficace en entreprise ?

La prévention des troubles musculosquelettiques ne peut être efficace que si certaines conditions sont remplies. Il est important que :

  • la direction soit à l’origine de la démarche et participe activement. Cela doit notamment se traduire par la mise à disposition de moyens adaptés, que cela soit en matière de ressources financières, temporelles ou humaines
  • l’entreprise doit travailler en étroite collaboration avec les représentants du personnel, le CHSCT, les services de santé au travail, et si nécessaire avec des partenaires externes comme la CARSAT ou encore l’ARACT
  • les salariés soient sensibilisés. Ils doivent être informés de la démarche de l’entreprise et invités à faire part d’éventuels dysfonctionnements susceptibles d’influer sur leur qualité de vie au travail et de favoriser l’apparition de TMS.

La prévention des TMS en entreprise permettra de limiter les risques d’apparition de certaines maladies, mais aussi d’améliorer le bien-être et la qualité de vie au travail des salariés. Il ne faudra pas hésiter à se faire accompagner par des organismes spécialisés.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Optimisez la protection de vos salariés tout en maîtrisant le budget de votre entreprise grâce à la Mutuelle Ociane Santé Collective qui est pensée pour les TPE et PME.

Devis santé en ligne

Travail sédentaire : quels risques sur la santé ?

À lire aussi 

Travail sédentaire : quels risques sur la santé ?

Comment les réduire au quotidien