Menu

Actualités

Auto/Moto/Vélo

VOITURES AUTONOMES SANS CHAUFFEUR

Paris, Rouen, Lyon, La Rochelle… les initiatives et les expériences autour des voitures autonomes se développent partout en France.

À Rouen, c’est un service de transport à la demande, avec des véhicules autonomes, sans chauffeur, qui est testé. Le modèle de voiture choisi : la Renault Zoé, électrique. Les véhicules partageront la voie avec les autres véhicules, les bus du réseau de transport urbain, et franchiront plusieurs passages piétons et ronds-points.

À Lyon et La Rochelle, sont testés des mini-bus autonomes sans chauffeur et 100 % électriques. Une quinzaine de personnes au total peuvent être transportées dans chaque véhicule, limité à une vitesse de 20 km/h pour le service.

À Paris, la RATP lance l’expérience des minibus sans chauffeur entre les gares de Lyon et d'Austerlitz, après un test mené sur les berges de la Seine. Les véhicules circuleront sur une voie dédiée du pont Charles-de-Gaulle, qui relie les 12e et 13e arrondissements. Il sera accessible gratuitement à partir de lundi 17 heures et jusqu'au 7 avril.

Publication du 03/04/2017

L'assurance des overboards 

En l’absence de législation précise concernant le statut juridique de ces engins et afin de garantir au mieux leurs utilisateurs, le Groupe Matmut propose d’assurer les véhicules de types gyropodes, gyroskates, gyroroues, overboard… :

  • Responsabilité civile,
  • Vol et Incendie,
  • Dommages corporels du conducteur. 

Parlez-en à votre conseiller !

Publication du 15/03/2017

Voitures radars - ExpÉrimentation

De mars à septembre, à titre d'expérimentation, de nouvelles voitures-radars circuleront en Normandie : elles seront conduites par des prestataires privés et non par les forces de l'ordre.

Ce test de plusieurs mois est destiné à permettre l'homologation du nouveau système et ne donnera lieu à aucune contravention. 

Le dispositif d'externalisation sera ensuite progressivement étendu aux autres régions.

Publication du 27/02/2017

Plaques d’immatriculation des motos, scooters et quads

Plus que 6 mois pour changer votre plaque d’immatriculation !

Depuis juillet 2015, tout véhicule neuf ou d’occasion lors d’un changement d’immatriculation, doit être équipé des nouvelles plaques d’immatriculation réglementaires.

À compter du 1er juillet 2017, ce sont tous les véhicules qui devront posséder ces plaques d’immatriculation.

Ces nouvelles plaques d’immatriculation sont de taille unique et doivent être fixées avec des rivets par des professionnels agréés. 

Le non-respect de cette obligation pourra être sanctionné par une amende de 135 €.

Publication du 31/01/17

VIGNETTE ANTIPOLLUTION CRIT’AIR

VIGNETTE ANTIPOLLUTION AUTOMOBILE CRIT'AIR 2017


À partir du 15 janvier 2017, le fait de circuler dans une zone à circulation restreinte (comme ce sera le cas à Paris, par exemple), sans la vignette Crit''Air collée sur son pare-brise, ou bien avec une vignette de couleur interdite de circulation pour cause de pollution, sera passible d'une amende de 68 euros.

La pollution de l'air notamment en ville, engendrant de plus en plus de problématiques de santé (maladies respiratoires et cardio-vasculaires) outre les difficultés de circulation, le ministère de l'Environnement a décidé en juin 2015 de faciliter l'identification des véhicules en fonction de leur classe de pollution. Il s'agit d'une sorte de compromis entre l'ancienne pastille verte et le projet de création de ZAPA.

Son objectif est de réduire le nombre de véhicules automobiles en circulation les jours de dépassement des seuils d'alerte à la pollution et de faciliter la circulation des véhicules neufs immatriculés depuis moins de 6 ans.

En vigueur à partir du 15 janvier 2017, le certificat qualité de l'air se décline en 6 niveaux de pollution (du moins au plus polluant) afin de constituer un droit de circuler y compris les jours de pic de pollution.

Publication du 18/01/17  

BONUS À L’ACHAT : MOTO, SCOOTER ÉLECTRIQUES

JUSQU’À 1 000 EUROS DE BONUS POUR L’ACHAT D'UNE MOTO OU D'UN SCOOTER ÉLECTRIQUE !

Un nouveau bonus est mis en place pour l'achat d'un véhicule à 2, 3 ou 4 roues électriques depuis le 1er janvier 2017. Le montant de l'aide versée est plafonné à 1 000 €.

Comme cela avait été annoncé lors de la préparation du budget 2017, ceux qui achètent une moto, un scooter, un 3 roues ou un quadricycle électriques d'une puissance moteur allant jusqu'à 3 kW ont droit à un bonus écologique depuis le 1er janvier 2017. Pour être éligibles, ces véhicules ne devront pas utiliser de batterie au plomb.

À l'instar du bonus mis en place pour l'achat d'une voiture en 2017, la mesure vise à inciter les particuliers à se tourner vers des véhicules peu polluants.

1 000 € D'AIDE AU MAXIMUM

Selon les caractéristiques du véhicule, le montant du bonus écologique est fixé à 250 € par kilowattheures d'énergie de la batterie, sans être supérieur au plus faible des deux montants suivants :

  • 27 % du coût d'acquisition TTC, augmenté le cas échéant du coût de la batterie si celle-ci est prise en location ;
  • 1 000 €.

En comparaison, le bonus accordé pour l'achat d'une voiture 100 % électrique peut grimper jusqu'à 6 000 €.

FAIRE SA DEMANDE DE REMBOURSEMENT DE BONUS 

Pour bénéficier de l'aide, les acheteurs s'engagent à ne pas céder leur véhicule dans un délai d'un an minimum, sans limite kilométrique.

Si le concessionnaire accepte d'avancer le montant du bonus, celui-ci est déduit du prix d'achat TTC. Dans ce cas, l'aide versée doit être identifiée et visible sur la facture sur une ligne spécifique.
En cas de refus du concessionnaire de faire l'avance du bonus, l'acheteur doit faire une demande de remboursement de l'aide écologique auprès de l'Agence de Services et de Paiement (ASP) en utilisant le formulaire Cerfa n° 13621*12 (la version 2017 et sa notice d'utilisation seront mises en ligne prochainement). Le dossier doit notamment comporter un justificatif de moins de 3 mois établissant l'existence d'un domicile en France, un relevé d'identité bancaire ou postal au nom du bénéficiaire, une copie du certificat d'immatriculation (carte grise) et selon le mode d'acquisition, copie de la facture d'achat du véhicule, du contrat de location ou du bon de commande.

La demande de bonus doit être déposée au plus tard six mois après la date de facturation du véhicule neuf ou du premier versement de l'échéancier dans le cadre d'une location (LLD, LOA ou crédit-bail).

Publication du 18/01/17  

CARTE GRISE : SIMULEZ SON COÛT 

UN SIMULATEUR DE CALCUL DU COÛT DE LA CARTE GRISE DISPONIBLE SUR SERVICE-PUBLIC.FR

Vous envisagez d'acheter un véhicule neuf ou une voiture d'occasion, vous allez déménager, vous changez de nom en raison de votre mariage ?

Vous souhaitez connaître le coût de ce changement sur votre certificat d'immatriculation (carte grise) ? Un simulateur de calcul disponible sur le site service-public.fr vous permet d'estimer le coût de cette démarche.

Ce simulateur de calcul vous permet, pour un ensemble de démarches (première immatriculation d'un véhicule neuf, immatriculation d'un véhicule d'occasion mais aussi changement d'adresse, changement d'état matrimonial, héritage d'un véhicule, etc.) et pour toutes les catégories de véhicules (voiture particulière, camionnette, moto mais aussi camion, véhicule agricole...), de réaliser une estimation du coût de votre certificat immatriculation.

Calculer le coût de ma carte grise

Publication du 13/01/17