Annuler
Menu
Accueil / Epargne / Plafond d'Epargne Retraite : déduction d'impôt

Plafond d'Epargne Retraite : déduction d'impôt

Simulateurs retraite

Les versements effectués sur votre PER vous permettent de bénéficier d'une déduction d'impôt dans la limite d'un plafond. Faites le point avec la Matmut !

Les versements que vous effectuez sur votre plan d’épargne retraite vous donnent droit à une déduction d’impôt dans la limite d’un plafond, qui varie chaque année. Quel est le plafond de son épargne retraite ? Comment bénéficier de la déduction d’impôt de son épargne retraite ? La Matmut vous dit tout.

C'est quoi le plafond d'épargne retraite ?

Le plafond d’épargne retraite est le montant maximal que vous pouvez déduire de votre revenu imposable au titre des versements effectués sur votre PER.

 

En effet, lorsque vous détenez un plan d’épargne retraite, vos versements volontaires sont déductibles de votre revenu par défaut, vous pouvez toujours renoncer au bénéfice de cette déductibilité. Cela vous permet de soustraire la somme épargnée de votre base d’imposition dans le but de réaliser une économie d’impôts. En principe, la déduction fiscale est particulièrement avantageuse. Et tout le monde peut en profiter, les salariés comme les travailleurs non-salariés.

 

Le montant déductible est limité au plafond d’épargne retraite, qui est calculé individuellement. Chaque membre du foyer fiscal a le sien. Il varie chaque année et est déterminé par l’administration, qui le fait figurer sur l’avis d’imposition à titre informatif. Vous pouvez prendre connaissance de votre plafond personnalisé dans la rubrique « plafond épargne retraite ».

 

La solution Matmut : La Matmut met à votre disposition un simulateur pour vérifier votre éligibilité et estimer votre économie d’impôts.

Comment utiliser le plafond d'épargne retraite ?

La déductibilité des versements et d’autant plus intéressante pour les personnes à fort revenus. En effet, tout va dépendre de la tranche d’imposition dans laquelle vous vous trouvez.

 

Ainsi, plus vous vous situez dans une tranche élevée d’imposition, plus le placement sur un PERIN devient avantageux, car le gain fiscal sera important. En revanche, si vous êtes exonéré ou faiblement taxé, opter pour la déductibilité des versements au PER n’est pas intéressant.

 

Bon à savoir : Découvrez si l’ouverture d’un plan d’épargne retraite est avantageuse pour vous et calculez le montant de votre économie d’impôts en réalisant une estimation en ligne.

Quels versements peut-on déduire des impôts ?

Les salariés et non-salariés peuvent déduire les versements réalisés sur leurs différents plans d’épargne retraite pour potentiellement bénéficier d’une baisse d’impôt.

 

La totalité des dépôts effectués sur l’année peut être retirée à condition qu’elle ne dépasse pas le plafond autorisé.

 

Toutes les cotisations versées par chaque membre du foyer fiscal sur un plan d’épargne retraite sont éligibles à la déduction fiscale. Les produits concernés sont :

  • Le plan d’épargne individuel (PERIN) ;
  • Le plan d’épargne retraite d’entreprise obligatoire (PERO) ;
  • Le plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (PERECO).

 

La Matmut s’engage : En souscrivant au PERIN de la solution Complice retraite, bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et de services retraite adaptés à vos besoins. 

 

Découvrez nos solutions retraite Matmut

Définissez vos besoins à la retraite

Simulez vos économies d'impôts 

Estimez vos revenus à la retraite

Découvrez nos services retraite

Comment simuler le plafond de son plan d'épargne retraite ?

Le plafond de son plan d’épargne retraite pour l’année N est fixé à 10 % des revenus nets de l’année N-1 ou à 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS). Des deux, le plafond retenu est celui qui avantage le plus le contribuable.  

 

Le plafond de déduction d'impôts peut être réduit par :

  • Les cotisations aux régimes de retraite supplémentaires obligatoires pour les salariés ;
  • Les cotisations facultatives pour les non-salariés ;
  • L’abondement de l’employeur aux plans d’épargne retraite ;
  • Les droits inscrits au compte épargne-temps (CET) du salarié.

 

Enfin, il est majoré du report de la part de plafond non utilisée les trois dernières années.

 

Pour connaître le plafond de votre plan d’épargne retraite, consultez les informations figurant sur votre avis d’imposition. Et, pour estimer votre économie d’impôts facilement et rapidement, effectuez une simulation en ligne.

Bon à savoir : Le PASS, réévalué chaque année, est de 41 136 euros en 2022.

Comment optimiser son plafond d'épargne retraite ?

Lorsque les versements effectués sur le plan d’épargne retraite sont inférieurs au plafond, les particuliers ont droit à un report les trois années qui suivent. Les plafonds non utilisés sont indiqués sur votre avis d’imposition aux lignes « plafond non utilisé pour les revenus de... ».

 

Le plafond total de déduction correspond donc au plafond annuel augmenté des reliquats des plafonds des trois années précédentes. Ainsi, vous pouvez optimiser vos versements et déposer davantage sur votre plan d’épargne afin d’atteindre le plafond total et ne pas perdre les reports.

 

Si vous êtes marié ou pacsé et déclarez conjointement vos revenus, vous pouvez utiliser le plafond de votre partenaire ou ses reliquats, s’il ne s’en sert pas. Dans ce cas, n’oubliez pas de cocher la case 6QR de votre déclaration pour bénéficier de ce système, renouvelable chaque année.

Quel est le montant de la déduction d'impôt ?

Le montant de la déduction d’impôt correspond à la somme des versements effectués sur le PER, dans la limite de votre plafond individuel.

 

Dans certaines situations, déduire les versements de son revenu imposable n’est pas intéressant. En effet, en choisissant ce système, vous payerez automatiquement des impôts sur votre rente ou votre sortie de capital une fois à la retraite.

 

Ainsi, si vous ne payez pas d’impôts ou très peu, il est recommandé prévenir votre assureur que vous ne souhaitez pas bénéficier de la déductibilité des versements, car ce mécanisme ne vous avantage pas. car ce mécanisme ne vous avantage pas. En y renonçant, vous profiterez par contre d’un autre avantage : une fiscalité plus favorable à la retraite.

 

En revanche, si vous payez beaucoup d’impôts, déduire les versements de votre revenu imposable est l’avantage le plus intéressant pour vous.

Comment déclarer le plafond sur la déclaration d'impôt ?

Les salariés indiquent le montant annuel de leurs versements PERIN au paragraphe 6 (« charges déductibles épargne retraite ») de leur déclaration de revenus n°2042.

 

Les non-salariés peuvent choisir de déduire les versements de leur revenu professionnel catégoriel (bénéfices agricoles, bénéfices industriels et commerciaux ou bénéfices non commerciaux). Dans ce cas, ils doivent retirer le montant des versements à la somme préremplie sur leur déclaration (rubrique 6NS ou 6NT) et les ajouter aux rubriques 6OS ou 6OT.

L'accompagnement Retraite de la Matmut

Le plan d’épargne individuel, PER individuel ou PERIN, est une solution d’épargne avantageuse pour anticiper l’inévitable baisse de revenus qui survient lorsqu’on prend sa retraite.

 

Pour autant, investir dans un produit d’épargne n’est pas toujours facile. Peu de temps à consacrer à la gestion de son PER, peur de lancer, faible connaissance des marchés financiers… Les freins sont nombreux. C’est pourquoi la Matmut a créé Complice Retraite pour vous guider et constituer une épargne retraite en toute sérénité.

 

Les avantages du Plan Épargne Retraite Matmut

Choisir le plan d’épargne Complice Retraite c’est profiter de nombreux avantages :

  • Une solution souple et personnalisable ;
  • Une gestion financière à horizon adaptée à vos besoins ;
  • Une garantie plancher incluse ;
  • Des frais réduits ;
  • Une fiscalité avantageuse avec la déduction d’impôts ;
  • Des services retraite exclusifs ;
  • L’accompagnement et les conseils d’experts financiers.

 

La Matmut s’engage : Nos experts mettent la finance à portée de tous afin que chacun puisse préparer et bien vivre sa retraite le moment venu.

Calculer le montant de votre plafond retraite avec notre simulateur "Ma vie, ma retraite" !

Découvrez les conseils sur l'épargne retraite

Avec un plan d’épargne retraite (PERIN), vous constituez un capital à votre rythme, selon votre âge et votre profil de risque. Cette épargne vous est ensuite restituée à la retraite sous forme d’un capital ou d’une rente afin de vous assurer un complément de revenus.

 

De plus, tout au long de votre vie d’actif, vous profitez d’une fiscalité avantageuse avec le plafond de déduction d'impôts. Utilisez le simulateur pour estimer les économies d’impôts que pourriez réaliser en choisissant la solution Complice Retraite de la Matmut.

 

Avec Complice Retraite, la Matmut vous fait bénéficier de services retraite exclusifs :

  • L’aide d’un expert pour définir votre projet retraite ;
  • Des conseils nutrition personnalisés ;
  • Un RDV conseil, un bilan de retraite ou un accompagnement liquidation avec un expert.

Contactez dès à présent nos experts financiers pour établir votre projet retraite et commencer votre accompagnement personnalisé.

logo ma vie ma retraite

Questions/réponses sur le plafond d'épargne retraite

Peut-on utiliser le plafond d'épargne retraite de son conjoint ?

Il est possible d’utiliser le plafond d’épargne retraite de son conjoint afin d’optimiser ses placements. Pour en profiter, il vous suffit de cocher la cache 6QR de votre déclaration commune.

 

Où trouver son plafond d'épargne retraite ?

Votre plafond d’épargne retraite personnalisé figure sur votre avis d’imposition. Il est calculé directement par l’administration.

 

Le plafond de déduction d'impôts total auquel vous avez droit est également indiqué sur votre déclaration. Il correspond à la somme de votre plafond d’épargne retraite pour l’année (« plafond calculé ») augmentée du reliquat de vos plafonds des trois années précédentes (« plafond non utilisé »).

 

Peut-on perdre un plafond d'épargne retraite non utilisé ?

Un plafond d’épargne retraite est utilisable pendant quatre ans. Au-delà, s’il reste non utilisé, il est définitivement perdu.

 

Par exemple, sur votre déclaration d’imposition 2023, pour déduire les cotisations versées en 2022, vous pourrez uniquement utiliser :

  • Le plafond calculé sur les revenus de 2021 ;
  • Le plafond non utilisé pour les revenus de 2021 ;
  • Le plafond non utilisé pour les revenus de 2020 ;
  • Le plafond non utilisé pour les revenus de 2019.

Les plafonds non mobilisés des années antérieures sont perdus.