Menu

Vitres teintées

Que dit la réglementation ?

Depuis le 1er janvier 2017, la réglementation sur les vitres teintées de la voiture impose que le pare-brise et les vitres avant doivent avoir une transparence suffisante avec une transmission de la lumière d'au moins 70 %, tant de l'intérieur que de l'extérieur.

Pourquoi cette mesure sur les vitres teintées ?

Les vitres teintées représentent un véritable danger en termes de sécurité routière. La réglementation qui interdit les vitres teintées a pour but d'éviter les problématiques suivantes :

  • déformation des objets vus par transparence ou modification de leurs couleurs,
  • réduction du contact visuel entre différents usagers de la route et de la vision du conducteur et ce, plus particulièrement la nuit,
  • difficulté pour les forces de l'ordre :
    • d'identifier le conducteur,
    • de vérifier les infractions les plus fréquentes telles que le non-port de la ceinture de sécurité et l'utilisation du téléphone au volant.

À lire aussi : Infractions routières : rappel sur la nouvelle réglementation depuis 2017

Loi vitres teintées de 2017 : comment se mettre aux normes ?

Les possesseurs d'un véhicule aux vitres teintées doivent faire retirer le film teinté. Au frais du propriétaire, cela coûte environ 100 € chez un professionnel.

À combien s’élève la contravention si non-respect de la réglementation ? 

En cas de non-respect de la réglementation liée aux vitres teintées, le conducteur et non le propriétaire du véhicule, risque 135 € d'amende et un retrait de 3 points de son permis de conduire, voire l’immobilisation du véhicule. En dehors de l'aspect financier, le conducteur risque sa vie en limitant sa vision et notamment la nuit.

La sécurité routière en quelques chiffres* 

L’utilisation du téléphone portable au volant ainsi que le non-port de la ceinture de sécurité constituent les infractions les plus fréquentes du Code de la Route. Ils sont également responsables de nombreux accidents.

Le téléphone portable en quelques chiffres :

  • cause principale de 9 % des accidents mortels,
  • une communication téléphonique multiplie par trois le risque d'accident mortel,
  • accident corporel : 1/10 serait lié à l’utilisation du téléphone en conduisant.

La ceinture de sécurité :

  • 354 conducteurs ou passagers tués en 2016 n’étaient pas ou mal ceinturés,
  • 19 % des tués sont des conducteurs et 21 % sont des passagers.

À lire aussi : Qu'est-ce que la Charte européenne de la sécurité routière ?

Que prévoit la Matmut ? En cas de bris des vitres teintées, nos gammes Référence et Essentielle du contrat Multirisques prévoient le remplacement de la vitre endommagée par le modèle de référence "sortie d'usine", le plus souovent par des vitres en verre blanc.

*selon ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité routière), les forces de l’ordre, l’expertise collective Ifsttar-Inserm.

POUR ALLER PLUS LOIN :