Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Coronavirus : tout savoir sur le gel hydroalcoolique

Coronavirus : tout savoir sur le gel hydroalcoolique

Publié en Mai 2020

Depuis la pandémie de coronavirus, l’utilisation d’un gel hydroalcoolique s’est largement démocratisée auprès des particuliers. Elle n’est ainsi plus uniquement réservée au seul milieu hospitalier. Mais quelle est sa composition ? Comment bien utiliser une solution hydroalcoolique pour se laver les mains ? Faisons le point.

Gel hydroalcoolique : qu’est-ce que c’est ?

Le gel hydroalcoolique est au centre de la prévention de la transmission des virus (notamment le coronavirus) et des bactéries. Il permet d’éradiquer jusqu’à 99 % des agents pathogènes.

La composition du gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique constitue une base stérile, c’est-à-dire un milieu qui empêche la prolifération des bactéries, voire qui les éradique complètement. Il est, dans la plupart des cas, composé des éléments suivants :

  • de l’alcool, efficace contre les virus, les bactéries et les champignons ;
  • un émollient (comme la glycérine), pour préserver la peau ;
  • un antiseptique (en général, de la chlorhexidine à 0,5 %), pour compléter les propriétés de l’alcool ;
  • un colorant – mais cet élément est loin d’être obligatoire dans la composition du gel hydroalcoolique.

Quand utiliser une solution hydroalcoolique ?

L’utilisation du gel hydroalcoolique permet de se laver les mains lorsque l’on n’a pas accès à un point d’eau avec du savon. C’est donc la solution idéale en déplacement, dans les transports en commun, dans la rue ou encore dans les hypermarchés. Elle est aussi recommandée lorsque l’on a été en contact avec une personne malade, et/ou lorsque l’on a touché des objets lui appartenant – c’est pourquoi il est très apprécié des médecins et infirmiers·ières par exemple.

Attention cependant, lorsque l’on a accès à de l’eau et du savon, mieux vaut se nettoyer les mains de manière « classique ». La solution hydroalcoolique ne lave pas, ce n’est pas son rôle !

Les avantages du gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique présente trois avantages principaux :

  • vendu sous la forme de petits flacons de quelques dizaines de millilitres, il est aisément transportable ;
  • il ne nécessite ni rinçage ni séchage ;
  • son utilisation est simple et rapide (le savon demande plus de temps pour faire effet).

À lire aussi : Coronavirus COVID-19 : les précautions à prendre

Comment bien utiliser le gel hydroalcoolique ?

Si elle n’en reste pas moins simple, l’utilisation du gel hydroalcoolique a été précisée par l’Organisation mondiale de la santé, en particulier en raison de la pandémie de coronavirus.

Covid-19 : bien se laver les mains

Pour bien utiliser une solution hydroalcoolique, il faut tout d’abord en déposer une noix au creux de la paume d’une main. Puis frottez vos deux mains l’une contre l’autre, paume contre paume tout d’abord, par mouvement de rotation, jusqu’aux poignets. Ensuite, faites le dos de la main gauche, et celui de la main droite. Puis, les espaces interdigitaux, doigts entrelacés, en remontant vers les ongles. Terminez par la pulpe des doigts, en effectuant des rotations contre la paume de l’autre main. Tout cela doit vous prendre une trentaine de secondes.

5 informations pour bien utiliser un gel hydroalcoolique

  • Évitez d’utiliser un gel hydroalcoolique si vos mains sont abîmées ou présentent une plaie ;
  • Un gel hydroalcoolique perd une bonne partie de son efficacité environ trois mois après ouverture du flacon ;
  • Vos mains doivent être bien sèches lorsque vous vous servez de votre solution hydroalcoolique ;
  • En cas de contact avec les yeux, rincez abondamment et sans perdre de temps à l’eau claire ;
  • L’utilisation régulière et systématique du gel hydroalcoolique peut entraîner une irritation de la peau. C’est un effet regrettable, mais ni anormal ni inquiétant.

Et les recettes « maison » ?

Aujourd’hui, on peut trouver différentes « recettes » de gel hydroalcoolique, à base d’huiles essentielles notamment. Celles-ci, rappelle l’OMS, n’ont pas fait la preuve d’une quelconque efficacité, en particulier contre le coronavirus.

L’Organisation mondiale de la Santé a d’ailleurs, au début de la pandémie, publié une recette validée et destinée aux pharmaciens·ciennes. S’il est possible de la réaliser à son domicile, l’accès aux ingrédients n’en reste pas moins compliqué, sans parler des conditions d’hygiène dans lesquelles elle serait effectuée. Maintenant que les prix de vente des gels hydroalcooliques en France ont été encadrés, avec un taux de TVA réduit à 5,5 %, il est donc plus que recommandé de s’abstenir de fabriquer son gel hydroalcoolique.

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Pour vos dépenses de santé, optez pour une couverture optimale en choisissant la Mutuelle Ociane Matmut.

Devis santé en ligne

Comment utiliser les huiles essentielles sans danger ?

À lire aussi :

Comment utiliser les huiles essentielles sans danger ?

Découvrez toutes les précautions à prendre