Menu
Accueil / Assurance NVEI / Conseils / Hoverboard pour enfant : quelles précautions prendre ?

Hoverboard pour enfant : quelles précautions prendre ?

Publié en juin 2021

Le hoverboard se présente comme un appareil amusant qui séduit de plus en plus de monde, notamment les jeunes. Et pour que chacun puisse profiter des joies d’une balade sur ce petit engin, il existe même des hoverboards spécialement conçus pour les enfants, dont la vitesse n’excède pas les 6 km/h. Pour les parents, en revanche, des questions peuvent survenir sur l’achat ou non d’un tel appareil pour leur enfant. Âge, poids, modèles adaptés, équipements de protection, règles de circulation : découvrez toutes les précautions à prendre avec un hoverboard pour enfant.

1. Veillez à l’âge et au poids de l’enfant

En ce qui concerne les hoverboards pour enfant, la première des précautions à prendre reste de prêter une attention toute particulière à l’âge et, surtout, au poids de votre fils ou votre fille. Vous trouverez toutes les informations essentielles à retenir en consultant les conditions d’utilisation.

Techniquement, il n’y a pas d’âge minimum pour la pratique de l’hoverboard pour enfant, roulant à une vitesse supérieure ou égale à 6km/h. Certains enfants dès 6 ans montreront beaucoup plus d’agilité et d’équilibre que des personnes plus âgées. Toutefois, on peut estimer, pour des raisons de sécurité et de maîtrise de l’appareil, qu’il est préférable d’attendre ses 10 ans.

Plus que l’âge, c’est surtout le poids de l’enfant qui compte. Pour fonctionner et avancer, les hoverboards sont munis de détecteurs sous les pédales. Des détecteurs sensibles au poids de l’utilisateur. Généralement, ces véhicules électriques (les modèles 6,5 pouces) demandent un poids minimal de 25-30 kg. Par conséquent, en-dessous de cette limite, votre enfant ne pourra pas utiliser l’hoverboard.

2. Tournez-vous vers des modèles adaptés

Pour davantage de sécurité et pour limiter les risques de chute, la vitesse de l’appareil se trouve également bridée. Un hoverboard pour enfant ne doit pas dépasser les 6 km/h. Plus concrètement, cela représente une vitesse très légèrement supérieure à la foulée normale d’un adulte qui marche. Mais cela reste suffisamment rapide pour un enfant qui doit se concentrer et bien maîtriser son équilibre.

À lire aussi : Quels critères pour choisir un hoverboard ?

3. Achetez des équipements de protection

Importante précaution à prendre avec un hoverboard pour enfant : avant chaque utilisation, veillez à ce que votre fils ou votre fille porte des équipements de protection. Notamment :

  • un casque ;
  • des genouillères ;
  • des coudières ;
  • des protège-poignets;
  • porter un vêtement muni de bandes réfléchissantes pour assurer une meilleure visibilité.

Tous ces équipements de sécurité sont nécessaires à une pratique sans risque. Et cela reste également valable pour les adultes !

Si votre enfant débute en hoverboard, et encore plus s’il est jeune, restez à proximité pour lui apprendre à manier l’appareil, l’accompagner, le sécuriser. Vous l’assurerez en cas de chute, il sera ainsi rassuré et pourra se concentrer pleinement sur la pratique et son sens de l’équilibre.

4. Apprenez-lui les règles de circulation

Pour un enfant, un hoverboard peut présenter de nombreux avantages :

  • un véhicule idéal pour les loisirs, les promenades ;
  • un moyen de transport pour se déplacer près de la maison, pour faire des petites courses de proximité ;
  • un bon moyen de travailler l’équilibre de l’enfant tout en s’amusant.

Mais pour un usage extérieur, en ville notamment, le hoverboard demande des précautions. Cela peut être une bonne occasion d’aborder avec votre enfant les comportements à adopter lorsque l’on se déplace sur les trottoirs, ou les règles de circulation.

Faire attention aux passants, prévenir de son passage lorsque l’on double quelqu’un, traverser sur les passages cloutés et quand le symbole piéton est vert, regarder à gauche puis à droite avant de traverser… Autant de règles de sécurité du quotidien qui pourront être assimilées avec la pratique du hoverboard.

À lire aussi : Éduquer ses enfants à la sécurité routière sur le trajet de l’école

4. Les normes de l’hoverboard

Le hoverboard fait partie des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI). En tant que tel, il demande certaines précautions pour être utilisé avec sécurité. Encore plus s’il s’agit d’un enfant. Ainsi, pour une sécurité optimale, vérifiez que le hoverboard soit muni de repose-pieds en caoutchouc anti-dérapant afin de prévenir le risque de chute.

Bien choisir un hoverboard pour son enfant demande d’accorder une importance toute particulière aux normes de sécurité de l’appareil. C’est même un critère primordial pour choisir une marque ou un modèle, et assurer la parfaite sécurité de votre fils ou votre fille.

Parmi les principales normes et certifications à vérifier lors de l’achat d’un hoverboard, on retrouve :

  • CE : un marquage obligatoire certifiant la conformité du produit aux exigences européennes en matière de santé et de sécurité.
  • UL : une certification garantissant la conformité du produit aux exigences de sécurité en matière de risque mécanique, incendie et choc électrique.
  • MSDS : la fiche qui fournit des informations sur les risques de santé potentiels liés à des produits chimiques, toxiques ou dangereux.
  • RoHS : la norme validant la limitation de l’utilisation de substances dangereuses.
  • EMC : la norme sur les émissions électromagnétiques et interférences électriques.

D’une manière plus globale, n’hésitez pas à demander conseil à un vendeur spécialisé. Il saura vous accompagner dans votre choix et vous indiquer le modèle de hoverboard le plus indiqué pour votre enfant, en fonction de son âge, de sa taille et son poids.

À lire aussi : Engins de déplacement personnel (EDP) : quelle réglementation ?

La Matmut vous accompagne

La Matmut vous accompagne lors de vos sorties en hoverboard ou avec tout autre engin de déplacement personnel (EDPM), grâce à l’assurance 2R Mobilité Matmut.

Devis en ligne

guide prévention trottinette électrique matmut

A lire aussi : 

Guide prévention trottinette électrique

Que ce soit pour des trajets domicile-travail ou bien pour des petites sorties, de plus en plus de français sautent le pas pour acheter une trottinette électrique.

Même si l’achat d’une trottinette électrique peut sembler un geste simple de consommation, quelques obligations et conseils de Prévention sont à connaître. Où circuler avec une trottinette électrique ? Quels sont les équipements obligatoires ? Comment l’entretenir ?…

La Matmut vous apporte tous ses conseils de Prévention, afin que vous utilisiez votre trottinette électrique en toute sécurité.