Annuler
Menu
Accueil / Assurances Accidents de la vie / Conseils / Accidents domestiques : comment protéger les enfants ?

Accidents domestiques : comment protéger les enfants ?

Publié en août 2019 - Mis à jour en novembre 2022

Les enfants débordent souvent d’énergie et multiplient les activités et les déplacements aux quatre coins de la maison. Il arrive parfois malheureusement qu’ils se fassent mal ou se blessent lorsqu’ils vaquent à leurs occupations et/ou échappent temporairement à la surveillance d’un adulte. Chutes, noyades, intoxications… Quelles sont les principales précautions à prendre pour limiter les risques d’accidents domestiques pour les enfants ? Tous nos conseils pour un quotidien plus sûr.

Un accident domestique, c’est quoi ?

Un accident domestique d’enfant est un accident de la vie courante qui affecte un mineur et survient à la maison, aussi bien à l’intérieur qu’aux abords immédiats du domicile (jardin, cour…). Ces accidents de la vie courante causent, hélas, chaque année, le décès de plus de 200 enfants de moins de 15 ans(1).

Selon Santé Publique France, les accidents domestiques graves sont même en hausse pour les enfants de moins de 15 ans (+20 %)(1). La vigilance des parents est donc plus que jamais de mise.

Accident domestique enfant : quels accidents et où ?

Presque 6 accidents de la vie courante sur 10 (56,1 %) sont des accidents domestiques. Le domicile est un réel lieu de dangers potentiels où presque 7 % des moins de 15 ans sont victimes d’un accident domestique(2).

Les accidents domestiques touchant les enfants de moins de 15 ans sont majoritairement (51,2 %) des blessures à la tête et, dans une moindre mesure (23,2 %), des blessures aux membres inférieurs lors de chutes (44,7 % des accidents) ou de chocs (29,8 %).

Les deux principaux lieux ou pièces du domicile où les moins de 15 ans se blessent le plus souvent sont le jardin (35,9 %) et le salon/séjour (28,2 %). Le salon et la cuisine sont par ailleurs les pièces du logement où surviennent le plus fréquemment les accidents domestiques (17 %), toutes classes d’âges confondues.

À lire aussi : Comment prévenir les dangers en cuisine au quotidien ?

Comment protéger les enfants des accidents domestiques ?

Tous les acteurs de la prévention estiment que la sécurisation des enfants à la maison repose sur trois piliers.

  • L’éducation des enfants aux dangers domestiques ;
  • La mise en place de mesures de prévention ;
  • Une surveillance constante des plus jeunes.

Éduquer les enfants à la prévention des accidents domestiques : la Maison Prévention Matmut

Pour vous informer et vous épauler dans l’éducation à la prévention des accidents domestiques, la Matmut vous propose de découvrir la Maison Prévention.

Cet outil pédagogique interactif attire votre attention sur les principaux dangers potentiels dans chaque pièce du logement. Il vous permettra d’adopter les bons réflexes – et de les apprendre aux plus petits – pour devancer les principaux accidents domestiques.

 

Accidents domestiques d'enfant : les principales mesures de prévention à adopter

Accidents domestiques : comment limiter les risques de chute des enfants ?

On l’a vu : les chutes sont le 1er facteur de risque pour les moins de 15 ans, avec un pic important pour les moins de 5 ans, dont la motricité est encore imparfaite. Les chutes peuvent entraîner des lésions graves, notamment des traumatismes crâniens.

 Pour limiter les chutes, la Matmut vous recommande :

  • De ne jamais laisser votre bébé sans surveillance et hors de votre portée sur une table à langer ;
  • De placer des barrières en haut et en bas des escaliers si vous avez des enfants en bas âge ;
  • D’apprendre à votre enfant à se tenir à la rampe lorsqu’il monte ou descend les marches ;
  • De vous assurer que la zone de l’escalier est bien éclairée et dispose d’interrupteurs en haut et en bas des marches ;
  • D’apprendre à votre enfant à ne pas laisser traîner d’objets ou jouets sur les marches ;
  • D’employer une chaise haute aux normes (norme NF EN 14988+A1)(3) pour les repas de votre bébé, de bien attacher ses sangles et de ne jamais le laisser seul ; 
  • D’éviter de placer des meubles sous les fenêtres ;
  • D’installer un système bloquant l’ouverture en grand des fenêtres, lorsque vous avez un enfant très jeune ;
  • De veiller à ce que votre enfant ne puisse pas escalader la rambarde du balcon si vous en avez un.

À lire aussi : Pourquoi s’équiper d’une trousse de secours en cas d’accident domestique

 

Accident domestique d’enfant : comment limiter les risques d’intoxication et d’asphyxie ?

Les intoxications ainsi que les asphyxies et les suffocations peuvent avoir des conséquences très graves. Elles sont, elle aussi, des causes majeures d’accidents domestiques enfant : 2 à 3 % des accidents domestiques survenant à des enfants de 0 à 3 ans(3) sont provoqués par des empoisonnements ou des intoxications.

Pour éviter les intoxications des enfants, la Matmut vous invite à :

  • Garder les médicaments dans une armoire à pharmacie fermée et hors de portée des enfants ;
  • Entreposer les produits ménagers et de bricolage en hauteur ou dans un placard fermé ;
  • Veiller à privilégier les produits dotés de bouchons de sécurité ;
  • Ne pas placer les gels douche, sels de bain et autres produits d’hygiène pouvant être ingérés à portée de main de l’enfant ;
  • Éviter les plantes toxiques d’appartement, particulièrement le muguet, le laurier rose ou encore le Saintpaulia.

En cas d’ingestion d’un produit dangereux, appelez sans délai le centre antipoison. N’hésitez pas à enregistrer préventivement dans votre répertoire téléphonique, le numéro du centre antipoison le plus proche

Afin de réduire le risque d’étouffements d’enfant, la Matmut vous conseille de :

  • Toujours surveiller votre enfant durant ses repas ;
  • Ranger tous les petits objets facilement ingérables tels que les pièces, les billes, les stylos à capuchons, les piles ou encore les accessoires pour les cheveux ;
  • Garder hors de portée des enfants les petits aliments tels que les bonbons, les cacahuètes ou les olives ;
  • Ranger tout sac en plastique hors de portée des enfants ;
  • Sélectionner des jouets respectant les normes de sécurité (marquage « CE ») et adaptés à l’âge de l’enfant (information précisée par pictogramme sur l’emballage).

 

Accident domestique d’enfant : comment limiter les risques de noyade ?

Les risques de noyade d’enfant dans le bain sont conséquents : 20 cm d’eau suffisent pour qu’un enfant soit susceptible d’avoir un accident grave.

Lorsque vous baignez votre jeune enfant :

  • Ne le laissez jamais seul hors de portée. Rassemblez tous les éléments dont vous pourriez avoir besoin avant de commencer le bain (jeux, shampooing, gel douche…) ;
  • Durant la baignade, ne répondez à aucune sollicitation extérieure tels un appel téléphonique ou un interphone qui sonne ;
  • Lavez les enfants en bas âge dans une baignoire en plastique adaptée à leur taille ;
  • Si vous utilisez un siège ou anneau de bain, placez-le à l’opposé du robinet pour éviter les brûlures ;
  • Tenez à distance tout appareil électrique, afin d’éviter qu’il ne tombe dans l’eau ou que votre enfant soit tenté de s’en saisir.

 

Accidents domestiques : comment limiter les risques de brûlure aux enfants ?

Les brûlures peuvent causer des dommages considérables aux enfants, tout comme aux adultes d’ailleurs. Pour les éviter, la Matmut vous suggère ces quelques conseils essentiels :

  • Ne laissez pas s’approcher votre enfant de la cuisinière tant que les plaques de cuisson n’ont pas refroidi ;
  • Ne laissez pas les poignées des casseroles et poêles dépasser du plan de travail lorsque vous cuisinez ;
  • Installez, si possible, une barrière à l’entrée de la cuisine pour contrôler l’accès de votre enfant à ce lieu riche en dangers potentiels ;
  • Vérifiez systématiquement la température du bain de votre enfant avant de l’y plonger : elle ne doit pas dépasser 37 °C ;
  • Vérifiez toujours que les objets chauds tels un fer à repasser ou des bougies sont bien placés hors de portée de l’enfant.

À lire aussi : Accident de la vie : que faire en cas d’électrisation ?

 

Accidents de la vie : la Matmut à vos côtés !

Pour faire face aux accidents de la vie courante, optez pour une assurance Accidents de la vie Matmut qui vous couvre, vous et vos proches, en cas :

  • D’accidents de la vie courante : chute dans les escaliers, accident de bricolage, de jardinage, brûlure en faisant la cuisine, lors de la pratique d’un sport amateur ou d’un accident au travail ;
  • D’accidents plus exceptionnels : accident médical, attentat, agression ou catastrophe naturelle.

La Matmut vous accompagne…

La Matmut assure vos risques personnels et familiaux avec l’assurance personnalisable Accidents de la vie.

Protéger ses enfants d'accidents domestiques

À lire aussi

Comment protéger les enfants des accidents domestiques ?

Blessures en tout genre, chutes, brûlures… les accidents domestiques sont multiples et peuvent toucher n’importe qui, dans et hors de la maison. Aventureux et souvent peu conscients des risques, les enfants sont les premiers concernés. À l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, suivez ces quelques conseils pour protéger votre enfant des accidents domestiques.

(1)Source : Santé Publique France.

(2)Source : Observatoire MaVie, étude nationale menée par l’Inserm, l’université de Bordeaux et Calyxis.

(3)Selon l’European Injury Data Base, la base de données européenne sur les blessures, les chaises hautes sont responsables chaque année de 7 700 accidents d’enfants entre 0 et 4 ans dans l’Union européenne.