Menu
Accueil / Assurance Chien Chat / Conseils / Maladie des griffes du chat : symptômes et traitements

Maladie des griffes du chat : symptômes et traitements

Publié en mars 2022

Causée par une griffure ou morsure de chat – ou, plus rarement, de chien –, la maladie des griffes du chat est une infection bactérienne, généralement sans gravité. Pour parer à toute éventualité, la Matmut vous incite à bien identifier ses symptômes et, si elle ne guérit pas spontanément, mais tend au contraire à s’aggraver, à consulter un médecin.

Qu’est-ce que la maladie des griffes du chat ?

Joueurs et câlins, les chats domestiques, surtout les plus jeunes, mordent et griffent volontiers quand ils jouent avec vous. Méfiez-vous toutefois, car ce n’est pas toujours sans risque. En effet, la maladie des griffes du chat, comme son nom l’indique, est souvent transmise par les griffures de certains de nos félins domestiques et, le plus fréquemment, par des jeunes chats. On peut aussi se contaminer suite à une morsure, voire par le simple contact avec un chat lui-même infecté. Plus rarement, c’est un chien qui est en cause.

Les chats et les chiens sont des vecteurs de la maladie. Il s’agit en effet d’une zoonose, c’est-à-dire une maladie transmise des animaux à l’homme. Le vrai responsable est une bactérie, Bartonella henselæ, d’où l’autre nom de bartonellose donné à la maladie des griffes du chat.

40 % environ des chats européens sont porteurs de cette bactérie à une période de leur vie(1).

Les personnes les plus exposées, en dehors des vétérinaires et des éleveurs et vendeurs de chats et chiens, sont les enfants et les adolescents de moins de 15 ans vivant auprès d’un ou plusieurs de ces animaux de compagnie. La plupart du temps, la maladie des griffes du chat est sans gravité et disparait spontanément, mais dans un délai assez long : il peut s’écouler 6 à 12 mois avant la disparition des derniers symptômes. Malgré le caractère généralement bénin de cette maladie, il faut la connaître pour agir sans tarder si elle se manifeste et, surtout, si elle se complique.

 

Bon à savoir :
La maladie des griffes du chat est une maladie émergente.
Elle devient en effet de plus en plus fréquente ! Son incidence croissante dans la population est liée à la présence de plus en plus nombreuse de chats dans les foyers : on estime qu’il y a actuellement 6 millions de chats domestiques en France (et 9 millions de chiens).

 

Que faire en cas de maladie des griffes du chat ?

Le plus important, pour intervenir à bon escient, c’est d’une part de bien savoir détecter la maladie des griffes du chat sur la base de ses différents symptômes et, d’autre part, de surveiller son évolution. En effet, elle se limite généralement à une fièvre légère et une augmentation de volume de certains ganglions lymphatiques, au niveau notamment du cou, des aisselles ou de l’aine. Gonflements qui disparaissent sans traitement, mais dans un délai pouvant atteindre plusieurs mois.

Nettoyer et désinfecter les plaies

Dans tous les cas, nettoyez et désinfectez bien les plaies provoquées par les griffures ou les morsures, même les plus légères, et cela, dans les meilleurs délais.

Surveiller les complications éventuelles

La Matmut vous recommande de consulter systématiquement un médecin en cas de fièvre chez l’enfant ou l’adulte, accompagnée ou non de maux de tête et d’autres symptômes, mais aussi dans tous les cas où vous observez l’une ou l’autre des complications suivantes :

  • Une suppuration de la plaie : celle-ci ne cicatrise pas et libère un écoulement jaunâtre ou verdâtre (il s’agit de pus). En général la plaie reste douloureuse ;
  • Une inflammation de l’œil (conjonctivite), avec irritation de la paroi oculaire et paupière enflée, causée par une infection directe par les bactéries présentes sur les doigts de la main, après s’être frotté les yeux par exemple.

Si vous êtes immunodéprimé, une consultation médicale est fortement recommandée, car votre système immunitaire peut être affaibli pour des raisons génétiques, métaboliques (diabète par exemple) ou infectieuses (VIH). Ce qui risque de vous rendre plus sensible à la bactérie de la maladie des griffes du chat.

Les personnes immunodéprimées risquent ainsi notamment une pneumopathie (infection du poumon par les germes bactériens), une endocardite infectieuse (atteinte des parois du cœur) ou des kystes hépatiques (lésions du foie), voire des atteintes osseuses, neurologiques ou dermatologiques. Il sagit de complications rares, mais graves, en prévention desquelles les antibiotiques sont efficaces.

 

Les symptômes de la maladie des griffes du chat

Bien qu’une griffure ou une morsure soient très souvent à l’origine de la maladie, celle-ci reste difficile à détecter, car il faut compter plusieurs jours d’incubation, et même jusqu’à 2 semaines avant qu’elle se manifeste.

L’inflammation des plaies

Un symptôme important à retenir s’observe avant la fin du délai d’incubation, soit au bout de 3 à 10 jours, au niveau des plaies elles-mêmes. Au lieu de cicatriser, celles-ci deviennent rouges, enflées et sensibles. Il s’agit d’une inflammation, qui révèle qu’il y a eu intrusion de bactéries et que le corps se défend !

Ladénopathie

La réaction inflammatoire s’étend aux ganglions lymphatiques à proximité de la plaie, par exemple ceux de l’aisselle droite pour une griffure sur le bras droit ou ceux du cou pour une griffure sur une joue. Ces ganglions deviennent enflés et, fréquemment, douloureux. Il s’agit d’une adénopathie.

La fièvre

Les symptômes généraux de la maladie des griffes du chat sont la fièvre avec des maux de tête et souvent une perte d’appétit, accompagnés parfois de maux de gorge, ou encore de quelques douleurs articulaires. En cas de complication, une analyse de sang permet au médecin de diagnostiquer la maladie (détection des anticorps sanguins ou des antigènes bactériens par test PCR) et de prescrire des médicaments antibiotiques.

 

Les traitements de la maladie des griffes du chat

Le premier traitement doit être effectué par vous-même. Il consiste en un nettoyage soigneux et une désinfection des plaies de griffures ou de morsures, pour favoriser leur cicatrisation et limiter leur inflammation. Si les plaies sont douloureuses, une application locale de chaleur apporte un soulagement.

Au-delà, les traitements de la maladie des griffes du chat doivent être prescrits par un médecin. Celui-ci peut ainsi décider d’une ponction ou d’un drainage des ganglions enflés et sensibles, pour calmer la douleur et accélérer la guérison. En cas de fièvre, maux de tête et douleurs articulaires, il prescrit des antipyrétiques (faisant baisser la fièvre) et des antidouleurs. Ces traitements suffisent dans la grande majorité des cas, et pour les personnes qui ne sont pas immunodéprimées.

Toutefois, la prise d’antibiotiques (tels que l’azithromycine et la doxycycline(2)) peut être également décidée par le médecin pour réduire l’inflammation des ganglions (adénopathie) et limiter l’infection générale. Un traitement antibiotique assez prolongé peut être prescrit aux personnes immunodéprimées (fluoroquinolones, rifamycines, tétracyclines ou gentamicine, par exemple(2)).

 

La prévention de la maladie des griffes du chat

Il est très probable que les puces et les tiques, parasites des chats et des chiens, soient elles-mêmes porteuses de la bactérie Bartonella henselæ, favorisant ainsi la circulation de la maladie des griffes du chat.

Lutter contre les puces et les tiques

À titre préventif, il convient de traiter vos animaux contre les puces et les tiques, et cela, dès leur plus jeune âge. Vous pourrez leur administrer des médicaments antiparasitaires, mais aussi éliminer manuellement les tiques au moyen d’un tire-tique. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ou en pharmacie.

Appliquer des règles d’hygiène

Pensez systématiquement à vous laver les mains, en vous savonnant, après avoir caressé un chat ou joué avec lui, que vous ayez ou non été griffé(e) ou mordu(e). Incitez, autant que possible, vos enfants à le faire également. Si eux ou vous êtes mordus ou griffés, ayez le réflexe de désinfecter rapidement les plaies, même si celles-ci paraissent minimes.

Pour soigner une griffure de chat, ou une morsure, il est préférable de laver les plaies à l’eau et au savon, de bien les sécher, puis de les désinfecter avec l’antiseptique de votre trousse à pharmacie. Si l’une au moins de ces plaies vous parait relativement profonde, pansez-la avec une compresse stérile.


La Matmut vous accompagne

Prenez soin de votre animal de compagnie facilement grâce à notre assurance chiens-chats Matmut ! Bien assuré comme son maître, votre animal voit une partie de ses soins vétérinaires prise en charge.

Devis en ligne

(1) Source : https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/griffures-chat

(2) Source : https://www.msdmanuals.com/fr/professional/maladies-infectieuses/