Menu
Accueil / Assurance Chien Chat / Conseils / Adopter un chat : à quoi faut-il faire attention ?

Adopter un chat : à quoi faut-il faire attention ?

Publié en septembre 2021

Les chats sont connus pour être des animaux indépendants et froids. Or, ils peuvent aussi s'avérer particulièrement câlins et réconfortants. Comme pour tout animal, adopter un chat doit être une décision réfléchie. Au moment de choisir cette petite boule de poils qui va investir votre territoire, quelques questions doivent être posées.

 

D’où vient le chat ?

 Les refuges, les animaleries et les éleveurs doivent fournir à l'adoptant les papiers d'identité du chat : carte d'identification, carnet de vaccination, ainsi qu’un certificat vétérinaire attestant du bon état sanitaire de l'animal. S'il s'agit d'un animal de race, les documents généalogiques du chat doivent également être donnés aux nouveaux propriétaires.

 À lire aussi : Vacciner son chien ou son chat : est-ce obligatoire ?

 

 Quel âge a le chat ?

 Un chat doit avoir un certain âge pour être adopté. Idéalement, il doit avoir au moins 8 semaines au moment de l’adoption, pour garantir un sevrage complet de l’animal. En effet, si le chaton n’est pas sevré au moment de l’adoption, l’animal peut développer des troubles du comportement :

  • il peut mordre ou griffer ;
  • il peut avoir des lacunes en termes d'hygiène et peut faire ses besoins en dehors de la litière ;
  • il peut avoir un comportement exclusif envers son maître ou sa maîtresse.

Si vous comptez adopter un chat dans un refuge, l’âge peut aussi avoir son importance, notamment sur l’état de santé du chat. En toute logique, plus le chat est vieux, plus il s’expose à des maladies chroniques et autres désagréments de santé. Si vous n’êtes pas prêt à faire des excursions chez le vétérinaire régulièrement, peut-être faut-il vous tourner vers un chat plus jeune et en bonne santé.

 À lire aussi : Conseils pour accueillir un chat chez soi

Le chat est-il en bonne santé ?

Même petit, un chat peut avoir des problèmes de santé dus à une malformation ou une maladie génétique. Si vous adoptez un chat en refuge comme à la SPA, ce genre d’information est donnée dès le départ pour sensibiliser les futurs maîtres éventuels aux dépenses à prévoir et à la charge que cela peut représenter. Ce n’est pas forcément le cas des éleveurs.

 

Prenez le temps d’observer le chat. Son comportement peut déjà vous donner une idée de son état de santé. S'il vient vers vous et s'il est joueur, cela montre déjà que l'animal est plutôt en bonne santé. Vous pouvez aussi regarder son poil : s'il est brillant et lisse, alors le chat va plutôt bien. Autre élément à regarder avant d'adopter un chat, ses oreilles, ses yeux et son museau. Les oreilles doivent être propres, tout comme les yeux qui ne doivent pas montrer de signes d'écoulements trop abondants. Enfin, le nez doit être rosé et légèrement humide.

 À lire aussi : Combien coûte une consultation chez le vétérinaire ?

 

 Le chat est-il identifié ?

Un décret en date du 18 décembre 2020 rend obligatoire l’identification de tous les animaux nés après le 1er janvier 2012. Si, en refuge, les animaux étaient automatiquement tatoués ou pucés, cela n'était pas le cas pour les propriétaires d'une portée ou pour les personnes adoptant un chat. Cette démarche est donc désormais obligatoire pour tous. Le tatouage et le puçage coûtent entre 50 et 70 € chez le vétérinaire. 

Quelles sont les conditions de vie actuelle du chat ?

Lorsque vous adoptez un chat, il faut bien prendre en compte l'environnement dans lequel il a vécu avant vous et celui dans lequel vous allez le plonger. Si le chat avait accès à un extérieur, quelques problèmes peuvent se poser si vous habitez en appartement. S’il a été maltraité avant de vous trouver, peut-être sera-t-il peureux, voire agressif. S’il a grandi dans une famille avec des enfants ou avec un chien, il en aura sans doute moins peur. Dans les refuges, il n’est pas toujours possible d’avoir des informations sur le passé du chat mis en adoption. En élevage ou en animalerie, vous n’aurez aucun mal à savoir si le chat se fera à votre environnement.

 

Est-ce que le chat a été socialisé ?

 La socialisation du chat commence dès sa naissance. Elle permet à l'animal d'apprendre à distinguer les chats des autres animaux, comme les chiens. Pendant la phase de socialisation, il apprend également à vivre et à communiquer comme un chat. En outre, la socialisation permet au chat de mieux s'acclimater à son environnement. Un chat bien socialisé s'adaptera donc mieux à un nouvel habitat.

 

Quel est le caractère du chat ?

Les chats sont des êtres vivants et ils ont chacun leur caractère. Si certaines races ont des caractères bien définis et similaires d'un chat à l'autre, ce n'est pas toujours le cas pour les chats européens ou de gouttière. Les chats peuvent être câlins, peureux, agressifs, joueurs, etc. Choisissez un chat qui s'accordera à votre caractère ou à l'ambiance de votre foyer.

 À lire aussi : Sécuriser son logement pour son animal domestique

La Matmut vous accompagne…

Protégez votre nouveau chat et réduisez vos dépenses vétérinaires avec l'assurance chiens-chats de la Matmut.

Devis en ligne

réservés aux assurés Matmut