Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Comment calculer le remboursement de ses lunettes ?

Comment calculer le remboursement de ses lunettes ?

Publié en septembre 2020

Les dépenses de santé sont faites de petites sommes à débourser (médicaments courants, séances ponctuelles…) et de plus gros frais, pour lesquels les remboursements de l’Assurance Maladie et la mutuelle sont précieux. Les lunettes (verres + montures) font partie de cette seconde catégorie. Mais qui rembourse quoi ? Quels sont les points à surveiller en la matière lorsque l’on adhère à une complémentaire santé ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Prix des lunettes : que comprennent les tarifs ?

Commençons par un rappel de ce que nous payons à chaque fois que nous nous rendons chez un opticien pour une paire de lunettes de vue. En amont, il y a bien sûr le rendez-vous chez l’ophtalmologue : c’est lui qui va établir l’ordonnance et poser le diagnostic de la correction nécessaire, indispensable pour prétendre à un remboursement. La consultation de ce spécialiste coûte une trentaine d’euros en général. Les prix peuvent en revanche être plus élevés dans les grandes villes et chez les praticiens qui pratiquent des dépassements d’honoraires importants.

Ensuite, vient la fabrication des lunettes. Les tarifs de l’opticien comprennent :

  • les verres, adaptés à la vue du demandeur et agrémentés de différentes options (anti-reflets, filtrage de la lumière bleue…) ;
  • la monture ;
  • l’assemblage des différents éléments.

Les remboursements de la Sécurité sociale

Si l’Assurance Maladie rembourse plutôt bien les frais de santé courants, ce n’est pas le cas des paires de lunettes, pourtant indispensables pour de nombreuses personnes. En effet, sur une facture pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros, la « Sécu » ne prendra en charge que quelques euros.

Les verres sont en effet remboursés à hauteur de 60 % sur une base prédéfinie – et non sur le montant réel facturé par l’opticien –, variant selon le degré de correction et l’âge de l’assuré.

Concrètement, ce sont entre 1,37 (pour les verres les plus simples) et 14,72 € qui reviennent dans le portefeuille, ou sont déduits de la facture. Quant à la monture, elle est remboursée à 60 % sur la base d’un tarif forfaitaire extrêmement faible : 30,49 € pour les mineurs, et 2,84 € pour les adultes. Soit 18,29 € remboursés pour les premiers, et… 1,70 € pour les seconds !

Les remboursements des mutuelles exprimés en pourcentage

Pour éviter que les dépenses liées à l’optique ne pèsent trop sur les budgets, il est plus que recommandé d’adhérer à une complémentaire santé. Celle-ci proposera tout d’abord un remboursement exprimé sous la forme d’un pourcentage.

Petit point de vigilance : ces pourcentages ne concernent pas les dépenses réelles, mais les remboursements de la Sécurité sociale. Concrètement, une mutuelle qui annonce une prise en charge de 200% va rembourser le double de ce que rembourse la « Sécu ». Si ce pourcentage concerne les montures proposées à un adulte, par exemple, elle remboursera donc… 2,40 € !

À lire aussi : Remboursement des lunettes et lentilles par la Sécurité sociale

Les remboursements des mutuelles au forfait

La grande majorité des mutuelles propose, en complément ou en remplacement des pourcentages évoqués plus haut, un remboursement des dépenses d’optique au forfait. Celui-ci est bien sûr plus ou moins important selon le montant des cotisations mensuelles et des options choisies par l’assuré.

Le principal avantage d’une telle offre ? La lisibilité ! Il permet de connaître avec exactitude le montant de la prise en charge de la mutuelle et, si besoin, de trancher entre deux montures aux tarifs différents. Le montant du forfait varie ainsi entre 50 et 400 € par an, selon les compagnies d’assurances. Il s’agit d’une somme annuelle : elle n’est déblocable qu’une fois tous les douze mois. Cela signifie que lorsque l’on commande une paire de lunettes en mars, il faut au moins attendre le mois d’avril de l’année suivante pour espérer bénéficier d’un nouveau remboursement de la part de sa mutuelle. À noter que dans le cadre des contrats responsables, la prise en charge des équipements optiques n’est possible que tous les 2 ans, sauf en cas d’évolution de la vue.

La preuve par l’exemple

Terminons ce petit guide du remboursement des lunettes par l’Assurance Maladie et les mutuelles par un exemple : celui de la paire de M. Martin. Ce dernier se rend chez l’ophtalmologiste, puis chez son opticien. Il craque pour une monture à 350 €, et son opticien lui facture ses verres, à correction moyenne, à 30 € la paire.

Sa mutuelle lui permet de bénéficier d’un forfait à 200 € tout compris, sans base exprimée en pourcentage. Il bénéficiera donc d’une prise en charge :

  • de 2,47 € x 2 par la Sécurité sociale, pour les verres adaptés à sa vue ;
  • de 1,70 € par la Sécurité sociale, pour sa monture ;
  • de 200 € par sa complémentaire santé.

Soit un total de 206,64 € de remboursés. Ce qui correspond à un reste à charge de 143,36 € !

À lire aussi : Comment faire tester sa vue ?

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne...

Avec la Mutuelle Ociane Matmut, vous êtes tranquille lorsque vous devez payer vos lunettes : vous pouvez bénéficier du tiers payant ou d’un remboursement express !

Devis santé en ligne

réduire frais de santé

À lire aussi :

Comment réduire ses frais de santé ?

Les astuces pour économiser sur son budget santé