Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Comment lire les résultats d'une prise de sang ?

Comment lire les résultats d'une prise de sang ?

Publié en janvier 2019

Lorsque l'on reçoit les résultats d'une analyse sanguine, il est possible d'être un peu perdu en face de tous ces chiffres et noms scientifiques. Pourtant, comprendre les résultats d'une prise de sang s'avère moins compliqué qu'il n'y paraît. Décryptage en 7 points fréquemment détaillés.
 

La numération sanguine

Première information à décrypter pour comprendre les résultats de votre prise de sang : la numération sanguine. Abrégée NFS ou appelée « hémogramme », elle consiste à dénombrer les cellules présentes dans le sang. Elle concerne tout d'abord les globules rouges, dont le taux dans le sang doit être de 12 g/dl chez la femme et 13 g/dl chez l'homme. À ce sujet, l'hématocrite indique le pourcentage de volume sanguin occupé par les hématies. Une anémie le rend inférieur à la moyenne, une déshydratation, supérieur.

Les plaquettes, qui participent à la coagulation du sang, sont également indiquées. En faible nombre, il y a risque de saignement prolongé et en quantité trop importante il y a risque de thrombose. Enfin, on trouve dans les résultats d'analyses sanguines les leucocytes. Leur présence en grand nombre signale que le corps lutte contre une infection ou un virus. 

Le dosage de la ferritine

La ferritine est la protéine chargée du stockage du fer dans le sang. Son dosage permet de déceler une carence ou une surcharge.

Le bilan inflammatoire simple

Cette partie des résultats d'une prise de sang comprend notamment la vitesse de sédimentation. Elle correspond à la quantité de sang coagulé au bout d'une ou deux heures dans un tube. Elle permet de découvrir une inflammation, qu'elle soit aiguë ou chronique. De même, c'est dans cette optique que l'on trouvera l'analyse de la protéine C-réactive, fabriquée par le foie lors d'une infection ou d'une inflammation.

La glycémie

Le glucose est la première source d'énergie du corps humain. S’il est trop présent dans le sang – on parle alors d'hyperglycémie –, le médecin pourra suspecter un diabète.

Le bilan lipidique

Le bilan lipidique s'intéresse aux principales graisses que peut contenir le sang. Il s'agira ainsi :

  • Du cholestérol (total, LDL-cholestérol et HDL-cholestérol, le second étant considéré comme « mauvais » puisque pouvant se déposer sur la paroi des artères) ;
  • Des triglycérides, qui peuvent servir de réserve énergétique, sont apportées par l'alimentation et peuvent, en quantité trop importante, augmenter le risque d'AVC.

Le bilan rénal

Autre information importante pour comprendre les résultats de votre prise de sang : le bilan rénal, qui évalue le fonctionnement des reins. Il repose notamment sur le taux de créatinine : trop élevé, il est le signe d'un dysfonctionnement. De même, l'urée, qui résulte de la transformation des protéines alimentaires en acides aminés, doit être présente en faible quantité dans le sang, puisqu'éliminée dans les urines. Dans le cas contraire, là encore, il peut être signe d'un problème rénal.

Le bilan hépatique

L'analyse sanguine va ici s'intéresser au bon fonctionnement du foie. Plusieurs enzymes sont vérifiés (ALAT, ASAT, GGT et PAL), tout comme la présence de bilirubine (qui cause une jaunisse) et le dosage de l'albumine.

Pour vous aider à comprendre les résultats d'une prise de sang, des valeurs de référence sont indiquées pour chaque dosage. Celles-ci sont indicatives : seul un médecin pourra vous confirmer qu'un écart éventuel est bien signe d'une maladie. 

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Pour une protection santé optimale, la mutuelle Ociane Santé Évolution prend en charge vos frais d’analyses médicales jusqu’à 150 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale.

Devis santé en ligne

Le diabète : définition, symptômes, traitements, prise en charge par la Sécurité sociale

À lire aussi

Le diabète : définition, symptômes, traitements, prise en charge par la Sécurité sociale.

Le diabète est une maladie qui touchait 3,5 millions de personnes en France en 2015, ce qui représente environ 5,4 % de la population. Ce chiffre tend à augmenter au fil des années, que cela soit en France ou dans le monde. Qu’est-ce que le diabète ? À quoi est-il dû ? Quels en sont les symptômes et comment la maladie est-elle traitée ?