Annuler
Menu
Accueil / Mutuelle Santé Ociane / Conseils / Avoir une crise de foie, qu’est-ce que cela signifie ?

Avoir une crise de foie, qu’est-ce que cela signifie ?

Publié en Octobre 2022

L’expression « crise de foie » cache une réalité différente : le foie est en effet très rarement en cause. Il s'agit de problèmes digestifs ou neurologiques, souvent bénins. Symptômes d’une crise foie, traitement, durée... Que faire en cas de crise de foie et comment la prévenir.

La crise de foie : c’est dans le ventre ou dans la tête !

Certes, un mauvais fonctionnement du foie n’est généralement pas à l’origine des problèmes de santé regroupés sous la locution crise de foie. L’appellation est donc incorrecte et les médecins vous diront même que la maladie « crise de foie » n’existe pas ! Cependant, cette expression a encore cours dans le cercle familial. Elle peut s’appliquer à tout un ensemble de problèmes réels, qu’il vaut mieux connaître. Les principaux sont d’ordre digestif ou cérébral.

Le ventre : des problèmes de digestion

On évoque souvent une crise de foie face à une mine blafarde, une impression d’inconfort et des troubles digestifs qui se caractérisent notamment par des maux de ventre et des nausées.

La tête : des migraines

L’expression « crise de foie » s’applique aussi à des troubles neurologiques généralement sans gravité, tels que des maux de tête, des migraines. D’ailleurs, certains symptômes des migraines évoquent eux-mêmes des troubles digestifs dus à des excès alimentaires, tels que des nausées, une sensation de malaise et des vertiges.

Les symptômes d’une crise de foie

La détection de quelques symptômes chez un enfant conduit souvent ses parents à parler de crise de foie. N’avez-vous jamais entendu vos propres parents établir ce diagnostic à votre sujet ? Peut-être faites-vous de même envers vos propres enfants ? Les symptômes les plus communs sont les suivants :

  • Une « mauvaise mine » (le teint pâle et des traits tirés) ;
  • Des maux de ventre ;
  • Une langue pâteuse ;
  • Une haleine forte.

Cependant, il ne s’agit pas d’une maladie clairement identifiée, plusieurs autres symptômes de la crise de foie sont également pris en compte. Ils peuvent conduire au verdict de « crise de foie », indépendamment de toute consultation médicale. Ces symptômes complémentaires sont notamment :

  • Une fatigue matinale, avec des difficultés à sortir du lit ;
  • Des sensations d’inconfort digestif ;
  • Des ballonnements, des éructations ;
  • Un état nauséeux latent ou des envies de vomir ;
  • Des maux de tête de type migraineux ;
  • Une impression générale de malaise, des vertiges.

Les causes d’une crise de foie 

Sachant que l’expression « crise de foie » répond à tout un ensemble de symptômes, il n’est pas étonnant qu’elle renvoie à une grande diversité de causes. La plupart sont sans gravité, ce qui ne signifie pas pour autant qu’elles ne nécessitent pas de soins. En outre, dans une minorité de cas, les symptômes observés correspondent à des maladies graves ou à des urgences médicales.

Les causes bénignes d’une crise de foie

Les causes les plus courantes, qui correspondent aux principaux symptômes digestifs et autres signes cliniques de la « crise de foie », sont heureusement sans gravité.

L’alimentation et la boisson.

Un repas trop riche en aliments gras et sucrés peut saturer votre appareil digestif et provoquer un début d’indigestion. Plutôt que le foie, ce sont alors l’estomac et les intestins qui sont trop sollicités et font mal leur travail.

Un excès d’alcool ou simplement une consommation un peu trop élevée suffisent eux aussi à provoquer une crise de foie (même si on parle plutôt de gueule de bois) ou à en aggraver les symptômes. Même si l’une des fonctions du foie est d’éliminer l’alcool et de détoxifier l’organisme, ce n’est toujours pas lui qui provoque la fatigue et les maux de tête, mais plutôt une hypoglycémie et une déshydratation consécutives à la prise d’alcool. Rappelons à ce propos la mise en garde de l’Inserm : « toute consommation d’alcool présente un risque pour la santé ».

La seconde cause relativement bénigne de la crise de foie est neurologique.

En effet, si les problèmes digestifs sont les plus courants, les symptômes de la crise de foie peuvent être attribués aux premiers stades d’une crise migraineuse ou bien à la crise elle-même.

Bon à savoir :
Une mauvaise haleine, à l’odeur « fruitée », peut être le symptôme d’une crise d’acétone (taux élevé dans le sang de corps cétoniques). Toutefois, celle-ci est causée par une sous-alimentation (ou par le diabète), plutôt que par des excès alimentaires, contrairement à la crise de foie.

Les autres causes possibles d’une « crise de foie »

  • Gastro ou intoxication. Si, aux symptômes de la crise de foie, s’ajoutent de la fièvre ou de la diarrhée, c’est qu’il y a peut-être une gastro-entérite ou une intoxication alimentaire. Il y a donc une infection ou même un début d’empoisonnement, qui exigent tous deux une intervention médicale. Le saturnisme est une intoxication très particulière : par le plomb. Elle provoque aussi des maux de ventre. Cette maladie a fortement régressé, mais elle menace encore certains enfants vivant dans des conditions précaires ;
  • Effets digestifs indésirables de certains médicaments ;
  • Hépatite. Il s’agit d’une inflammation du foie qui peut être due à une infection, à une intoxication ou à l’alcoolisme. Elle exige une prise en charge médicale ;
  • Méningite. Cette inflammation grave des méninges (membranes qui enveloppent le cerveau) peut provoquer des vomissements. C’est une urgence médicale.

Notez que la répétition des crises de foie dues à des excès d’alimentation trop grasse et trop sucrée, et d’alcool, peut, à la longue, perturber gravement le foie. Celui-ci, trop chargé de graisses, grossit et devient sensible au toucher. On parle de maladie du foie gras (stéatose hépatique). Les sensations de lourdeur digestive deviennent alors chroniques. Si la personne concernée ne change pas drastiquement ses habitudes alimentaires, la maladie du foie gras peut dégénérer en cirrhose ou en cancer du foie.

Combien de temps dure une crise de foie ?

Après un dîner trop copieux, la crise de foie se manifeste au réveil (voire pendant la nuit) et peut durer toute la journée, et jusqu’à 36 heures. Les sensations de lourdeur digestive ne s’atténuent qu’avec la digestion complète des aliments qui ont provoqué la crise.

Ainsi, s’il n’y a pas de surenchère alimentaire, on se sent mieux le jour d’après la crise digestive. En revanche, si l’état général ne s’améliore pas au bout de 48 heures, malgré les précautions prises, il devient nécessaire de consulter un médecin.

Que faire en cas de crise de foie ?

Tout d’abord, notez qu’en dehors d’une cause alimentaire avérée (un lendemain de repas de fête ou de soirée trop arrosée) ou d’un terrain migraineux bien connu, les symptômes qu’on assimile à une « crise de foie » requièrent un avis médical.

Manger léger, boire et bouger

La première chose à faire, suite à des excès alimentaires, c’est bien évidemment de s’abstenir de manger dans un premier temps, puis de se contenter de potages et de compotes jusqu’à l’apaisement des symptômes.

Reprenez une activité physique dans les meilleurs délais. Il n’y a rien de tel qu’une bonne promenade au grand air pour chasser le malaise et remettre votre système digestif en ordre de marche. Pensez aussi à bien vous hydrater (eau, infusions, sirops légers), en évitant les boissons excitantes, et l’alcool bien sûr (il n’aide aucunement à digérer, bien au contraire !).

Enfin, votre pharmacien pourra vous conseiller des médicaments afin de soulager les maux de tête et d’atténuer les lourdeurs digestives.

Comment éviter les crises de foie ?

Laissez-vous guider par votre bon sens ! Si tout excès alimentaire vous gâche systématiquement la journée du lendemain, n’exagérez plus avec la nourriture et encore moins avec l’alcool !

Ne vous précipitez jamais sur la nourriture : prenez le temps de manger. Par ailleurs, conservez un bon niveau d’activité quotidienne et une hydratation suffisante.

Si les symptômes nauséeux et les maux de tête sont attribuables à des crises migraineuses, notez qu’il est parfois possible de les prévenir ou de les atténuer (migraine avec aura).

RETOUR À LA LISTE DES ARTICLES

La Matmut vous accompagne…

Avec la mutuelle santé famille d’Ociane Matmut, les garanties santé de votre mutuelle famille s’adaptent selon vos besoins, sans démarche de votre part.

Devis santé en ligne

À lire aussi :

Manger équilibré : les bienfaits

La Mutuelle Ociane Matmut vous donne toutes les clefs pour transformer vos repas en assiettes santé modèles.